Magazine Société

Mais comment se débarrasser de l'état providence si injuste et inefficace?

Publié le 24 mai 2013 par Thegap

Les bases conceptuelles alléguées de l'état providence à la française sont toutes erronées.

Si la dépense publique était le carburant de la croissance nous serions en tête en Europe, voire dans le monde.
Si la réduction du temps de travail créait des emplois nous aurions moins de 5% de chômeurs et surpasserions tous les autres pays.
Si la retraite précoce favorisait l'embauche des jeunes nous aurions un plein emploi des moins de 25 ans.
Si le remboursement des soins faisait la santé des populations nous aurions la meilleure santé d'Europe.
Si la longue indemnisation du chômage faisait le retour à l'emploi nous aurions le plus faible taux de chômeurs de longue durée.

En réalité cette dépense sociale la plus élevée au monde est un achat électoral.

Toutes ces assertions sont fausses et n'ont été créées que pour acheter des voix et augmenter le poids direct ou indirect de l'état dans l'économie. Cet acaht de voix est le propre des deux partis au pouvoir depuis 1974.
Dès lors ce poids est progressivement devenu insupportable par l'économie productive. Il interdit une sortie de crise car les seules "politiques" conduites par l'état français consistent à retarder la destruction créatrice des activités économiques du passé en amplifiant l'état providence et/ou subventionnant directement les activités marchandes.

Quelle est la sortie de crise pour une économie aussi handicapée?

Tout simplement la déflation. Une déflation longue qui ramène les avantages sociaux au niveau de la richesse produite. De quoi s'agit il?
Des 35 heures payées 35, de la baisse des retraites pour compenser les années de cotisation non effectuées, de la double peine en matière d'assurance maladie, cotiser selon ses besoins et être remboursé selon ses revenus. Ces orientations sont fortement déflationnistes et comme elles se combinent à une augmentation de la dépense publique et de la pression fiscale les ménages ont une réaction ricardienne qui consiste à épargner.

Le résultat des politiques publiques actuelles est la persistance de l'état providence avec une orientation de celui ci vers les très pauvres ou les étrangers (cas de l'AME), entrainant un rejet des classes moyennes

Ces dernières vont être très paupérisées voyant le différentiel de revenus s'effondrer à cause de la crise mais aussi en raison de la baisse des allocations familiales des aides diverses ou des avantages fiscaux des emplois à domicile. L'absence de croissance du produit intérieur brut marchand maintient les chômeurs dans une trappe d’assistanat.

La baisse de la dépense publique d'environ deux points de PIB par an sur 5 ans 

Si l'on examine attentivement les évolutions récentes des autres pays européens la baisse modérée des avantages sociaux combinée à une baisse drastique de la dépense publique permettrait de sortir de la crise sans casser les mécanismes d'aide sociale. Au lieu de cette politique courageuse les politiciens français attendent un incident budgétaire (cas présent avec le délai de deux ans accordé par la Commission) ou de crédit pour pouvoir se livrer à leur numéro habituel d'accusation d'un bouc émissaire européen ou finacier.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Tout le monde paie des impôts, si si

    Tout monde paie impôts,

    Les français vivent dans l'illusion que seuls les plus riches paient les impôts du modèle social français en déconfiture. Chacun d'entre vous paie, et il n'y a... Lire la suite

    Par  Copeau
    FINANCES, MÉDIAS, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Et si les énergies fossiles faisaient grève ?

    énergies fossiles faisaient grève

    A quoi ressemblerait la vie si nous étions enfin débarrassés des combustibles fossiles comme le pétrole ou le charbon ?Un article de David Deming pour... Lire la suite

    Par  Copeau
    MÉDIAS, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Tchernobyl et si ça recommençait ?

    Tchernobyl recommençait

    http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/02/13/le-sarcophage-de-tchernobyl-se-serait-en-partie-effondre_1831717_3244.html?utm_source=dlvr.it... Lire la suite

    Par  Parolededemocrate
    HUMEUR, MÉDIAS, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • 374- Si vous passez par Istres

    374- vous passez Istres

    Si vous êtes à Istres, ce lundi 11 mars, n’hésitez pas, venez au cinéma Le Coluche, j’y anime un débat autour du film Wadjda (très joli film de la saoudienne... Lire la suite

    Par  Ahmed Hanifi
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Et si on supprimait les députés ?

    supprimait députés

    L'actualité abonde régulièrement de mouvements contestataires s'opposant au gouvernement et au parlement dans le but d'empêcher le vote d'une loi. Lire la suite

    Par  Gaga96
    HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Un système France si efficace

    système France efficace

    La tempête peut bien s’abattre, les vents peuvent bien souffler, les mauvaises langues peuvent bien persifler : il n’en reste pas moins que la France offre,... Lire la suite

    Par  H16
    POLITIQUE, SANTÉ, SOCIÉTÉ, SOINS
  • Si d’aventure j’avais le sida …

    d’aventure j’avais sida

    Podcast: Lire dans une autre fenêtreAujourd’hui se déroule la journée mondiale de lutte contre le sida. Une manifestation de plusieurs associations LGBT ou... Lire la suite

    Par  Radiocampusparis
    CONCERTS & FESTIVALS, CULTURE, RADIO, SORTIR

A propos de l’auteur


Thegap 369 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine