Magazine Culture

Etranges rivages - Arnaldur Indridason

Par Jake @JakeVecc
Etranges rivages - Arnaldue Indridason

Caractéristiques :

Genre : Policier

Grand format : 298 pages / 19,50 €

Résumé :

Le commissaire Erlendur est parti en vacances dans la région sauvage et reculée des fjords de l’est, là où il vécu son enfance. Il est hanté par le passé et plus exactement par les disparitions restées sans réponse et surtout sans cadavre. Dans cette région hostile des années plus tôt un groupe de soldats britanniques s’est perdu dans la tempête. Certains ont survécu, d’autres pas. Cependant, cette même nuit une femme Matthildur aurait disparue au même moment au même endroit sans avoir été ni vue, ni retrouvée. Il n’en faut pas plus à notre commissaire pour qu’il se lance sur les pas de Matthildur et que cette histoire ne le plonge à nouveau dans la sienne. En effet son petit frère Beggur a disparu lui aussi de la même manière quand ils étaient jeunes.

Avis par Lolo :

Un peu différent de ses autres romans tout en étant passionnant. En effet, Erlendur est hanté par la disparition de son petit frère. Ils étaient en balade avec leur père, jeunes enfants quand la tempête s’est levée et qu’il a lâché la main de Beggur. Il se sent coupable de s’en être sorti et pas son frère. Il va donc essayer de « faire le chemin à l’envers » et de comprendre comment c’est arrivé. Cette histoire va se mêler à celle de la disparition de Matthildur. Au fur et à mesure de l’avancée de ses recherches, nous en apprenons davantage sur le personnage qu’il est devenu et sur la carapace qu’il s’est forgé. Il va rencontrer des témoins et des proches de Matthildur et n’aura de cesse de découvrir la vérité. Toutefois est-ce si important d’essayer de faire resurgir le passé ? Toute cette histoire se passe au pays des fjords, dans une ambiance étrange, brumeuse et froide bien sûr ! Mais les paysages semblent aussi magnifiques qu’ils sont hostiles, comme les gens qui y vivent. Un peu rustres, un peu sauvages, un peu distants et très proches de la nature. Nous comprenons mieux dans ce roman les liens d’Erlendur et de son frère et les conséquences psychologiques de ce drame qui des dizaines d’années après affecte encore tellement le commissaire. Un beau roman sur les sentiments.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jake 102 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines