Magazine Société

Opération crapauduc 2013

Publié le 25 mai 2013 par Laeo France
Opération de sauvetage des amphibiens 2013Forêt Domaniale de Retz (étang de la Grande Ramée) Opération crapauduc 2013Cliquer ici pour lire l'article paru dans l'Union le 25 mai : 
Fleury, les résultats d'une action de protection des amphibiens dans l'Union.
Problématique
Pour la sixième année consécutive, une action de sauvegarde des amphibiens sur le site des étangs de la Ramée a été organisée au printemps de l’année 2013. Elle vise à protéger du trafic routier, particulièrement meurtrier pour certaines espèces, les voies empruntées par les animaux lors de leur migration vers leur site de reproduction. Elle s’accompagne parallèlement d’un recensement qualitatif et quantitatif du peuplement batrachologique.
Objectif 1 : SAUVEGARDE DES POPULATIONS
Action de sauvegarde des populations d’amphibiens lors de leur migration prénuptiale, par installation d’une barrière temporaire d’interception et un ramassage quotidien des individus migrants vers les sites de reproduction en 3 phases : 1) Installation d’un dispositif provisoire (depuis 2008) et acquisition de données sur les zones de passage 2) Evaluation de la faisabilité technique et financière d’un dispositif permanent, étude en 2013 de la mise en place d’un dispositif permanent par le Département de l’Aisne dans le cadre des mesures compensatoires « biodiversité » liées à l’aménagement en 2x2 voies de la RN2, esquisse projet installation crapauduc (source CG60) 3) Aménagement du dispositif le plus adéquat en fonction des conclusions des deux premières phases
Objectif 2 : SENSIBILISER LES DIFFÉRENTS PUBLICS A LA NÉCESSITÉ DE PROTÉGER LA BIODIVERSITÉ ET DE RESPECTER LES ÉCOSYSTÈMES par l’invitation à découvrir leurs habitants (triton palmé, triton alpestre, crapaud commun, grenouille verte, grenouille rousse, grenouille agile, salamandre tachetée) lors du ramassage matinal, le cycle de vie de ces amphibiens et les écosystèmes des zones humides (mares, tourbières, cours d’eau) lors de sortie nature ou auprès des scolaires et les menaces qui pèsent sur ces espèces et sur leur milieu de vie
Opération crapauduc 2013 Une opération mobilisatrice3 associations se sont jointes à l'Opération : Loisirs Culture et Gastronomie, le Conservatoire d'espaces naturels de Picardie, A.FO.Retz et LAEO France.
Le dispositif a été mis en place, le 04 Mars 2013, par l’équipe technique de l’ONF et n’a été démonté que le 03 Mai 2013. Un suivi quotidien… et matinal pendant 2 mois
Tous les matins vers 9 h, les seaux devaient être inspectés, les animaux capturés identifiés, comptés puis relâchés de l'autre côté de la route (coté étangs), vers leur site de reproduction.
Une fiche de suivi de terrain (cf. Annexe 1) a été établie pour le ramassage quotidien et chaque bénévole responsable du ramassage (cf. Annexe 2) était chargé de remplir le tableau de résultat accessible sur internet (cf. Annexe 3). Grâce aux bénévoles, venant des associations locales ou à titre privé, au
Département de l’Aisne et à l’Office National des Forêts, ce sont plus de 39 000 individus qui ont bénéficié de cette opération depuis 2008.
Dispositif
Installation de barrières pièges provisoires afin que les individus, avant de traverser la route, soient bloqués par des barrières amovibles et conduits par des dispositifs adaptés jusqu'à des seaux dans lesquels ils tombent. Les seaux sont relevés quotidiennement, et les amphibiens sont relâchés de l'autre côté de la route, en direction de leur site de reproduction.
Cette technique présente des avantages certains : facilité de mise en œuvre et efficacité, puisque les amphibiens, piégés, ne peuvent rebrousser chemin · Elles permettent de compter, jour après jour, les amphibiens qui tentent de traverser la route. Cela constitue un excellent outil de suivi des populations
En revanche, la gestion des barrières pièges nécessite une main d’œuvre quotidienne... et motivée !
Le matériel pour l'installation de 100 mètres de barrière est composé de gilets de signalisation fluo, 100 m de bâche d’une hauteur de plus de 50 cm de hauteur, 100 piquets, 10 seaux de plus de 40 cm de profondeur et de panneaux d'information à agrafer sur la barrière avec les coordonnées de l'association responsable.
Les principaux résultats de cette année :
La migration des amphibiens s’est déroulée en quatre vagues successives, dont une principale. Un premier mouvement a été enregistré dès le 8 mars, il s’est prolongé jusqu’au 10 mars. Toutes espèces confondues 293 animaux ont été comptés (5% des effectifs sur toute la durée). Un deuxième mouvement a été enregistré entre le 18 et 20 mars (comptage de 198 amphibiens = 3 % des effectifs sur toute la période mais 76 % des effectifs totaux de grenouille agile). Puis à la suite d’un épisode de froid d’une vingtaine de jours consécutifs, le passage s’est interrompu pour ne reprendre que du 9 au 18 avril (comptage de 5 541 individus = 91% des effectifs sur toute la période). Début mai, après une nouvelle période pluvieuse, une soixantaine de crapauds ont été récoltés.
Remerciements à tous les bénévoles, en particulier à Noelle (présidente de LAEO), André (président de LCG), Danielle (correspondante d'Esprit de Picardie), Brigitte (Conservatoire des sites naturels) ainsi qu'aux membres d'A.Fo.Retz (Rodolphe et Jacques), à Pascal (photographe), Lysian et Jonathan (ONF) pour les sorties scolaires. Merci à l’UP Travaux pour l’installation et le démontage du  dispositif et au Département de l’Aisne, partenaire financier dans le cadre de sa politique sur les espaces naturels sensibles.
Contact
Jérôme JAMINON, responsable du SEDD
Paul JANIN , chef de projet Environnement
Morgane COKKINOS , chef de projet accueil et paysage (coordination de l’opération et rédaction du compte rendu)
Service Environnement et Développement Durable ONF- Agence de Picardie

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laeo France 614 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte