Magazine Médias

Manif pour tous, Printemps français, où êtes-vous sur les vrais sujets ?

Publié le 26 mai 2013 par Copeau @Contrepoints

Au lieu de mener un combat perdu d'avance, les opposants au mariage gay de la Manif pour Tous ou du Printemps français devraient s'intéresser aux sujets d'importance pour la France. Où sont-ils ces manifestants pour demander la fin des privilèges, la baisse de la dépense publique et des impôts et le retour d'une société de liberté et de responsabilité ?

Par Alexis Vintray.

Manif pour tous, Printemps français, où êtes-vous sur les vrais sujets ?
Pas une semaine sans avoir à supporter les innombrables discussions, messages Facebook, appels à manifester ou tracts de militants opposés au mariage gay. Ce qui a été adopté en quelques semaines et avec une opposition minime au Royaume-Uni ou en Nouvelle Zélande est devenu en France le sujet improbable de conflits exacerbés.

Ce complet non-sujet qui ne concerne au final que quelques pourcents de la population française et à peu près aucun de ses opposants est devenu une source de conflits majeurs en France depuis un an, le tout uniquement pour savoir si deux hommes ou deux femmes ont le droit de se passer la bague au doigt.

Pourtant le mouvement anti-mariage gay est depuis le départ condamné à l'échec : promesse de campagne du candidat Hollande, il allait passer quoi qu'il arrive, manifestations ou non, a minima pour convaincre les crédules que, oui, François Hollande tenait ses promesses. De même la demande absurde d'un référendum ne rimait à rien, tous les juristes sérieux le disant à juste titre impossible.

Égarés dans un combat perdu d'avance, les anti-mariage gay se radicalisent au fur et à mesure, compensant l'échec de leur action par des revendications loufoques d'abrogration de la loi et de référendum ou des actions de plus en plus polémiques : défilés grotesques du Printemps français devant le siège du Grand Orient de France pour protester contre "l'implication des francs-maçons dans l'inspiration de la loi" (Le Monde), déclarations de guerre idéologique, hashtags #ONLR ("On ne lâche rien") pour des groupes qui n'ont de toute façon aucun pouvoir de négociation ou déclarations bravaches d'Henri Guaino se disant prêt à "protester indéfiniment" au mépris du vote populaire. Le tout sur fond d'agressions homophobes croissantes qui font les unes des journaux.

Avec aucun espoir d'une issue positive pour eux, il est plus que temps pour les anti-mariage gay de la Manif pour Tous et autres Printemps français de mettre un terme à leur mouvement. Comme dirait Maurice Thorez, "il faut savoir terminer une grève" et enfin se concentrer sur les vrais sujets d'importance pour la France.

Où êtes-vous en effet, manifestants d'aujourd'hui, quand il s'agit de défendre la fin des privilèges des politiques ou des fonctionnaires, d'exiger de vraies réformes des retraites et la baisse urgente de la dépense publique et de la fiscalité ? Où êtes-vous quand il s'agit de mener les combats qui ont eux une chance de succès et sont autrement plus urgents que de savoir si on doit interdire ou non à deux hommes de se marier ? Où êtes-vous quand il s'agit de stopper la lente dérive socialisante de la France depuis des décennies ? Je n'ai vu aucun d'entre vous défiler contre toutes ces mesures qui appauvrissent massivement le pays que vous allez laisser à vos enfants.

Manifestants d'aujourd'hui, il est plus que temps de ranger vos drapeaux et de défiler plutôt pour qu'enfin le gouvernement adopte des politiques économiques et sociales raisonnables. Cessez de mener un combat d'hier contre une loi que, de toute façon, la droite ne révoquera pas en 2017 et battez-vous plutôt pour permettre à notre pays de retrouver la prospérité. Assez perdu de temps !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Copeau 583999 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte