Magazine Musique

La (vraie) vie privée des célibapères…

Publié le 26 mai 2013 par Diesemag @diesemag

Famille Monoparentale : Une famille monoparentale désigne un parent isolé avec un ou plusieurs enfants célibataires (n’ayant eux-mêmes pas d’enfants).

mome_papstoure-590x420
Selon l’INSEE, en 2005, la France comptait 2,84 millions d’enfants de moins de 25 ans vivant dans une famille monoparentale. Les causes s’expliquent par le décès du conjoint mais aussi par les ruptures qui surviennent dans la plupart des cas au fil des années d’union. Les enfants en très bas âge sont donc moins fréquents dans les familles monoparentales : 10,3 % des enfants de moins de trois ans, contre 17,7 % pour l’ensemble des enfants de moins de 25 ans.

Les pères à la tête d’une famille monoparentale sont relativement peu nombreux. Ils le sont davantage lorsqu’il y a peu d’enfants (dans 63 % des cas, il n’y a qu’un seul enfant) ou lorsque les enfants sont grands : 10 % des enfants de 0 à 6 ans en famille monoparentale vivent avec leur père (Souce: INSEE).

Quelques chiffres (source Fondation K*) :

  • A Paris, on compte 27% de familles monoparentales, et jusqu’à 45% par endroit.
  • En Outre-Mer, les chiffres sont 2 fois plus élevés qu’en métropole.
  • Le nombre de familles monoparentales en France a plus que doublé en 40 ans.
  • 85% des familles monoparentales sont des femmes.
  • 1 enfant sur 5 en France est concerné.

On aborde souvent dans les médias les difficultés que rencontrent les mamans célibataires, rarement celles des papas célibataires aka "célibapères". Veufs, divorcés, séparés, #DM a receuilli leurs témoignages sur cette nouvelle forme de parentalité, car peu importe le genre, homme ou femme, ce sont les mêmes inquiétudes qui se révèlent : état des lieux!

Tex & K
Mode de garde, c’est à peu près la même chose partout "Garde partagée, j’ai ma fille les lundis mardis et mercredis ainsi que 1 week-end sur 2" nous confie Tex, responsable marketing chez Wrung le jour, DJ et organisateur de soirées la nuit…mais surtout papa d’une petite fille de 5 ans. Quant à Hugo, papa de deux garçons âgés de 10 et 8 ans, il vit à 5 minutes de ses garçons qui résident chez leur mère la majeur partie du temps, " je gère les activités sportives de mes fils. Foot le mardi soir, le mercredi matin et le samedi youte la journée. Du coup, je les récuperes tous les mardi, et les dépose au centre de loisirs le mercredi après midi. Cela me permet également de suivre les devoirs d’école. Sinon c’est le classique un week-end sur 2 et la moitié de chaque vacances scolaires". Pour certains comme Didier, 37 ans, papa d’une fille de 11 ans et entertainer (concerts, festival, soirées, etc.), le mode de garde n’est pas défini à l’avance "Notre mode de garde est intelligent. Nous nous organisons avec la mère de ma fille en fonction de nos plannings respectifs" nous explique t-il. Enfin, Paps Touré, artiste-photographe-écrivain-acteur "Pas de mode de garde, on parle pas d’un chien mais d’un être humain, mon fils possède les clés des deux appartements il vient quand bon lui semble" nous affirme t-il!

Revoir ses priorités afin de concilier vie familiale et professionnelle! C’est indispensable car nombreuses sont les difficultés au quotidien : "C’est un véritable challenge au quotidien de conjuguer vie de famille et vie professionnelle. Le suivi scolaire et extra scolaire n’est pas non plus évident au vue de mes (trop nombreuses) absences pro. Les relations avec la mère de ma fille peuvent ponctuellement être compliquées : respecter l’éducation et les valeurs que chacun souhaitent inculquer…" explique DidierPour Hugo, 30 ans et +, père seul qui a refait sa vie, les difficultés au quotidien, ce sont les vêtements. "Lorsque les enfants ont 2 foyers, ça fait pas mal de voyages et on s’y perd… J’ai de très bonnes relations avec leur mère contrairement à certains amis qui eux sont aussi séparés. Jai la chance d’avoir une responsable trés conciliante, un binôme trés compréhensive. Nous sommes presque tous parents dans mon service donc nous sommes confrontés aux memes difficultés du genre ‘enfants malade’ ou ‘problème à l’école’ et ‘il faut venir récupérer l’enfant’. Mes enfants viennent parfois passer la journée au bureau avec moi lorsque je ne peux pas les faire garder par exemple" nous a-t-il confié. 

"Et si pour X raisons, vous aviez un changement de programme, vous est-il déjà arrivé de demander de l’aide pour leur garde, les déposer à l’école, les récupérer, etc?" Cette question nos célibapères n’allaient pas y échapper : Tex, papa d’une filette de 5 ans se lance en premier "très rarement, de temps en temps elle dort chez mon père quand je peux pas faire autrement", quant à Hugo papa de deux garçons c’est une chose qu’il préfère éviter sauf quand c’est la famille "Je n’aime pas la paperasse, je ne suis pas du genre à faire des démarches. J’ai une mère toujours disponible pour les garder, et un grand frère pour les déposer ou aller les chercher s’il faut. Après mes fils sont déjà grands, ils savent se gérer tout seuls…" et Paps Touré notre photographe confirme ces dires puisque son fils Malvin est âgé de 13 ans.

photo 5

Bien entendu quand on a décidé de refaire sa vie, être responsable d’une vie peut attirer les filles, même si on est déjà "en couple" en quelque sorte.. Hugo, "Ma situation attire les filles. Je suis un homme trés impliqué dans la vie de mes fils. On se parle tous les jours. Lorsqu’on me voit marcher avec eux, et parce qu’ils me ressemblent, on attire l’attention de la gent féminine. Et puis, un père et ses fils, ça touche les femmes. Et mon 2ème, Noah, le sait et en joue beaucoup. Il va toujours tout faire pour attirer leur attention en disant des trucs genre, "Papa t’es le meilleur des papas"… Un vrai petit escroc. Lorsque j’ai rencontré la femme qui partage aujourd’hui ma vie, je sais qu’elle a un peu appréhendé leur rencontre, moi aussi… Mais ça s’est super bien passé et je m’en étonne encore aujourd’hui. Ils ont de très bon rapports, n’hésitent pas à la solliciter et meme l’appeler parfois. Pour Didier qui a aussi quelqu’un dans sa vie, "C’est attractif tant que la fille n’a pas à y être confronté réellement ! C’est beaucoup moins « charmant » quand elle doit se plier aux contraintes du quotidien d’un père célibataire et très occupé" ! Paps, photographe : "Pour être honnête oui ça attire pas mal les femmes, c’est quand même sexy un mec comme moi non? (rires) même la personne qui lit cet article est subjuguée…." ajoute t-il sur un ton prétentieux.

Aux Etats-Unis, sortir avec un père célibataire est devenu un phénomène de mode, d’où le DILF, « Dad I’d Like to Fuck ». En France, nombreuses sont les femmes à trouver cela "craquant" mais "réfléchissent à deux fois avant de s’engager sérieusement dans la relation" avoue Marie 32 ans, omnibulée par la "peur" de ne pas être à la hauteur.

PAPS TOURE

Pour l’éducation des enfants il faut pouvoir compter sur l’autorité paternelle, car il n’est pas facile d’éléver un enfant seul même si pour certaines c’est un choix. Nos papas témoignent "Nous avons une gestion et une éducation différente, des façons de faire différentes : c’est une femme je suis un homme, mes fils me craignent beaucoup plus. Elle passe beaucoup de temps à répéter tandis que moi je suis plus du genre militaire. 1ère sommation, 2ème sommation puis sanction. Oui oui je tape… je tape meme fort parfois. 2 garçons de cet âge (10/8 ans), c’est pas mal de disputes entre eux, ils ont beaucoup d’énergie. Je dois souvent intervenir, et quelque part j’en suis fier. Je veux être tenu au courant de tous les problèmes donc j’aime que leur mère me sollicite. L’école aussi m’appelle pour tout ce qui est dicipline. Vivre avec 2 garçons ce n’est pas facile donc j’aide du mieux que je peux et je suis toujours disponible pour mes fils" explique Hugo. Il est aussi bon d’avoir le bon "rôle" comme le souligne Paps Touré "comme il passe beaucoup plus de temps avec sa maman, c’est elle qui doit en baver, moi c’est plutôt cool, mais très strict"! Didier, entrepreneur quant à lui soulève le DOUBLE rôle des mamans solos "une mère célibataire si elle fait bien son job a tendance à jouer les 2 rôles, le cercle familial dont je dispose me permet de pouvoir offrir un entourage mobilisé pour la bonne éducation de ma fille. Enfin, je suis un père à la fois moderne et traditionnel qui communique beaucoup mais qui sait aussi trancher quand il lui semble que la direction prise n’est pas la bonne".

kenyahsweetwords
Vous l’aurez compris, la vie d’un papa célibataire n’est pas plus différente que celle d’une maman solo, hormis les quelques points négatifs que souligne Didier comme la "gestion des relations avec la maman, les étapes que l’on manque parfois dans le développement de son enfant, le manque que l’on peut ressentir de ne pas avoir son enfant au quotidien, la gestion de la vie amoureuse, les compromis éducatifs, et les contraintes de planning qui peuvent être imposés" le reste c’est que du bonheur soulignent Tex et Hugo qui sont "heureux de voir leurs enfants grandir" et de pouvoir "partager leur quotidien". "Quoi de plus jouissif que d’être papa" conclut Paps Touré!

*Fondation K d'urgences Fondation de France
 40 av hoche 75008 Paris
http://www.kdurgences.org/

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Diesemag 18637 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte