Magazine Cinéma

Star Trek Into Darkness: la critique

Par Yeurl @cine_buz
star trek into darkness

star trek into darkness

Ami lecteur bonjour! Oui tu ne rêves pas, nous allons te parler du dernier film de J.J Abrams: Star Trek Into Darkness. Et pour ce film, on ne sera pas assez d’être deux pour tout te raconter: Mister_G et votre serviteur Yeurl. Nous avons spolié pas mal de choses sur le film durant ces quatre derniers mois… mais cette fois-ci nous allons te donner notre avis sur le film. Mais avant tout, revenons sur le fond de l’histoire.

Star Trek Into Darkness: Synopsis

Alors qu’il rentre à sa base, l’équipage de l’Enterprise doit faire face à des forces terroristes implacables au sein même de son organisation. L’ennemi a fait exploser la flotte et tout ce qu’elle représentait, plongeant notre monde dans le chaos… Dans un monde en guerre, le Capitaine Kirk, animé par la vengeance, se lance dans une véritable chasse à l’homme, pour neutraliser celui qui représente à lui seul une arme de destruction massive.
Nos héros entrent dans un jeu d’échecs mortel. L’amour sera menacé, des amitiés seront brisées et des sacrifices devront être faits dans la seule famille qu’il reste à Kirk : son équipe.

Star Trek Into Darkness:  un film familial

Yeurl: Voilà la chose ou la cause qui pourrait faire peur à un fan. Star Trek est devenu tout public. D’ailleurs si on a pas vu le premier film de la série réalisé par J.J Abrams, on est pas du tout perdu dans celui-là. Entre nous, je n’ai pas revu le premier film (Master Class oblige) mais Mister_G qui à eu la chance d’enchaîner les deux au Grand Rex va probablement me confirmer mon avis.

Mister_G: Comme dit plus haut, la soirée m’a permis d’enchaîner les deux derniers épisodes de la saga. Que ce soit pour l’un ou pour l’autre, le public visé n’est pas du tout « adulte » mais 100% « tout public ». Point d’effusions de sang ici ou de quelconque arrachage de membres ! On reste ici dans l’univers geek avec une pointe d’humour.

Yeurl: C’est cet humour justement qui est surprenant dans ce film, J.J Abrams étant très accro aux blagues surprises. Donc oui, très surprenant de rigoler dans un Star Trek. Entre nous, cela ne m’a pas déplu, mais peut être que les puristes le seront… quand au scénario, euh, y’en a pas trop. En fait, on est plongé en permanence dans l’action. Et cela ne s’arrête pas du début à la fin… scénario épique où il faut choper le vilain pas beau dans toute la galaxie… le cadrage est simple, l’action est simple… la recette de ce genre de film à déjà été éprouvée de multiples fois, ce qui fait que ce Star Trek Into Darkness reste efficace!

Mister_G:  Je ne suis pour ma part pas un expert de la saga et mes deux seules expériences se limitent aux créations de J.J Abrams. Enchaîner les deux épisodes m’a paru être une suite logique très fluide. L’atmosphère est conservée ainsi que les personnages. Toutefois on ne peut que remarquer la montée en rythme du second épisode. Comme toute bonne liqueur, il faut du temps pour se bonifier et déployer toutes ses subtilités. C’est ici le cas avec cette épopée qui, fort d’une base solide, étoffe les dialogues de répliques quasi-cultes et d’une technique au service du scénario sans non plus tomber dans le travers inverse.

Yeurl: Concernant la musique, elle met en exergue la rythme « imposé » du film. Résultat: on reste bien calé dans son siège et quand le film se termine on se dit « ah non déjà ». Note perso: on a droit pour une fois à des échanges de sentiments… et aussi à un moment très sexy… mais la je vous laisse vous faire votre propre expérience (voir notre galerie de photos en bas de l’article)… vous verrez aussi que pour une fois, un film de science fiction qui fait dans la couleur ça change aussi! On ne vous parle pas du super Enterprise… oups l’effet de surprise est déjà un peu gâché… mais rassurez vous, quand vous le verrez, vous penserez à nous :) .

Star Trek Into Darkness: le mot de la fin

Simple, dynamique, une musique épique, des couleurs vivent, des sentiments amoureux (avec une belle scène sexy pour les geeks): on tient dans les mains un très joli épisode de Star Trek fait autant pour les néophytes que pour les fans. Un film à voir absolument ce 12 juin 2013.

star trek into darkness: la prise du sang du mutant
star trek into darkness: la prise du sang du mutant
star trek into darkness: sentiments entre kirk et spoke
star trek into darkness: sentiments entre kirk et spoke
Star trek into darkness: le
Star trek into darkness: le « super enterprise » chute sur Londre

star trek into darkness: la prison
star trek into darkness: la prison
Star Trek Into Darkness: carol marcus
Star Trek Into Darkness: carol marcus

Star Trek Into Darkness: la critique

Ami lecteur bonjour! Oui tu ne rêves pas, nous allons te parler du dernier film de J.J Abrams: Star Trek Into Darkness. Et pour ce film, on ne sera pas assez d’être deux pour tout te raconter: Mister_G et votre serviteur Yeurl. Nous avons spolié pas mal de choses sur le film durant ces quatre derniers mois… mais …

Vue d'ensemble des tests

Un scénario simple mais dynamique
Une musique bien prenante
Une 3D bien intégrée
Une qualité graphique de malade
90

Pour Résumer

Résumé : Simple, efficace et ouvert à tous, ce film plaira aussi bien aux grands qu'aux petits, fans ou non fans.

90 j.j.abrams star-trek-2 star-trek-into-darkness2013-05-26

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yeurl 3312 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines