Magazine Bd

The bounce #1 : la review

Publié le 27 mai 2013 par Universcomics @Josemaniette
THE BOUNCE #1 : LA REVIEW Faisons un saut (un bond) chez Image ce matin, pour découvrir la nouvelle série de Joe Casey, sobrement intitulé The Bounce. Un nouveau personnage qui débarque sur la scène, et qui d'emblée semble inspiré de deux autres héros bien plus célèbres. C'est en effet un croisement génétique entre Speedball (pour les pouvoirs, cette façon de rebondir et d'étourdir l'adversaire) et Spider-Man (pour les poses, l'attitude), mâtiné de vice, puisque la particularité de Jasper (l'homme derrière le masque) est d'avoir une addiction évidente pour les paradis artificiels. Un encapé qui se drogue, ça n'est jamais très bon pour la réputation de nos redresseurs de torts. Mis à part ce détail, le premier numéro de The Bounce reste assez classique, et ne procure pas de moments exaltants ou de surprises fantastiques. Le protagoniste a un collègue, Terry, avec qui il s'adonne à la fumette. Puis un flash info est diffusé à la télé : le chef Kantor (de la police locale) est retenu en otage avec toute sa famille, par un vilain fort costaud mais peu futé, du nom de The Crunch (comme le chocolat, mais moins gentil). The Bounce se met donc à rebondir de partout et sauve la situation, alors que nous apprenons que la ville semble être la proie, ces temps derniers, de l'apparition de différents types en costume. Plus tard arrive le vrai moment intéressant de l'épisode, lorsque Jasper décide d'aller se fournir en dope. Il rencontre un dealer un peu particulier, puisque son corps même est une substance stupéfiante. Le lecteur se régale alors avec le trip qui va en suivre, mis en couleurs de façon délicieuse et psychédélique. Le dessin est l'oeuvre de Davide Messina, un italien qui est très doué, et dont le style lorgne un peu du coté de ses compatriotes Camuncoli (Amazing Spider-Man) et même Alberti (Spider-Man and the Fantastic Four). Très lisible et dynamique, son travail est particulièrement en phase avec le ton et l'ambition du comic-book de Casey, qui livre là un scénario assez convenu, et un titre qui gagnera probablement en mystère et en épaisseur dans les prochains mois, comme semble le promettre le final déroutant cette fois-ci. Pour le reste The Bounce est une nouveauté agréable, qui fait le job, sans pour autant bouleverser les canons du genre. Un départ au petit trot.  THE BOUNCE #1 : LA REVIEW

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Universcomics 11830 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines