Magazine Culture

of Montreal (+Wild Moccasins) - Music Hall Of Williamsburg, New York - 22 mai 2013

Publié le 27 mai 2013 par Lamusiqueapapa @musiqueapapa
of Montreal (+Wild Moccasins) - Music Hall Of Williamsburg, New York - 22 mai 2013 Même si je vous donne moins signe de vie dernièrement, je n'ai pas encore rendu l'âme. Pas comme le regretté Mmarsupilami qui nous a tristement quitté la semaine dernière. Son blog, Little Reviews, constituait un de mes plus grands pourvoyeurs de nouveautés. Je ne connaissais pas personnellement l'homme, mais à travers ce qu'il écrivait, on se doutait que c'était quelqu'un de bien. Ciao l'ami et j'espère que là où tu es maintenant, la musique est toujours aussi belle... Revenons à des aspects plus terre à terre et parlons de mon récent séjour à New-York. Et oui, nous avons passé maman et moi, une semaine bien méritée (si, si) dans la grosse pomme. L'occasion notamment d'assister à un concert de of Montreal, au Music Hall of Williamsburg, au beau milieu du quartier branchouille de Brooklyn. Mais attention, le bobo new-yorkais n'a pas grand chose à voir avec le bobo parisien. Non, il est nettement plus sale, décontracté et avenant. Plus nature, en somme. Pas vraiment à l'image de la première partie de la soirée, Wild Moccasins - mais ils viennent de Houston - qui, avec leur look plus étudié, donnerait immédiatement l'envie de leur rabattre le caquet. Le problème, c'est qu'ils sont très bons. Leur musique est suffisamment atypique - sorte de mélange entre Kate Bush pour le timbre de la chanteuse, au charisme scénique impressionnant et les Spinto Band  pour les mélodies et l'enthousiasme contagieux - pour emporter rapidement l'adhésion. Un seul disque à leur actif, paru en 2010 dans un profond anonymat. Mais un nouveau devrait rapidement suivre avec peut-être la reconnaissance que ce joli moment passé en leur compagnie mérite.

La bande de Kevin Barnes a ensuite assuré comme d'habitude le show, dans une ambiance proche des sets des Flaming Lips. Tout semble pouvoir s'y produire. Même le groupe semble parfois surpris des interventions loufoques de leur troupe de danseurs (improvisés?). Le chanteur plus sobre et moins maquillé que de coutume - seulement des vêtements de femme - montera en puissance au fil du concert, pour finir toujours aussi affûté avec les meilleurs titres de "Hissing Fauna...", leur chef d'oeuvre de 2007. Le guitariste, l'autre personnage déjanté du lot - en comparaison les autres membres paraissent bien sages - a sorti sa tenue de Spiders From Mars de Bowie. Le public, obligé, en redemande. Pas une surprise tellement of Montreal n'a pas son pareil pour ne jamais décevoir ses fans. Et tant pis si les derniers disques ont déçu, les voir sur scène est toujours un régal. Nous repartons en métro rejoindre notre hôtel, constatant au passage avec la foule toujours importante présente dehors en plein milieu de semaine, que New-York est bien la ville qui ne dort jamais. On aurait bien aimé poursuivre la fête, mais le décalage horaire aura eu raison de nous. De toute façon, que dire, qu'entendre, que voir, après ça ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lamusiqueapapa 3569 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines