Magazine Cinéma

66eme festival de cannes: le palmares

Par Cinedingue @cinedingue

Le 66ème Festival de Cannes, dont beaucoup s’accordent à dire que la compétition s’avérait particulièrement relevée cette année, a enfin rendu son verdict et c’est peu dire que l’on attendait beaucoup de ce jury et de son Président, le grand Steven Spielberg.

Si l’on a suivi attentivement cette édition, on s’apercevra que dans l’ensemble, tous les films qui ont fait parler d’eux figurent dans ce palmarès à l’exception des films de Sorrentino (la Grande Bellezza), Soderbergh (Behind The Candelabra) ou James Gray (The Immigrant) qui repart une fois de plus bredouille!

- PALME D’OR

La Vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche (sortie 9/10/13)

Cannes-La-vie-d-Adele-remporte-la-Palme-d-or_reference

GRAND PRIX

Inside Llewyn Davis de Joel et Ethan Cohen (sortie 6/11/13)

media_818e5aad4ab244dba0601abecc6ae6e9_t607

PRIX DE LA MISE EN SCENE

Heli d’Amat Escalante (pas de date de sortie pour le moment)

Ce film fit beaucoup parler de lui pour sa violence insoutenable qui provoqua la fuite de nombreux spectateurs en cours de projection. C’est l’une des récompenses qui alimente le buzz tant le film n’est apparemment pas des plus réussis.

photo_1369590355986-1-0

PRIX DU SCENARIO

A touch of Sin de Jia Zhangke (sortie 01/01/14)

jia-zhangke-afp-670-x-350

PRIX DU JURY

Tel Père, Tel Fils de Hirokazu Kore-eda (pas de date de sortie pour le moment)

2445077_jury-price-award-winner-director-hirokazu-kore-eda-poses-after-being-awarded-during-the-closing-ceremony-of-the-66th-cannes-film-festival

PRIX D’INTERPRETATION MASCULINE

Bruce Dern dans Nebraska d’Alexander Payne (sortie janvier 2014)

C’est l’une des surprises de ce palmarès tant le film n’a pas déclenché l’enthousiasme et tant le prix semblait promis à Oscar Isaac (Inside Llewyn Davis) ou Michael Douglas (Behind The Candelabra).

2444953_cast-member-bruce-dern-arrives-for-the-screening-of-the-film-nebraska-in-competition-during-the-66th-cannes-film-festival

PRIX D’INTERPRETATION FEMININE

Bérénice Béjo dans le Passé d’Asghar Farhadi (en salles actuellement)

Récompense amplement méritée pour la comédienne qui vit décidément une période faste quelques mois seulement après son César et sa nomination aux Oscars!

Berenice-Bejo-Prix-d-Interpretration-faminine-du-66e-Festival-de-Cannes-pour-Le-Passe-le-26-mai-2013_portrait_w858

Reste à voir maintenant de nous même ce que vaut ce palmarès et à attendre patiemment la 67 ème édition du plus grand festival du monde!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cinedingue 14007 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines