Magazine Côté Femmes

Vos papiers! ou petits instants de poésies....

Publié le 28 mai 2013 par Marigotine

 

   Vos papiers s'il vous plait.....

                       Ou sa traduction beaucoup plus imagée!

                               

1.jpg

Connaissez-vous le langage des policiers entre eux ? C'est parce qu'ils ont leur propre jargon que Gilles Braun, capitaine de police de 51 ans, vient de publier le livre Parlez-vous Keuf ? Les 200 pages du livre passent en revue tout un tas d'expression employées par les agents des forces de l'ordre. Le site Gentside en a tiré une sélection de 10 expressions.

- "Faire les urines" : l'expression fait référence à la recherche d'antécédents judiciaires d'une personne. On dira que les urines sont claires si la personne n'a pas d'antécédents, et qu'elles sont troubles si la personne est déjà connue de la justice.

- "Une angine de comptoir" : les policiers emploient cette expression lorsqu'ils parlent d'une personne qui ressort d'un bar dans un état plus alcoolisé qu'en y entrant.

- "Un saucisson" : l'expression est utilisée pour désigner une affaire sans grand intérêt, mais aussi une personne ligotée.

- "Aller à la poule" : l'expression signifie déposer plainte au poulailler, au commissariat donc, où se trouvent les "poulets".

- "Un Cref" : acronyme de "con qui regarde en face". L'expression fait référence aux automobilistes qui ne peuvent s'empêcher de ralentir pour regarder ce qui se passe lors d'un accident ou d'un incident sur la route, provoquant inévitablement des embouteillages.

- "Beurrer le marmot" : l'expression désigne l'obtention d'aveux en employant des méthodes "peu orthodoxes". Elle serait particulièrement utilisée en ce qui concerne les techniques ADN.

- "Une Amazone" : l'expression désigne selon les policiers une prostituée "qui attend le chaland à bord de son véhicule".

- "Un Picard" : expression faisant référence à un SDF retrouvé mort sur la voie publique.

- "Le mur des lamentations" : l'expression désigne le mal-aimé tableau répartissant les permanences judiciaires au sein des commissariats de police et des casernes de gendarmerie.

- "Avoiner" : l'expression signifie "corriger une personne", mais peut aussi vouloir dire "mettre une trempe", "bomber la guérite", "chicorer", ou encore "chiffonner".


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marigotine 1310 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine