Magazine Bd

Virginia (T1) Morphée

Publié le 28 mai 2013 par Un_amour_de_bd @un_mour_de_bd

Louisiane, 1863. La guerre de sécession fait rage. Un mystérieux voyageur du nom de Doyle semble pourtant étranger au vacarme des armes. Son errance chaotique nous fera peu à peu découvrir que les blessures de l’âme sont parfois plus profondes que celles du corps…

Scénario de Séverine Gauthier, dessin et couleurs de Benoît Blary. Public conseillé : Adultes, adolescents

Style : Drame, Historique Paru chez Casterman, le 15 mai 2013 Share

L’histoire

Doyle est un ancien tireur d’élite de l’armée Confédérée.
Doyle est à présent solitaire et taciturne. Doyle est alcoolique et morphinomane.
Mais surtout Doyle a une âme qui souffre : il ne peut se défaire des souvenirs douloureux qui viennent hanter sa mémoire.
Jusqu’au point de rendre sa pauvre existence de plus en plus périlleuse ?

Virginia_T1_Couv
Virginia_T1_Page3
Virginia_T1_Page4
Virginia_T1_Page5
L.10EBBN001598.N001_VIRGINIA1_Ip001p056_FR
L.10EBBN001598.N001_VIRGINIA1_Ip001p056_FR
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail

Ce que j’en pense

La couverture et le début d’ouvrage résument assez bien le contenu de l’album : il s’agit d’un drame qui nous raconte l’histoire d’un vivant parmi les morts : Doyle.
La guerre de Sécession est en arrière-plan et devient presque anecdotique. Juste pour nous rappeler que les conflits projettent souvent des gens normaux dans des situations anormales, et brisent des vies.

Gauthier nous permet de sonder l’âme torturée de ce soldat perdu en multipliant les allers-retours entre les trois dimensions temporelles.
Le présent est fade est sans goût : Doyle a perdu tout appétit pour la vie, il est froid, distant et antipathique. Il semble uniquement guidé par ses addictions à l’alcool et à la drogue qui n’ont qu’un seul but : oublier.
Oublier le passé. Un passé qui est plus coloré et plus vivant : Doyle a encore des échanges avec un vivant, son ami Parks. Mais ce passé est surtout douloureux et insupportable car il contient les crimes odieux que Doyle ne parvient pas à oublier. Ce passé-là apporte de la culpabilité et de la souffrance qui se rapprochent dangereusement de la folie.
Le futur… n’est pas abordé. Pour cela, il faudrait avoir des projets ou suivre un but.

Ces trois dimensions sont plus ou moins brouillées par les hallucinations de Doyle qui voit et parle à sa victime. Le monde des vivants côtoie le monde des morts. Doyle n’est d’ailleurs plus vraiment vivant : il erre comme une âme en peine au purgatoire. Les fantômes qui le hantent sont, eux, bien présents. Ils deviennent même de plus en plus actifs et commencent à peser sur les évènements du réel.
Jusqu’à modifier le cours de la vie de ce pauvre Doyle ?

Coté dessin

L’accent est clairement donné aux personnages : les traits des visages et les expressions sont travaillés afin de mettre en relief les sentiments qui agitent les protagonistes. Le regard de Doyle est tantôt vague et perdu lorsqu’il titube dans le rue, tantôt intense et perçant quand son addiction à la drogue se réveille, tantôt noir et absent quand il se noie dans l’alcool.
A mettre en rapport avec le regard de sa petite victime qui est vide, figé et hypnotique. Plus inquiétant, le regard de ce petit fantôme gagne en expression et en intensité au fil de l’album et finit par prendre vie au dénouement final.

Il est intéressant de noter la différence dans le travail des couleurs et des textures selon la dimension temporelle : le présent correspond à des tons d’aquarelle un peu délavés tandis que le passé présente des couleurs vives et appuyées au crayon.
J’ai remarqué également qu’il était difficile de faire la distinction entre le bleu des uniformes yankees et le gris des uniformes sudistes. Comme pour souligner que le camp des protagonistes a peu d’importance et que la guerre est de toute façon absurde et injuste.

Le jeu des lumières, des contrastes et des perspectives est une fois de plus excellent ! Avec un petit faible pour les vues en perspectives du dessus.

Pour résumer

C’est un drame qui nous est raconté dans cet album sombre et noir. Gauthier et Blary réussissent le tour de force de rendre attachant un être morne aux pulsions destructrices. Les allers-retours incessants entre passé et présent n’alourdissent pas le récit qui gagne en intensité jusqu’à ce que Doyle abandonne sa passivité et sa résignation. Jusqu’où le mènera sa fuite éperdue ? Tout est possible dans les deux prochains albums de cette trilogie !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Isabellae T1, l’homme-nuit

    Isabellae l’homme-nuit

    An 1142 de l’ère Kamakura. Isabellae, chevelure rousse au vent, voyage à la recherche de sa sœur disparue avec pour seuls compagnons, sa lame et le fantôm... Lire la suite

    Par  Un_amour_de_bd
    BD, BD & DESSINS, LIVRES
  • Whaligoë (T1)

    Whaligoë (T1)

    En 1815 à Whaligoë, deux adolescents du village s’embrassent secrètement sur le site sacré des Craighorns, pour matérialiser leur engagement l’un envers... Lire la suite

    Par  Un_amour_de_bd
    BD, BD & DESSINS, LIVRES
  • Les voleurs de Carthage (T1) Le serment de Tophet

    voleurs Carthage (T1) serment Tophet

    Dans Carthage qui agonise, Horodamus le Gaulois, Berkan le Numide et Tara tentent de tirer leur épingle du jeu… Scénario d’Appollo, dessin de Tanquerelle... Lire la suite

    Par  Un_amour_de_bd
    BD, BD & DESSINS, LIVRES
  • Ekhö, Monde mirroir (T1) New York

    Ekhö, Monde mirroir (T1) York

    Quand Fourmille prend son avion pour New York, elle est loin de s’imaginer que son voyage va prendre un tour étrange… Scénario d’Arleston, dessin de... Lire la suite

    Par  Un_amour_de_bd
    BD, BD & DESSINS, LIVRES
  • Lastman (T1)

    Lastman (T1)

    Adrian Velba, 12 ans, va enfin pouvoir participer au grand tournoi annuel d’arts martiaux… de Balak, Mickaël Sanlaville et Bastien Vivès Public conseillé ... Lire la suite

    Par  Un_amour_de_bd
    BD, BD & DESSINS, LIVRES
  • Les Montefiore (T1) Top Model

    Montefiore (T1) Model

    Après le décès du créateur « Montefiore », son fils unique et sa seconde épouse se battent pour le contrôle de l’enseigne de mode… Scénario... Lire la suite

    Par  Un_amour_de_bd
    BD, BD & DESSINS, LIVRES
  • Griffe blanche (T1) L’oeuf du dragon roi

    Griffe blanche (T1) L’oeuf dragon

    Le jeune braconnier Taho-le-Vif terrasse un Dragon-Royal, animal totem de son peuple. Dans un dernier souffle, la créature lui confie son oeuf… Scénario de Serg... Lire la suite

    Par  Un_amour_de_bd
    BD, BD & DESSINS, LIVRES

A propos de l’auteur


Un_amour_de_bd 11460 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines