Magazine Humeur

Paris : massacre au gourdin fiscal !

Publié le 28 mai 2013 par Delanopolis
Depuis bientôt 12 ans, la vache à lait des socialistes parisiens, la source inespérée d'argent qui leur a permis de gaspiller tant et plus, ce fut la manne des droits de mutation, perçus sur les transactions immobilières. Ils dépassèrent de presque 500 millions d'euros chaque année ce que perçurent en leur temps les maires Chirac et Tibéri. Mais ces belles années sont révolues. «Au 1er trimestre 2013, le volume de ventes tous logements confondus a reculé de 16% par rapport au 1er trimestre 2012 et dans des proportions assez comparables dans le neuf et l'ancien», vient de préciser la Chambre des notaires. Avec seulement 6 300 logements anciens vendus à Paris au premier trimestre (contre 8 600 en 2012 et 6 700 en 2011) et seulement 121 500 ventes cumulées sur les 12 derniers mois, on se rapproche des statistiques de 2009. Cette évolution, couplée à la stagnation du prix au mètre carré, se traduira quasi mécaniquement par une baisse de 200 millions d'euros par an des recettes fiscales de la ville, à un moment où les dépenses engagées par les socialistes vont donner à plein. Comme ils n'ont en aucune manière le projet de réduire les dépenses de la ville, vous savez ce qui vous attend. Regardez bien les mains d'Hidalgo : derrière son dos, la retraitée de l'Hôtel de ville cache un gourdin fiscal ! Paris : massacre au gourdin fiscal !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delanopolis 84441 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines