Magazine

A l’abordage du Restaurant du port de pêche

Publié le 24 mai 2013 par Lesgouteurs @lesgouteurs

Vu sur A l’abordage du Restaurant du port de pêche

from the outside A labordage du Restaurant du port de pêche   Les Goûteurs

Une fois n’est pas coutume, nous décidons d’aller manger du poisson… Quoi de mieux pour cela que d’aller sur le port. On se retrouve donc au fameux restaurant du port de pêche à Casablanca.

Le restaurant est situé au milieu du port, ce qui garantit au moins la fraîcheur du poisson. On entre et il y a un peu d’attente car ici c’est l’usine à paëlla et fritures de toutes sortes. Le restaurant est souvent plein.

La déco est sympathique, le rouge domine sur les tables, un côté chaleureux ressort de cette grande pièce. Les plantes placées sur les séparations donnent de l’intimité aux différents coins et apportent de la couleur au lieu.

WP 000149 3 A labordage du Restaurant du port de pêche   Les Goûteurs

WP 000146 3 A labordage du Restaurant du port de pêche   Les Goûteurs

WP 000147 3 A labordage du Restaurant du port de pêche   Les Goûteurs

Après une légère attente (10 à 15 minutes) durant lesquelles, et nous nous en excusons, nous avons gêné, embêté et dérangé les serveurs (car nous attendions en plein milieu de la salle), nous arrivons à avoir une table (c’est peut être pour ça que nous avons eu cette table assez rapidement…).

A table, nous savons déjà ce que nous allons prendre car nous avons vu les plats défiler sous nos yeux. On penche pour des fritures, une de chaque ou presque, et une paëlla car tout le monde en dit du bien. Une chose dommageable, ils ne font pas de mélange de friture donc il faut forcement commander plusieurs plats complets pour pouvoir goûter aux différentes fritures. Ce qui nous convenait car nous étions plusieurs, mais à 2, cela peut être gênant.

Les fritures arrivent vite, cela fait partie de la tradition de la maison, ça permet de réduire la file d’attente. Nous avons 6 plats en inox (apparemment c’est LE plat des fritures !) bien remplis de calamars, chipirons, crevettes, sardines, petites soles et merlans. Et dire qu’il nous reste encore une paëlla… On passe à l’action : les fritures sont très bonnes, croustillantes, pas huileuses, assez salées et bien chaudes. Mention méga spéciale pour les chipirons (petites seiches entières) qui sont trop bons.

WP 000141 3 A labordage du Restaurant du port de pêche   Les Goûteurs

WP 000142 3 A labordage du Restaurant du port de pêche   Les Goûteurs

1262797 13034778565797 A labordage du Restaurant du port de pêche   Les Goûteurs


A un moment, tout le monde cale mais ne dit rien. On demande où est la paëlla mais cette dernière n’arrivera que lorsque les premiers plats seront finis. Les gouttes de sueurs commencent à perler sur tous les fronts, est-ce le poisson ou l’humain qui gagnera cette bataille ? Nous abdiquons pour quelques merlans et attendons la paëlla sans beaucoup de place dans nos estomacs.

Elle arrive et contre toute attente, on la mange. Elle est bonne, un peu sèche à mon goût mais bonne. D’ailleurs malgré le manque de place dans nos estomacs, nous avons réussi à en manger la majeure partie (nann j’plaisante, on a tout fini !).

Nous avons passé une bonne soirée au Restaurant du port de pêche où nous avons très bien mangé. Même si la forte affluence pourrait faire croire à un service à la chaîne bâclé, notre serveur était aux petits soins. Cette même affluence est la preuve d’une cuisine de qualité avec des produits frais. Ils font une cuisine simple mais bonne.

Les fritures sont à partir de 63 DHS et la paella pour 2 à 190 DHS.

Recommanded ! 

Crédit photo de la paëlla et de l’image du titre : google image (tout le reste c’est nous !)

Infos : 

Restaurant du port de pêche , Port de pêche , 20000 Casablanca, Morocco

Le restaurant du port de pêche


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lesgouteurs 246 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte