Magazine Cinéma

Hommage à John Travolta au prochain Festival du Cinéma Américain de Deauville

Par Journal Cinéphile Lyonnais


festival Deauville 1

Le Festival du Cinéma Américain de Deauville (du vendredi 30 août au dimanche 8 septembre 2013) , honorera, une légende du cinéma : John Travolta. Que seraient La fièvre du samedi soir , Blow Out, Hairspray, Volte Face ou Pulp Fiction sans John Travolta ?
John Travolta sera présent au festival.

2013-PH-TRAVOLTA

John Travolta

John Travolta accède à la notoriété dès l’un de ses premiers rôles, celui du jeune Italo-américain au déhanché sauvage de La fièvre du samedi soir de John Badham (1977), qui lui vaut la première nomination de sa carrière aux Oscars et aux Golden Globes et qui lance définitivement le phénomène « disco ».

Dès l’année suivante, c’est à nouveau dans un film musical qu’il rencontre un immense succès avec Grease (1978), puis avec Urban Cowboy (1980), le western romantique de James Bridges. Il s’impose très tôt comme un acteur aussi à l’aise dans le thriller (son rôle secondaire mais remarqué dans Carrie en 976, puis son rôle d’ingénieur du son au centre dans un complot politique dans Blow Out en 1981, tous deux réalisés par Brian De Palma) que dans la comédie (Allô maman, ici bébé en 1989 ; Get Shorty de Barry Sonnenfeld en 1995, qui lui permet de remporter un Golden Globe ; Michael de Nora Ephron en 1996). Il obtient une nouvelle nomination à l’Oscar du Meilleur acteur pour son rôle du tueur-à-gages Vincent Vega dans Pulp Fiction (1994), le film culte de Quentin Tarantino et rencontre à nouveau un grand succès auprès du public grâce à Broken Arrow (1996) aux côtés de Christian Slater et surtout grâce à Volte/Face (1997) de John Woo, dans lequel il change d’identité avec Nicolas Cage.

Après avoir notamment incarné le Gouverneur Jack Stanton dans le drame politique Primary Colors (1998) de Mike Nichols, il revient à la comédie musicale, en tenant le rôle d’une femme dans Hairspray (2007).

L’année dernière, il était à l’affiche du film d’Oliver Stone Savages, projeté au Festival du Cinéma Américain de Deauville. 

Blow Out

Blow Out

Filmographie

  • 2013 KILLING SEASON de Mark Steven Johnson
  • 2012 SAVAGES d’Oliver Stone
  • 2010 FROM PARIS WITH LOVE de Pierre Morel
  • 2009 LES 2 FONT LA ‘PÈRE’ de Walt Becker
  • 2009 L’ATTAQUE DU MÉTRO 123 de Tony Scott
  • 2007 HAIRSPRAY d’Adam Shankman
  • 2007 BANDE DE SAUVAGES de Walt Becker
  • 2006 COEURS PERDUS de Todd Robinson
  • 2005 BE COOL de F. Gary Gray
  • 2004 PIÈGE DE FEU de Jay Russell
  • 2004 LOVE SONG de Shainee Gabel
  • 2004 THE PUNISHER de Jonathan Hensleigh
  • 2003 BASIC de John McTiernan
  • 2001 L’INTRUS de Harold Becker
  • 2001 OPÉRATION ESPADON de Dominic Sena
  • 2000 LE BON NUMÉRO de Nora Ephron
  • 2000 BATTLEFIELD EARTH – CHAMP DE BATAILLE de Roger Christian
  • 1999 LE DÉSHONNEUR D’ÉLISABETH CAMPBELL de Simon West
  • 1998 PRÉJUDICE de Steven Zaillian
  • 1998 LA LIGNE ROUGE de Terrence Malick
  • 1998 PRIMARY COLORS de Mike Nichols
  • 1997 VOLTE/FACE de John Woo
  • 1997 MAD CITY de Costa-Gavras
  • 1997 SHE’S SO LOVELY de Nick Cassavetes
  • 1996 PHÉNOMÈNE de John Turteltaub
  • 1996 MICHAEL de Nora Ephron
  • 1996 BROKEN ARROW de John Woo
  • 1995 GET SHORTY (STARS ET TRUANDS) de Barry Sonnenfeld
  • 1995 WHITE MAN de Desmond Nakano
  • 1994 PULP FICTION de Quentin Tarantino
  • 1993 ALLÔ MAMAN, C’EST NOËL de Tom Ropelewski
  • 1992 BORIS AND NATASHA de Charles Martin Smith
  • 1991 SHOUT de Jeffrey Hornaday
  • 1991 EYES OF AN ANGEL de Robert Harmon
  • 1991 RÉCLUSION À MORT de Rod Holcomb
  • 1990 ALLÔ MAMAN, C’EST ENCORE MOI d’Amy Heckerling
  • 1989 ALLÔ MAMAN, ICI BÉBÉ d’Amy Heckerling
  • 1989 LES EXPERTS de Dave Thomas
  • 1985 PERFECT de James Bridges
  • 1983 SECOND CHANCE de John Herzfeld
  • 1983 STAYING ALIVE de Sylvester Stallone
  • 1981 BLOW OUT de Brian De Palma
  • 1980 URBAN COWBOY de James Bridges
  • 1978 MOMENT BY MOMENT de Jane Wagner
  • 1978 GREASE de Randal Kleiser
  • 1977 LA FIÈVRE DU SAMEDI SOIR de John Badham
  • 1976 CARRIE AU BAL DU DIABLE de Brian De Palma
  • 1975 LA PLUIE DU DIABLE de Robert Fuest
49.353976 0.075122

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Ajouter un commentaire