Magazine Photos

Quand Judith devient Jeanne

Par Anicka
Quand Judith devient Jeanne

En juillet dernier, je vous avais présenté ce tableau qui m'avait frappée lors d'une visite à l'hôtel de ville d'Orléans (Hôtel Groslot). Un peu frustrée toutefois de n'avoir aucun élément d'identification. Une seconde visite , avec question au maire ne fut guère plus fructueuse. Mais hier, eurêka : j'ai trouvé
Quand Judith devient Jeanne Le hasard qui fait si bien les choses, parfois, m'a mis un livre entre les mains : Jeanne d'Arc : les tableaux de l'histoire 1820-1920, éd. par la ville de Rouen et la RMN, et que vois-je page 19 ? une reproduction de ce tableau : il s'agit donc du "Portrait des échevins" de 1581. Et d'une représentation de Jeanne d'Arc : qui l'eût cru ? bien différente de celles que nous avons l'habitude de voir. C'est le costume qui m'avait intriguée puis la pose hiératique et le geste un peu énigmatique. J'avais reconnu les costumes des dames de Cranach que j'aime bcp pour leur côté "hors mode" et plutôt moderne, en fait. Un autre article trouvé sur internet (merci Google images) parle d'une "Judith germanique retouchée" ce qui confirme mon intuition ! Bulletin de la société archéologique et historique de l'Orléanais, n. s. 16/131, 2002, p. 3-18. Une autre version la montre tenant l'épée de la main droite et le bras gauche baissé, la main tenant une sorte de mouchoir, ce qui nous rapproche d'un tableau de Cranach : " Judith avec la tête d'Holopherne" mais le costume diffère totalement. Reproduit page 73 dans : Judith par Jaynie Anderson, éd. du Regard, 1997. Voici en tout cas un mystère de l'art éclairci Quand Judith devient Jeanne


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anicka Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine