Magazine

"Fitch, please !"

Publié le 23 mai 2013 par Thestudent

Après plusieurs mois de silence, je reviens pour un petit article un peu "hors sujet", mais qui me tient vraiment à cœur.

D’ailleurs, en ce moment l’actualité modesque est assez riche ! J’aurais pu vous parler du festival de Cannes, ou bien vous préparer un "Get the look" spécial The Great Gatsby, mais j’ai choisi de vous parler de la très grosse polémique, lancée par Abercrombie & Fitch.

Après sexisme, racisme, discrimination religieuse, ou ethnique, A&F en rajoute encore. (Rappelons-le, pour ceux qui par le plus grand de tous les hasards, ignoreraient encore l’histoire, Abercrombie & Fitch ne produit plus de vêtements pour femmes au delà de la taille 38.)

Une raison valable ? Le PDG de la marque, Mike Jeffries, ne « souhaite plus voir de gros dans ses magasins, mais juste des gens beaux et minces ».

Toutefois, les tailles XL, & XXL seront toujours commercialisées, mais uniquement pour les hommes "musclées" et estimés "séduisants" par la marque.

Dans la même veine, les vêtements pour femme, de taille "supérieure" seront brûlés, de même que tous les vêtements retournés en magasin. « Abercrombie & Fitch ne veut pas laisser penser que n’importe qui, une personne pauvre, peut porter ses vêtements. Seules les personnes d’une certaine stature peuvent acheter et porter le nom de la compagnie ».

Stupide, discriminant, honteux ? Totalement ! Mais pour Abercrombie & Fitch, cela semble tout à fait normal !

Mais, sur internet, la révolte gronde. De nombreux internautes réagissent face aux déclarations (abberantes) de la marque.

De nombreuses pétitions circulent déjà sur la toile, dont celle d’un jeune Américain, Benjamin O’Keefe, qui compte plus de 70.000 signataires.

L’écrivain Greg Kraber a quant à lui, lancé l’initiative "Fitch the homeless" qui consiste à distribuer des vêtements A&F aux sans-abris.

Et, plus récemment, c’est une blogueuse, The Militant Baker  qui a réagit, en postant une série de photos "Attractive & Fat", accompagnées d’une lettre ouverte au PDG, "On peut être en chair et attirante, contrairement à ce que vous pensez".

Des démarches, artistiques, militantes, qui relancent le débat sur le culte de la minceur et l’élitisme des tailles dans le monde de la mode.

Et vous, vous en pensez quoi de tout ça ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :