Magazine Santé

Grande PRÉMATURITÉ: Les atouts de la ventilation par oscillation à haute fréquence

Publié le 02 avril 2014 par Santelog @santelog

Grande PRÉMATURITÉ: Les atouts de la ventilation par oscillation à haute fréquence – NEJMLa ventilation par oscillation à haute fréquence (HFO), une technique alternative à la ventilation mécanique conventionnelle (VC) permet un meilleur développement des poumons à long terme, chez les grands prématurés. C’est la conclusion de cette étude britannique, publiée dans le New England Journal of Medicine, qui suggère également que l’utilisation de HFO, immédiatement après la naissance chez les grands prématurés n’est pas associée à un risque élevé de dysfonction pulmonaire ou de trouble neurologique, aux âges de 11 à 14 ans.

Les grands prématurés ont besoin d’une aide à la respiration et la ventilation permet d’éviter la détresse respiratoire néonatale en apportant de l’oxygène à un taux de l’ordre de 30 à 60 respirations par minute. Cependant, la VC peut entrainer des lésions chez le nouveau-né, en raison de l’extrême sensibilité de ses poumons exposés avec cette technique à de grands volumes courants et à des niveaux de pression élevés.

La ventilation par oscillation à haute fréquence (HFO), qui repose sur une insufflation à haute fréquence (180-900/min) d’un volume courant inférieur et avec de faibles variations de pression, a pour objectif de limiter les risques de traumatisme au niveau des voies aériennes.

Les chercheurs du King’s College London, du NHS Foundation Trust, de l’University College London (UCL) et de l’Université de Londres, ont regardé si la HFO favorisait bien, à terme, un meilleur développement des poumons. L’équipe a donc suivi 538 enfants, nés très prématurés (<29 semaines de grossesse), qui avaient alors pris part à un essai contrôlé randomisé comparant HFO vs VC. Les chercheurs ont évalué leur fonction pulmonaire aux âges de 11 à 14 ans et ont pratiqué des tests d’allergies cutanées et d’urine pour la cotinine (exposition au tabagisme passif) afin de pouvoir prendre en compte les facteurs de confusion possibles. Finalement, 248 enfants ont passé les tests de fonction pulmonaire.

·   Les 159 enfants qui avaient reçu une ventilation conventionnelle, avaient un poids moyen plus élevé et un âge gestationnel à la naissance plus élevé que les de 160 enfants qui avaient reçu une ventilation HFO.

·   Ces enfants (VC) étaient également plus souvent sous traitement par surfactant pulmonaire, un agent tensioactif qui empêche les «  poumons de s’affaisser  ».

·   le Débit Expiratoire en expiration forcée (mesuré au moment où le patient doit encore expirer 75% de la Capacité Vitale Forcée (CVF) s’avère plus élevé dans le groupe HFO que dans le groupe CV.

·   Une grande partie de ces deux groupes (37% des sujets du groupe HFO et 47% des sujets du groupe VC) présente des résultats en deçà du 10ème percentile de la population générale.

·   Enfin, d »autres mesures de la fonction pulmonaire s’avèrent significativement meilleures dans le groupe HFO dont le volume expiratoire forcé en une seconde (FEV1), la capacité vitale forcée (CVF) et le débit expiratoire de pointe (DEP).

·   Des troubles émotionnels sont signalés plus fréquemment par les enfants du groupe HFO (OR : 2,50).

·   Au niveau des résultats scolaires ces enfants obtiennent des scores plus élevés en design et en technologie mais pas dans d’autres matières.

Le recours à la HFOV semble être plus bénéfique à la fonction pulmonaire que la ventilation conventionnelle mais il subsiste des inquiétudes sur de «  petits  » effets secondaires neurologiques ou émotionnels qui, concluent les auteurs, justifient la poursuite des recherches.

Source: The New England Journal of Medicine March 20 2014 DOI: 10.1056/NEJMoa1309220 

Late Outcomes of a Randomized Trial of High-Frequency Oscillation in Neonates

Grande PRÉMATURITÉ: Les atouts de la ventilation par oscillation à haute fréquence – NEJM
Pour en savoir plus surla Prématurité


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 62405 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine