Magazine Bons plans

Je vais bien, tout va bien!

Par Agathesp

Je vais bien, tout va bien!

Tout d’abord, je tiens à remercier toutes celles qui sont venues raconter les récits de leur petits soucis d’allaitement ici. J’avais vraiment besoin de lire du positif et ça a été le cas donc merci, vraiment.

Depuis vendredi, les choses ont changé… en bien.

Alors que j’étais rentrée chez moi complètement déprimée et en pleurs, je n’ai pu que constater au fil de la journée que ma Princesse se sentait de mieux en mieux au fur et à mesure des biberons qui s’enchainaient.

Mon frère devaient arriver le soir même pour passer le week-end à la maison, et j’avais une petite appréhension quand au couché de ma fille. J’y avait passé 2 heures la veille à bercer, chanter, remettre en route la veilleuse et rien n’y avait fait, j’avais fini par la prendre sur moi dans notre lit. C’est tout à fait le genre de chose qui te plombe une soirée.

Mais ce vendredi soir, après le dernier biberon et alors qu’elle n’avait pas encore les yeux fermés, je me suis dit « allez, je tente de la mettre au lit on verra bien ». Et là, miracle, elle s’est endormie sans broncher. Je passais donc ma première soirée tranquille depuis trois semaines et ma première nuit complète seule avec le Mari dans notre lit.

Je peux tout à fait dire que depuis vendredi, notre vie a complètement changé, ma pépette est toute tranquille et ça fait du bien de la voir comme ça.

Et le sein dans tout ça?

J’ai fais comme j’avais décidé. Je donnais le sein avant le biberon, soit toutes les 3 heures en me limitant à un gros 1/4 d’heure histoire de ne pas y passer ma vie non plus, et je lui donnais aussi lorsqu’elle réclamait entre temps. Je te rappelle qu’elle avait perdu beaucoup de poids, elle était donc affamée. Les deux premiers jours m’ont reboostés niveau allaitement, effaçant un peu le sentiment d’inutilité du sein car ma Poupée tétait goulument, plus goulument qu’elle ne l’avait jamais fait, j’étais ravie.

Malheureusement, à partir de dimanche, elle a commencé a refuser que je lui donne le sein. Elle s’énervait, j’insistais mais rien à faire. J’ai réussi une tétée dans la journée mais pas plus.

La bonne nouvelle c’est qu’en un week-end, elle a quand même pris 300 grammes!

Mais je le prend sereinement. En fait, comme l’une d’entre vous me l’a dit, je me sens rassurée. J’ai continué de proposer le sein mais rien à faire… aujourd’hui c’est le 1er jour où je ne lui ai pas proposé du tout.

Je me sens un peu « indigne » mais j’avoue que je suis plus légère. Ma fille va bien, je me sens mieux car nerveusement j’étais épuisée et je ne m’en était pas rendue compte et de temps en temps je laisse le Mari se lever la nuit pour donner le biberon à notre bébé. Je me sens libre, même si je passe toujours mes journées avec ma Poupée, je sais que si jamais je veux faire un truc, ben je peux éventuellement la faire garder. Je sens que ma mère va être ravie quand je vais sortir les week-end où elle vient nous rendre visite!

Bref, finalement ça nous convient bien tout ça alors tout va bien!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Agathesp 34 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog