Magazine Culture

Spark your creativity!

Publié le 02 avril 2014 par Mld06

La lecture de cet article m’a fortement amusée car je me suis complétement reconnue! Je le retranscris avec vous aujourd’hui …

Dans le langage courant, la créativité désigne l’aptitude à inventer des solutions nouvelles, originales et pertinentes, adaptées au contexte.

Cette ” bénédiction”, ce don de savoir créer, de savoir mettre sur patte une idée complètement abstraite dans un coin de son cerveau pousse à l’admiration.

Cependant, comme tous les artistes, ils sont victimes de leurs talents. Difficile pour eux de ne pas s’affranchir de la norme et des règles imposées par la société. Comment voulez vous cadrer ces boules de créativité ? Comment voulez-vous avoir le moindre contrôle sur leur façon de penser quand celle ci est à des années lumières des standards de la pensée unique ?

creative women

1/ Ils ont la tête dans les étoiles

On les voyait souvent au fond de la classe en train de gribouiller ici et là, jamais attentifs aux explications de Madame Michel qui se tuait à nous expliquer le théorème de pythagore. On les voit souvent en retrait quand nous sortons entre amis. Leur esprit s’absente souvent de leur enveloppe corporelle pour les mener je ne sais où. C’est dans ces moments là qu’ils fournissent de la matière à leur imagination.

2/ Ils savent observer et analyser tout ce qu’il se passe autour d’eux.

Ils font leur shopping avec tous les outils qui les entourent : Paysages, objets ou simples détails du décors, leur cour de récréation c’est ce qu’ils voient. Ils se serviront du moindre truc qui titille leur curiosité ou leur subconscient pour construire quelque chose. ”Quand nous enregistrons ce que nous voyons autour de nous, que ce soit scrupuleusement ou non, le dénominateur commun de tout ce que nous voyons est toujours, effrontément, l’implacable ‘Je’”, écrivait Didion dans son essai On Keeping A Notebook.

3/ Les horaires n’existent pas.

Réveil à 7h, souper à midi, gouter à 16h, diner à 19h et dodo à 22. N’y comptez pas, il est impossible d’imposer ces horaires et ce format de vie aux créatifs. Ils travailleront quand ils veulent, mangeront quand l’occasion se présentera et dormiront sur leur bureau ou sur toutes autres surfaces propices à faire poser leur tête.

” Un créatif à l’heure n’est pas un bon créatif ” 99 francs

4/ Ils adorent se retrouver seul. 

Si certains ont peur de la solitude, les créatifs, eux, ils adorent. Ils ont besoin d’entretenir et de chérir leur bulle. Cette bulle qui les protège des agressions de l’extérieur et des formalités de la socialisation. Souvent solitaires, les créatifs savent apprécier l’instant présent qui permet à leur esprit de naviguer ici et là sans avoir le soucis d’être interrompus. Savoir être seul c’est accepter sa condition de créatif.

5/ Ils veulent connaître de nouvelles expériences.

La routine est un mot inconnu du créatif. Elle n’existe pas ou plutôt ils refusent de la faire exister. Le “train train” du quotidien est leur plus grande crainte. Pour eux, avoir son crédit immo, et faire métro boulot dodo c’est un peu comme être mort pendant la vie. Ils ont besoin de se surprendre et de bousculer la grisaille des (mauvaises) habitudes. Ils ont besoin d’adrénaline et de découvrir de nouveaux horizons…

6/ Ils n’ont pas peur des risques.

Ils se mettent souvent en danger, prennent des risques inconsidérés et savent remettre tout en question pour créer quelque chose de nouveau. Une émotion, un projet professionnel, un changement de cap à 180 degrés … Rien ne leur fait peur. Le risque est directement connecté à la créativité. C’est causal, on ne peut pas créer sans prendre de risque.

7/ Ils connaissent l’échec et s’en servent pour rebondir.

Dans chacune des grandes réussites de l’homme se trouvent des échecs cuisants. Les plus grands inventeurs, entrepreneurs et autres génies des temps modernes ont connu le doute, l’erreur et les pires déconvenues dans l’accomplissement de leurs projets. Cependant, quand d’autres ne se sont jamais relevés de leurs échecs, ceux là s’en servent pour rebondir. Bien sûr la persévérance n’est pas réservée qu’aux créatifs, mais c’est une notion que l’on retrouve souvent chez ces personnes là. Après tout, l’échec n’est-il pas un outil de plus pour mieux recréer?

8/  Ils font ce qui les passionnent.

Le plaisir de faire ce qu’ils aiment passe avant tout. Ils ne feront rien pour la reconnaissance. Ils ne feront rien sous la contrainte. Ils feront tout pour s’auto-satisfaire et combler leur désir de perfection. Ils ont besoin de mettre leur talent à disposition de leur ambition.

beauty

creativity book

9/ Ils savent se mettre dans la peau des autres.

Ils observent tellement les autres qu’ils peuvent décupler leur façon de penser. Ils aiment sortir de leur corps pour emprunter la philosophie et la vie d’un autre l’espace d’un instant. Leur soif de compréhension les amène à changer de personnalité pour mieux comprendre les actions et les réactions de leurs semblables

10/ Ils connectent tous les points.

Ils voient ce que les autres ne voient pas et arrivent à relier les points pour comprendre telles ou telles problématiques. Cette faculté d’assemblage leur permet d’intercepter les messages non visibles afin de concrétiser leurs analyses.

C’est pourquoi je vous invite à créer, à prendre des risques afin de troubler vos habitudes et votre routine. Car oui la créativité peut être APPRISE! Ce n’est pas un trait avec lequel on né, c’est une compétence qui peut être apprise et développée.

Donc, dans cet esprit, consultez cette check list! :)

33 ways to stay creative

2 Si vous aimez, dites le! tagged in Lifestyle Share:

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mld06 13581 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine