Magazine France

Reprenons notre destin en main : le 25 mai, votons massivement pour des listes qui nous représentent vraiment !

Publié le 03 avril 2014 par Gédécé @lesechogaucho

6a00d83451935369e201a3fcb27a9a970bIl serait peut-être bon finalement de ne pas trop s’attarder sur la composition d’un nouveau gouvernement dont la seule vraie nouveauté est la personnalité extrêmement droitière d’un premier ministre qui ne représente que lui-même + 5 % de l’électorat "socialiste" aux primaires des présidentielles. Car à peine celui-ci nommé, les instances européennes ont déjà procédé à une opération de chantage qui me choque profondément, tant elle foule aux pieds les principes les plus élémentaires d’une réelle démocratie. Elle demande en effet instamment au gouvernement français  de ne surtout pas changer de politique économique mais au contraire d’en accélérer les réformes, et de se conformer plus sévèrement  aux règles de réduction des dépenses publiques. Autrement dit, elle réclame plus d’austérité  :

Olli Rehn, le commissaire chargé des affaires économiques et monétaires, ne s’est pas gêné pour recadrer par avance tout changement de ligne économique. Souhaitant « rafraîchir les mémoires », il a rappelé que le délai accordé à Paris pour tenir ses engagements budgétaires européens avait déjà « été prolongé deux fois ».

« J’ai hâte de recevoir le programme de stabilité et de réformes » de la France d’ici à la mi-avril, a-t-il dit, jugeant « essentiel que le pays agisse de manière décisive pour assurer la soutenabilité de ses finances publiques à long terme, et pour résoudre les entraves bien connues à la compétitivité et à la croissance ». (source)

Quand je vois en outre ce soir sur LCP Pascal Lamy, ancien directeur de l’OMC  (ce genre de socialistes que je voue aux flammes de l’enfer alors que je suis athée), réclamer davantage de précarité, en estimant enviable le sort fait aux travailleurs allemands qui cumulent plusieurs petits boulots pour survivre, je crains le pire… Surtout avec un président qui ne s’est pas particulièrement distingué, malgré ses promesses, par sa fermeté vis à vis des technocrates européens., notamment à l’occasion d’un certain TSCG qu’il avait prétendu renégocier…

Ceux qui ont voté pour le changement feraient bien de se réveiller avant qu’il ne soit trop tard pour leurs droits fondamentaux. Car nos hommes et femmes politiques français ne sont plus que des marionnettes au service d’un projet qui les dépasse et qui n’a plus grand chose non seulement de socialiste, mais tout simplement d’humaniste, à l’échelon européen.

Nos éditorialistes et autres entreprises sondagières nous avertissent déjà comme pour nous y conditionner de l’abstention probablement record des prochaines élections européennes, et de l’envolée du FN. Pourtant, si la conscience politique de mes concitoyens était un peu plus développée et éclairée, c’est tout le contraire qui devrait se passer, et ils devraient voter bien davantage encore aux élections européennes, qui conditionnent bien plus sûrement leur avenir. Et si on laisse faire nos beaux élus de la prétendue gauche hégémonique dénommée à tort Parti socialiste, ils ne verront aucun inconvénient à se ranger derrière  un Martin Schultz dont on connait le degré de gauchitude, lui qui a été élu grâce à la droite européenne….

Ne laissez pas la France rejoindre le club des pays affamés par la troïka. Le 25 mai prochain, surtout, votez. Ou alors, arrêtez de vous plaindre.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Rediffusion : Le mythe de la classe moyenne

    Rediffusion mythe classe moyenne

    Les « classes moyennes » sont une composante essentielle du débat politique français. Elles sont largement convoquées, notamment sur les sujets fiscaux, pour... Lire la suite

    Par  Delits
    SOCIÉTÉ
  • Sursis surprise

    Sursis surprise

    « Vincent Lambert est vivant et l’on s’occupe de lui. Il est également nourri, et l’eau et la nourriture représentent deux éléments basiques essentiels au... Lire la suite

    Par  Sylvainrakotoarison
    SOCIÉTÉ
  • Après la pluie … Le beau temps: Le dieffenbachia

    Après pluie beau temps: dieffenbachia

    Après la pluie… Le beau tempsLe dieffenbacchiaRecueil de textes à méditer. Chaque texte révèle un message, une émotion. Un même texte peut prendre un couleur... Lire la suite

    Par  Raymondviger
    HUMEUR, MÉDIAS, SOCIÉTÉ
  • J'affronte la démence d’une société prédatrice

    J'affronte démence d’une société prédatrice

    Où suis-je ? Heureusement, qui suis-je m'est acquis. Je déambule solitaire, depuis une décennie au bas mot, le spectacle alentour se répète, se copie, s'imprime. Lire la suite

    Par  Georgezeter
    HUMEUR
  • Un revenu pour tous sans travailler

    Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! - Lecteurs et contributeurs: inscrivez-vous /... Lire la suite

    Par  Podcastjournal
    SOCIÉTÉ
  • Le Billet Amer #25

    Billet Amer

    Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons. Le Billet Amer #25 Par L’Aigre Doux ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦On a célébré ce... Lire la suite

    Par  Observatoiredumensonge
    HUMEUR
  • Le Royaume, d’Emmanuel Carrère

    Royaume, d’Emmanuel Carrère

    Emmanuel Carrère est un nom qui traîne dans ma wishlist depuis pas mal de temps. J’en entends du bien, du mal, beaucoup d’avis très différents,... Lire la suite

    Par  Lacritiquante
    CULTURE, LIVRES

A propos de l’auteur


Gédécé 127381 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte