Magazine Design et Architecture

L'architecture palladienne

Publié le 03 avril 2014 par Aelezig

Le palladianisme est un style originaire de Vénétie lancé par l'architecte italien Andrea Palladio (1508-1580) à l'époque de la Renaissance ; il s'applique également aux édifices s'en inspirant au milieu du XVIIe siècle. Un renouveau a lieu à partir du XVIIIe siècle ; on emploiera alors l'expression néo-palladianisme, sans qu'on puisse constater une synthèse réelle avec les styles locaux. 

z01

Villa Rotonda, Italie

Lorsque le style perd la cote en Europe, il connaît un regain de popularité en Amérique du Nord, plus particulièrement avec les édifices imaginés par Thomas Jefferson.

Alors que certains critiquent sa froideur et son manque de fantaisie, d'autres y voient un style international et rationaliste qui s'applique particulièrement aux villas de campagne.

L'architecture selon Palladio

Les édifices entièrement conçus par Palladio se trouvent à Venise et dans sa région, avec un somptueux groupement de palais à Vicenza. Le patrimoine de Palladio inclut des villas et des églises telles que l’église du Rédempteur de Venise. Dans son traité d’architecture Les Quatre Livres de l'architecture, Palladio suit les principes définis par l’architecte romain Vitruve (Ier siècle avant J.C.) et son disciple du XVe siècle, Leon Battista Alberti, qui adhéra aux théories de l’architecture romaine classique basée sur des proportions mathématiques plutôt que de riches ornements caractéristiques du style Renaissance.

z02

Villa Barbaro, Italie

Palladio conçoit ses villas en s'inspirant des façades des temples romains. L’influence de ces temples devint plus tard la marque de fabrique de son œuvre. Les villas palladiennes sont généralement construites sur trois niveaux : un sous-sol ou rez-de-chaussée rustique qui comprend les services pour la domesticité et les pièces moindres. Au-dessus, le piano nobile (étage noble), accessible par un portique atteint par une volée de marches. Cet étage accueille la salle de réception et les chambres. Au-dessus encore, se trouve une mezzanine basse avec les chambres secondaires et logements. Les proportions de chaque pièce sont calculées selon des règles mathématiques simples avec des rapports tels que 3/4 ou 2/3. Précédemment, les architectes utilisaient ces formules pour équilibrer une simple façade ; Palladio lie ces formules à tout l’édifice.

Palladio explique l’impact de ces proportions sur l’inconscient humain : « Les proportions des voix sont harmonie pour les oreilles, celles des mesures sont harmonie pour les yeux. De telles harmonies plaisent souvent beaucoup sans que quiconque sache pourquoi, à l'exception des chercheurs de la causalité des choses. »

z03

Eglise du Rédempteur, Venise, Italie

Fonctionnalité

Palladio conçoit toujours ses villas selon leur environnement. Lorsque les maisons sont sur des collines, les façades sont fréquemment identiques sur toutes les faces, ainsi les occupants peuvent avoir un excellent panorama dans toutes les directions. Des portiques ou des portiques sont également construits sur toutes les faces, pour que les occupants puissent apprécier pleinement la campagne environnante tout en étant protégés du soleil.

Palladio a beaucoup réfléchi au double emploi de ses villas, tout autant des fermes que de luxueuses retraites pour riches propriétaires vénitiens. Ces édifices ont souvent des ailes basses, égales et symétriques sur les côtés, pour loger les chevaux, animaux et outils agricoles. Les "communs" sont parfois détachés de la villa, mais reliés par des colonnades ; les dépendances ne sont pas seulement créées pour être fonctionnelles, mais aussi pour compléter et souligner la villa. C’est seulement au XVIIIe siècle avec les disciples de Palladio que ces ailes deviennent partie intégrante de la demeure.

z04

Palais Chiericati, Vincenza, Italie

La fenêtre palladienne est une des marques de fabrique du début de sa carrière. Elle consiste en une baie centrale en plein cintre, avec deux baies plus petites latérales.

Le palladianisme anglais

Inigo Jones est le premier architecte à appliquer le style palladien à une demeure anglaise avec la Queen's House de Greenwich. Il sera aussi le plus influent.

z05

Queen's House, UK

Jones et ses contemporains reproduisent le « palladianisme » sur les façades des édifices. Cependant ils n’appliquent pas forcément à la lettre les proportions palladiennes pour l’agencement du bâtiment. Un petit nombre de maisons de campagne est construit d’après le style palladien en Angleterre entre 1640 et 1680. Cependant, le style palladien défendu par Inigo Jones est trop associé à la cour de Charles Ier pour survivre aux tourments de la guerre civile anglaise. À la suite de la restauration Stuart, le style palladien de Jones est éclipsé par l’architecture baroque de William Talman, John Vanbrugh, Nicholas Hawksmoor, et même de l’élève de Jones, John Webb.

Le palladianisme français

Le palladianisme n’est appliqué que par quelques architectes sans réel impact sur l’architecture française. Au XVIIe siècle, l’architecture palladienne est fortement concurrencée par le vignolisme pour la conception d’édifices italianisants (d'après l'architecte Barozzi da Vignola).

z06

Le Petit Trianon, France

C'est davantage un style néo-palladien français qui émerge à la fin du règne de Louis XV et dure jusqu'au milieu du XIXe siècle. Le style est très en vogue durant les dernières années du règne de Louis XV, avec des réalisations comme le Petit Trianon et le pavillon de musique de Madame du Barry à Louveciennes Sous Louis XVI, divers bâtiments voient le jour comme l'hôtel de Salm à Paris, la Maison carrée d'Arlac à Mérignac, le château de Reynerie à Toulouse. Le style s'alourdit au XIXe siècle. Le Château de Syam dit « la villa palladienne », dans le Jura, est une villa largement inspirée des villas vénitiennes d'Andrea Palladio. Édifiée de 1826 à 1828 par l'architecte Champonnois l'aîné, cette demeure de plan carré est centrée sur une galerie de colonnes. Le château de Bignicourt-sur-Saulx construit au début du XIXe siècle dans la région du Perthois (Marne) s'inspire lui aussi de l'architecture palladienne. Le château de Rastignac, construit entre 1812 et 1817 par l'architecte Mathurin Salat en Dordogne est aussi un remarquable exemple de style palladien. Une théorie évoque même cette demeure comme source d’inspiration pour la Maison-Blanche.   D'après Wikipédia  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte