Magazine Science & vie

Des restes du passé colonial français refont surface à Saint-Louis

Publié le 03 avril 2014 par Jann @archeologie31

Les archéologues de Saint- Louis ont fait une découverte étonnante dans un endroit des plus improbable...
Sous un pont de l'autoroute, au sud de la célèbre arche de la ville, les chercheurs ont découvert la première preuve de la présence française il y a 250 ans.
Des restes du passé colonial français refont surface à Saint-Louis  Les archéologues fouillent un site juste au sud de la célèbre Arche de Saint-Louis, Gateway Arch. Les artéfacts qui s'y trouvent datent du 18ème siècle.
Les résultats des fouilles devraient apporter un nouvel éclairage sur la façon dont les colons vivaient dans la ville à l'époque.
"Ce que nous avons découvert est ce qui semble être un les fondement d'une maison en bois", explique Michael Meyer, un archéologue et chercheur principal au ministère des Transports du Missouri, "ce sont des techniques de construction couramment utilisées par les créoles français pendant la période coloniale, à la fin du 18ème siècle."
Meyer pointe vers un sombre carré de terre dans un large trou qui se trouve à environ 1.5 mètre de profondeur: c'est l'endroit exact où certains poteaux de bois verticaux formaient le mur d'une maison française qui a été construite vers 1769.
Il y a deux autres couches visibles dans le trou, avec du béton sur le dessus et des brique au milieu, une méthode de construction qui selon Meyer n'est pas surprenante: "quand les gens construisaient de nouveaux bâtiments, ils n'enlevaient pas nécessairement les anciennes constructions. Ils les démolissaient, remettaient un peu de terre, puis des remblais, avant de reconstruire par-dessus."
L'équipe a aussi découvert ce qui semble être une céramique en étain émaillé, de la période coloniale, peut-être une faïence polychrome.
Des restes du passé colonial français refont surface à Saint-Louis
La pièce faisait probablement partie d'un bol. Il est blanc, a deux rayures bleues, et une partie de ce qui semble être un motif floral jaune.
Les gens ont vécu dans la région de Saint-Louis sur une longue période. Juste en face de la rivière Mississippi, dans l'Illinois, il y a le site de Cahokia, une ancienne ville des natifs d'Amérique du Nord.  Elle aurait été la plus grande ville au nord du Mexique il y a 900 ans.
Retrouver des traces du passé européen de Saint-Louis est important pour Meyer, car beaucoup du vieux Saint-Louis a disparu. Dans les années 1930, près de 40 blocs où se trouvait autrefois la colonie française ont été rasés pour faire place à la Gateway Arch.
Des restes du passé colonial français refont surface à Saint-Louis  Gateway Arch de Saint-Louis
Selon Fred Fausz,  enseignant en histoire à l'Université de Missouri-St. Louis, la découverte archéologique est important car elle confirme les documents écrits selon lesquels Saint-Louis était un important centre de commerce et que beaucoup de ses habitants étaient aisés: ici, quelqu'un a vécu dans une maison qui faisait seulement 4,5m sur 5,5m; néanmoins, il avait accès à la poterie française onéreuse. Peut-être grâce au commerce international de la fourrure.
Source:

Derniers articles sur les Etats-Unis:


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jann 109074 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine