Magazine Côté Femmes

Floride part 3 : Orlando

Publié le 04 avril 2014 par Cecile Berthelon @walinette

En attendant que je fasse un nouveau point sur ma révolution personnelle*, un petit retour en Floride si vous le voulez-bien (c’est l’avant-dernier).

* je suis un peu bloquée. Pas dans mon élan, ouh là non, mais l’impression de ne plus pouvoir bosser tant que je n’aurais pas atteint mon objectif de -50% et de pouvoir enfin respirer. Parce qu’en attendant, vous verriez mon bureau… à la limite du praticable.

orlando1

(Short Joe’s Jeans, baskets Philippe Model, sac Jojo Jérôme Dreyfuss, Tee French Disorder, gilet American Vintage)

Donc, forcément, nous avions décidé de faire un crochet par Orlando. Loupiot oblige mais pas que. Je fantasmais un peu sur les attractions Harry Potter, voyez. Et qui dit crochet dit pas mal de bagnole, un peu le sujet de tension des vacances vu que, je vous le donne en mille, mon cher et tendre m’avait annoncé sur le quai de gare au départ être démuni de son permis de conduire. Petit papier sans utilité quand on prévoit de louer un véhicule A DEUX pour se relayer pour conduire… La boulette ultime**

** bon, ça va, j’ai digéré et j’ai en échange un bon crédit de services que je peux lui demander, je me suis tapé TOUTE la route quoi bordel.

A Orlando, le plus compliqué, c’est de décider du parc d’attraction que l’on veut faire. On s’était donnés 2 jours.
Disney ? Trop grand, trop étendu, et on était allés à Disneyland Paris l’an dernier
SeaWorld ? Ca doit être top pour les enfants… Mais vu qu’on avait signé une pétition contre l’esclavage des dauphins il y a peu, faut être cohérents (et puis on les a vu à Sanibel dans leur milieu naturel, na)
Du coup on a opté pour 2 jours à Universal en prenant un hôtel sur place : le Loews Royal Pacific. C’était la gaufre des vacances, et la piscine à l’arrivée a été plus qu’appréciée.

loews

L’hôtel sur place, outre le parc à 10 minutes à pieds nous donne l’opportunité d’avoir un fast pass et d’accéder à certaines attractions 1 heure avant (genre Harry Potter). Du coup on a fait Universal Islands of Adventure le premier jour (l’équivalent de Disney Studio à paris en somme) et le parc principal : Universal Studios le second. Je crois que – mis à part Harry Potter – j’ai largement préféré le second pour l’ambiance. Je vous mets donc un petit TOP de mes attractions préférées.

Universal Island of Adventures :

island1

island2

island3

island4

island5

island6

- Bon ben Harry Potter quoi, avec au top du top The Forbidden Journey. A la fois un manège à sensation et un simulateur, tu es assis sur le côté dans un grand huit et certaines vidéos te donne l’impression de jouer vraiment au quidditch sur un balai, franchement hyper réussi.
Le Dragon Challenge dans le genre extrême est pas mal non plus (merde, mes lunettes), et pendant ce temps là, le petit s’est enchainé je ne sais combien de Vols de l’Hippogriffe.

- Les aventures de Spiderman, en 3D, c’est pas mal, toujours à mi-chemin entre simulateur et les tours “ambiance” dans les trains comme chez Disney (c’est le crédo du parc).

Le reste on peut passer rapidement je trouve, et franchement Doctor Doom’s Fearfall j’ai été déçue, rien à voir mais vraiment avec la Tour de la Terreur chez Mickey

Universal Studios :

studio1

studio2

studio3

studio4

J’ai très nettement préféré ce côté du parc, à la déco et l’ambiance très soignée, avec en tête :

- The Simpson’s ride, un simulateur (en petits groupes cette fois), absolument bluffant. Tu te retrouves dans un grand huit délirant avec tous les personnages. Toutes la zones alentour est très réussie

- Despicable Me (Moi moche et méchant), une salle de ciné/simulateur également, beaucoup, beaucoup d’humour, c’est excellent !

- Men in Black, l’équivalent en pistolet/destruction d’alien de Toy’s Story chez Disney

- Transformers : bien aussi, mais quasi identique à Spiderman.

Je n’ai pas été emballée plus que ça par Shrek ou la Revenge de la Mummy en revanche.

On a rencontré plus de personnage, pris plus notre temps pour flâner, on a beaucoup aimé (même si pour un petit de 5 ans, fatalement les journées sont longues, et un passage au jardin d’enfant “Fievel Playground” est indispensable).

Deux petits trucs pour finir :

Au rayon souvenirs (bon, outre 2-3 babioles pour le titi), on a FORCEMENT ramené…

souvenir1

souvenir2

Les dragées surprises de Bertie Crochu, hein. Et bien c’est pas une blague, y’a VRAIMENT goût vomis, cire d’oreille ou vers de terre, et il y en a certains que tu es obligé de recracher, heureusement que les bons (cerise, pomme, citron, myrtille) sont en plus grande quantité. Disons que cela peut faire une animation de fin de repas rigolote entre copains ou en famille
La grenouille en chocolat. C’est la boite qui est sympa, mais franchement, aucun n’intérêt et le chocolat est très bas de gamme. Pour tout vous avouer on ne l’a même pas mangée.
Très honnêtement, même en le savant et le faisant de plein gré, j’ai regretté, 10$ chaque, c’est clairement n’importe quoi…

Et au rayon “astuce dont tu n’es pas fier, bonjour l’exemple pour ton gamin“… OK, j’avoue, on a bourré des serviettes en papier dans ses Nike pour en faire des compensés. Merdalors, il lui manquait un tout petit cm pour certaines attractions… (et ils sont intraitables sur la toise) (oh, ça va, c’était pour Men in Black)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cecile Berthelon 711 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte