Magazine Culture

La peau de Sarko N°12

Publié le 04 avril 2014 par Dubruel

Premiers pas au gouvernement (chapitre 3)

En 2004 toujours, il déclare sa candidature à la présidence de l’UMP. À cette occasion, Chirac dit de Sarkozy : « Je décide, il exécute. » et il le met en demeure de choisir : ou bien rester au gouvernement ou occuper son poste à la tête de l’UMP. Il choisit L’UMP et en reste président jusqu’en 2007.

Sarkozy déclare : « Je suis prêt comme jamais sans doute je ne l’ai été. Je suis prêt parce qu’au plus profond de moi-même, je sais que la France ne redoute plus le changement, mais qu’elle l’attend, et ce changement, c’est nous qui allons l’incarner. »

De juin 2005 à mars 2007 : Ministre de l’Intérieur.

Là, contrairement à 2004, il cumule cette fonction avec son poste de député et celui de président du conseil Général des Hauts-de-Seine….

Toujours aussi musclé qu’en 2002, monsieur Sarkozy demande l’évacuation et la destruction des immeubles insalubres et dangereux sans trop se soucier du relogement des familles expulsées.

Il déclare à La Courneuve : « Les voyous vont disparaître. Je mettrai les effectifs qu’il faut, mais on nettoiera la cité des 4000. » Dix jours plus tard, il précise : « Le terme ‘nettoyer au Karcher’ est le terme qui s’impose. ». Ces paroles provoquent de vives réactions


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dubruel 73 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine