Magazine Médias

Pourquoi j'aime bien la série Girls...

Publié le 04 avril 2014 par Filou49 @blog_bazart
04 avril 2014

girls-serie-essentielactuAprès  "En analyse", "Les revenants", "la Gifle" et "Top of the Lake" ( mes 4 dernières chroniques de séries vu et appréciées), j'imagine qu'on ne s'attende pas forcément à ce que la prochaine série que je défende soit "Girls", cette série qui, comme son titre l'indique, est très ciblée a priori pour un public féminin, et qu'on a beaucoup comparé- à tort à mon sens, je l'explique ci dessous - à une autre série girly emblématique, à savoir "Sex In the City".

D'ailleurs, je dois vous avouer que j'ai regardé les premiers épisodes juste pour accompagner ma compagne qui y tenait énormément- à la voir, et en ma compagnie, mais en étant fermement convaincu que cet univers n'était pas pour moi.

Et puis finalement, je me suis mis à apprécier beaucoup la série, surtout à partir de la saison 2 ( plus profonde et mélancolique que la 1),  et j'ai eu donc envie de la défendre ici même, surtout après être tombé  sur plusieurs billets issus de blogs différents, qui la dénigraient fortementet qui titraient carrément, pour certains d'entre eux " pourquoi je n'aime pas la série girls" (dont celui ci, assez violent sur un blog girly), et je me suis dit qu'il était temps de faire tinter un son de cloche différent.

Ainsi, j'ai eu envie de vous expliquer pourquoi depuis le début 2014, j'ai enchainé, en deux mois,  avec les 3 saisons de cette série totalement générationnelle, et j'en suis vite devenu, comme le sont les sérievores traditionnels, accroc au point de m'abonner à la chaine cablée OCS City spécialement dans le but de regarder cette saison 3- après avoir recu les 2 premiers DVD avec mon abonnement aux "Inrocks"- tous les lundis soir( cette saison 3 qui s'est achevée à mon grand regret lundi de la semaine passée).

Evidemment, le fait que la créatrice et actrice principal de la série, Lena Dunham, ait eu la caution de Judd Apatow,  maître de la comédie américaine par excellence ("40 ans toujours puceau", "En cloque : mode d'emploi", et surtout le superbe Funny People) et qu'il soit le producteur exécutif de la série constitue  un vrai plus, et Apatow a visiblement fait pour beaucoup pour accroitre l'efficacité, notamment dans la rigueur dans l''écriture.

Car sincèrement, si Girls, malgré quelques défauts, et quelques épisodes plus faibles que d'autres, est une telle réussite, c'est avant tout par sa grande qualité d'écriture, ainsi que par la fraîcheur des personnages et des situations. Lena Dunham possède incontestablement une vraie plume et sait esquisser de vrais personnages qui arrivent à nous toucher totalement par leur authenticité, leurs lachetés, leurs faiblesses et leurs névroses ( et ils en ont un paquet, c'est sûr!).

Pourquoi j'aime bien la série Girls...

  Et comparé à Sex in the City- dont je n'ai pas du voir plus que 3-4 épisodes-, cette bande de copines new yorkaises m'ont semblé dès le début être beaucoup plus touchante, beaucoup moins superficielle, bref susciter bien plus d'empathie, contrairement à ce que j'ai pu lire ici et là chez les détracteurs de la série qui prétendaient au contraire ne pas pouvoir du totu s'identifier à ces personnages trop loosers, trop névrosés, trop égocentriques, bref trop humains, comparé aux potiches de SITC...

Car indibutablement, Girls- encore une belle réussite de HBO après mes chefs d'oeuvres personnels Six Feet Under et En Analyse- est une série réaliste sur ces new yorkaises qu'on voit entrer petit à petit dans le monde adulte, un monde fait de responsabilités, de choix de modes de vie, et de doutes.

Girls est parfois émouvant, parfois agaçant, parfois trah, parfois cru, et souvent très drôle, bref, ça change réellement de ce qu'on peut voir en général  dans la production habituelle,  avec ces brochettes de beaux gosses et de minettes dérécébrées et supra-maquillées ( je ne pense pas qu'à Sex In The City)..... 

Evidemment, si l'on ne supporte pas Lena Dunham,  l'actrice principale  qui est également  la réalisatrice et la scénariste, si on grince des dents devant son côté névrosé, un peu mégalo, un peu cynique, vaguement romantique aussi, on aura beaucoup de mal avec cette série.

Mais personnellement, la fille m'épate énormement : se dire qu'à 25 balais à peine, elle ait réussi à tenir sur ses épaules un tel projet est assez bluffant, et montre l'étendue de son talent (qui me donne très envie d'aller visionner son premier long métrage, inédit en France "Tiny Furniture," réalisé en 2010). Car ce qui est incontestable, c'est la qualité de sa plume- même coaché par Appatow-, et surtout sa capacité à écrire des dialogues tellement crédibles et même temps un peu plus brillants que ceux de la réalité!!

Et, cerise sur le gateau, le couple qu'elle forme avec son boyfriend Adam (Adam Driver, une vraie révélation, qui va tourner prochainement chez Scorsese...et dans Stars Wars 7) est vraiment des plus plaisants à suivre, à tel point que les autres personnages ont parfois du mal à exister en dehors du couple vedette.

Bref, une série qui est loin de faire l'unanimité, mais qui personnellement m'a totalement tapé dans l'oeil...Et normalement, je serais l'année prochaine au RV pour la saison 4...

Girls - HBO - Season 3 - Trailer #2 - VOSTFR


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Filou49 15144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte