Magazine Humeur

L’écologie selon Royal

Publié le 04 avril 2014 par Jlhuss

9782246804598-V11.inddPour la sortie du nucléaire, pour une nouvelle enquête d’utilité publique sur Notre-Dame-des-Landes, contre la contribution climat énergie et contre le rattrapage fiscal du diesel : la nouvelle ministre de l’écologie défend des positions en porte-à-faux avec la ligne du gouvernement.

"Si l’on en croit les réponses de Ségolène Royal à un questionnaire de Greenpeace en 2011, c’est la reine de l’écologie qui vient d’entrer à la troisième place du gouvernement (lire ici le document dans son intégralité). Elle s’y déclare favorable à la sortie « irréversible » du nucléaire d’ici 40 ans, à sa réduction à 50 % de la production d’électricité avant 20 ans, à l’abandon du chantier de l’EPR à Flamanville et la reconversion du site en laboratoire du démantèlement. Elle souhaite aussi la fin des exportations de réacteurs nucléaires, de la filière MOX, du site de stockage des déchets ultimes à Bure et s'oppose au développement du nucléaire de 4e génération. Une profession de foi anti-atome presque chimiquement parfaite.

Royal défend une vision très sociale-démocrate de l’écologie : contre le dérèglement climatique (pour les économies d’énergie et les renouvelables), pour une moindre dépendance aux hydrocarbures, mais pour la croissance, la hausse du pouvoir d’achat, et la réindustrialisation du pays. C'est au diapason de la pensée du développement durable. La social-écologie plutôt que l’éco-socialisme ou la planification écologique prônée par la gauche des écologistes. Seule taxe qu’elle a défendue : en 2007, la création d’un prélèvement exceptionnel sur « les superprofits » des pétroliers pour développer les transports collectifs. Elle a aussi critiqué la hausse des tarifs de l’électricité (dont l’arbitrage échappe au ministère de l’écologie) et réclamé plus de transparence sur les comptes d’EDF."  [Lire l'intégralité de l'article sur Médiapart]

Le caractère "facile" de la Dame du Poitou laisse envisager des épisodes assez ubuesques et sans doute difficilement contrôlables à moins qu'elle ne "mange son chapeau".


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jlhuss 148 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines