Magazine Concerts & Festivals

La Musicale avec Metronomy, c'est demain! (j'y étais, je te livre mes impressions)

Publié le 04 avril 2014 par Notsoblonde @BlogDeLaBlonde

 

Samedi 05 avril à 11h20 en clair sur Canal+, tu pourras regarder La Musicale spéciale Metronomy. Et tu sais quoi? J'ai eu la chance d'assister au tournage. Je vais donc t'en parler un peu avant que tu ne puisses juger par toi-même du délicieux moment passé en compagnie du groupe dans le studio 104 où est tournée l'émission...

Ce nouvel album "Love Letters" on était nombreux à l'attendre, un peu curieux de voir ce que le groupe britannique allait nous réserver après le recueil de tubes qu'était "The english riviera". Et là, "Love letters" débarque, et surprise! Ca change...

Et le virage a de quoi surprendre car Joseph Mount ose s'aventurer là où on ne l'attendait pas forcément à savoir du côté de la ritournelle doucereuse qui peut rapidement mener à l'ennui (Never wanted), du titre purement instrumental qui déboule en milieu d'album (Boy racers) voire même de la fausseté (si!)(Sur "Reservoir")(mais pas que là)(je te promets)(stupeur).

Et étrangement, malgré tout, ça fonctionne!

Pourtant rien de neuf dans tout ça, en tout cas du côté des ingrédients. L'album fleure bon le passé (et lorgne souvent du côté des années 60 et 70) mais le talent de Metronomy est d'avoir réussi à lui donner un caractère moderne malgré tout.)

On navigue entre joie et mélancolie sur ce nouvel album, et c'est un agréable voyage mais j'avoue que j'envisage moins de me passer "Love Letters" en boucle que le précédent...

Metronomy1-1FB-copie-1.jpg

Crédit photo : ©CANAL+ / Daniel Bardou

Aussi, peut-être te demandes-tu ce que ça peut donner en live? 

Je t'avoue que moi aussi, j'avais bien envie de voir ça.

D'autant qu'on m'avait parlé des concerts du groupe en m'indiquant que c'était un peu froid tout de même. Ce à quoi j'avais dû rétroquer quelque chose comme "oui mais c'est pas franchement étonnant aussi, vu la capacité des salles dans lesquelles il se produisent". "N'empêche, ça doit être franchement bien de les voir en petit comité" ajoutais-je. Regrettant au passage que les occasions de les voir dans un contexte plus "intime" ne se bousculent pas au portillon.


Metronomy2-2FB-copie-1.jpg

Crédit photo : ©CANAL+ / Daniel Bardou

Et là, magie des internets, voilà que je reçois une invitation pour l'enregistrement de La Musicale, émission musicale (son nom ne ment pas) diffusée en clair sur Canal + le samedi matin, comprenant une interview des artistes invités couplée à un live.

Joie!

Le soir de l'enregistrement, le public est un peu fébrile.

Je te livre tout de suite ma déception du soir : L'interview n'est pas filmée devant le public qui devra donc se contenter du concert. Ce qui est déjà bien, je te l'accorde mais la frustration est grande de ne pas pouvoir en apprendre davantage sur le groupe ce soir là, en même temps.

Ensuite, le live est impeccable. Décor à base de nuages rose bonbon et batterie translucide colorée, rangées de spots habilement disposées... Les musiciens sont impeccables, je suis un peu fascinée par le port altier d'Anna et je ne peux m'empêcher de me dire que tout est parfaitement réglé mais...devine quoi? C'était froid. 

Pas coté musique, hein. Entendons-nous bien. 

D'ailleurs hop, voici la setlist (cadeau bonus) :

Monstrous

Month of sundays

Love Letters

The Look

I'm Aquarius

Reservoir

Call Me

Side 2

Corinne

Boy Racers

Never wanted

Immaculate haircut


Metronomy10-10FB.jpg

Crédit photo : ©CANAL+ / Daniel Bardou

Les morceaux sont parfaitement joués, si bien qu'on a un peu l'impression qu'ils jouent l'album, enrichi de leurs tubes. Ce qui est bien, je sais, je fais la difficile mais pour moi le live c'est autre chose : L'occasion de rendre l'album vivant en intervenant entre les morceaux, en intéragissant avec le public, en se permettant quelques modifications par rapport aux versions "album" justement. J'attendais un peu de ça, j'avoue.

Alors oui ils sont très bons en live, techniquement, mais non je n'ai pas été complètement emballée par le concert. J'aurais aimé plus de fougue et d'imprévu. Ne serait-ce qu'un peu de folie. Même modérée. Même juste une petite blague entre deux titres. Même mauvaise.

Mais voilà, rien de tout ça.

Ceci dit ils n'ont pas fait mentir leur réputation ce soir là, enfin de ce que j'en sais en tout cas, d'après ce qu'on m'a raconté. Ils sont brillants mais distants (Interdiction formelle d'établir un rapprochement entre cette distance qui peut passer pour de la froideur et leur origine britannique, je connais tout un tas de contre-exemples, ça ne fonctionne pas).

Alors tu sais quoi, n'ayant pas réussi à percer un peu du "mystère Metronomy" le soir du concert privé, je vais suivre attentivement l'émission de samedi (11h20, en clair, sur Canal) histoire de me refaire le concert, oui, y'a pas de mal à se faire du bien mais surtout, histoire de découvrir un peu qui est Joseph Mount, artiste énigmatique qui ne semble pas se livrer facilement.

Tu te mets un réveil pour y être aussi? De mon côté, c'est sûr, je serai toute ouïe.

(J'envisage un débrief' en direct sur Twitter, d'ailleurs)

On se voit là-bas? (sur Twitter, je veux dire)

Allez à samedi alors,

XO

Je te laisse avec le clip de "Love Letters" signé par Gondry-chéri (tu l'as sans doute déjà vu mais je crois qu'un énième visionnage ne saurait se refuser...) :

   

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Notsoblonde 14722 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte