Magazine Séries

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 9. Episode 19. The Edge of Winter.

Publié le 04 avril 2014 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2014-04-04-00h56m41s156.jpg

Esprits Criminels // Saison 9. Episode 19. The Edge of Winter.


Cette semaine, Criminal Minds a décidé de nous raconter l’histoire de façon différente. En effet, Morgan va rendre une petite visite à la témoin dans une affaire de serial killer qui est actuellement traitée dans un hôpital psychiatrique. Maintenant que le serial killer a été arrêté, l’Etat se prépare au procès. Sauf qu’ils ont besoin de l’aide du témoignage de cette jeune femme. Tout cela nous emmène donc à la fois avec la narration de la jeune femme (on découvre petit à petit qui elle était et surtout ce qui s’est passé avec le tueur) mais aussi avec l’enquête qui a emmené l’équipe à arrêter le tueur. Le tout fonctionne plutôt bien et nous plonge dans un univers assez différent de ce que l’on a l’habitude de voir. Au début je ne m’attendais pas du tout à ce que l’épisode prenne cette tournure. Pourtant, c’est très loin d’être ce que Criminal Minds nous a fait de mieux cette année. Le problème ce n’est pas la narration (qui est plutôt efficace) mais plutôt l’histoire qui n’est pas suffisamment puissance émotionnellement pour donner au téléspectateur l’impression qu’il est immergé dans le récit. J’aime bien le personnage de Morgan et le fait qu’il soit plus ou moins le centre de cet épisode était une bonne idée.
Cela permet de faire ressortir les atouts de Morgan. C’est l’un des personnages les plus doux de la série derrière sa carrure d’homme fort. Toute l’histoire va rapidement nous emmener à comprendre qui était cette jeune femme et surtout ce qu’elle a fait pour le compte du tueur. Elle était tout simplement victime d’un syndrome de Stockholm ce qui va nous emmener à comprendre un peu mieux tout ce qui s’est déroulé. La mise en scène des images dont cette femme se souvient manque d’imagination et ce même si cela m’a donné l’impression d’être dans un vieux remake d’un film d’horreur des années 70 à certains moments. L’imagination aurait certainement pu donner à cet épisode un petit plus non négligeable car ce n’est pas la première fois que Criminal Minds traite d’une histoire de ce genre là. En effet, la série nous a déjà prouvé par le passé qu’elle pouvait très bien développer des intrigues policières où l’on questionne un témoin et grâce à ce témoignage on nous permet de suivre comment l’enquête s’est déroulée. La mécanique est connue et n’offre donc pas grand chose de nouveau.

vlcsnap-2014-04-04-01h05m55s65.jpg
La seule nouveauté c’est le fait que cela soit Morgan. C’était quelqu’un de bon dans le rôle mais Criminal Minds aurait pu aller un peu plus loin. Peut-être que l’originalité aurait été de donner un peu plus de place à la jeune femme plutôt qu’à l’enquête. Il aurait été même très original de ne pas nous montrer le reste de l’équipe mais simplement les souvenirs de cette femme pendant que Morgan refait le récit. Mais l’on sent malheureusement que le but était légèrement différent et cette narration n’est certainement pas ce qui me plaît le plus. Finalement, Criminal Minds nous délivre ici un épisode assez correct mais qui manque cruellement de nouveauté. On a l’impression que cela a été vu et revu, surtout que des syndromes de Stockholm, la série nous en a déjà fait vivre plusieurs. Il y a aussi un manque de fil rouge cette année. Je ne sais pas trop pourquoi mais depuis l’épisode 200 (qui était plutôt bon dans son ensemble), j’ai l’impression que la série a complètement laissé tomber l’idée de nous refiler une intrigue à suivre sur plusieurs épisodes. C’est quand même sacrément bête.
Note : 4.5/10. En bref, un peu ennuyeux et ce malgré la sobriété de Morgan.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 15868 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines