Magazine

j'ai descendu dans mon jardin

Publié le 04 avril 2014 par Pjjp44

pj'ai descendu dans mon jardin
photo: Marc Racineux
   \\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\
j'ai descendu dans mon jardin
LA CARTE DE FRANCE DES VILLES ET VILLAGES BIO
j'ai descendu dans mon jardin
LA CARTE DE FRANCE DES VILLES ET VILLAGES SANS  PESTICIDES
  
j'ai descendu dans mon jardin photo: Marc Racineux
  
reçu quelques infos à  rempoter:



Bonjour à tous, demain après-midi 05 avril 14 je proposerai pour ceux que ça intéresse la mise en place d'une butte auto fertile, vous  pouvez ramener au jardin si vous avez :
-outils
-cendres de cheminée
-tontes d'herbes, pailles même en train de se décomposer, foin, compost, broyat forestier, bois mort
-paille plus ou moins neuve pour faire  le mulch ( couverture de la butte )
Pour ceux que  ça intéresse je commencerai dès le matin je pense y être vers 10h
Ps : pour les organisateurs: mon père est d'accord pour venir conter une demi heure sur le jardin l’après midi lors de l'animation de 14 a 17h faudra juste lui trouver un petit créneau.
n’hésitez pas a faire tourner encore l'info et j’espère a demain :)
Kenan
petite info sur la butte autofertile:

·   La butte autofertile dite "Butte Morez"

Robert Morez, ingénieur agronome est un ancien du CIEPAD (Carrefour international d’échanges de pratiques appliquées au développement), et un pionnier de l’agroécologie. Il a notamment beaucoup travaillé avec Pierre Rabhi. Le principe vient de la vitesse de décomposition  et de la nature des éléments produits lors de la décomposition de différentes couches. Il en résulte un effet "starter" assez impressionnant ainsi qu’une fertilité très importante pendant plusieurs années, due à la dégradation des éléments plus grossiers. Elle peut durer jusqu’à 4 ans. On veillera au départ a installer plutôt des plantes exigeantes (solanacées, courges) pour optimiser les premiers temps d’hyper-fertilité!


Bonsoir, Samedi 5 avril, les Pieds dans le Paf proposent "Si t'as le cran, éteint tes écrans ! " Dans les activités proposées, il y a la découverte du jardin du Clos d'Ust. De 14h à 17h, nous vous proposons de découvrir le jardin partagé et de participer à ses activités, en lien avec le CIRC (Chantier Itinérant par la Culture). Au programme, culture en lasagne, installation de bacs, semis, ... Nous espérons vous y retrouver... Et n'hésitez pas à diffuser l'information ! Pour le programme détaillé, c'est ici : http://www.piedsdanslepaf.org/ Cécile
                                      ]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]] 
Du côté de la biblio nazairienne
j'ai descendu dans mon jardin Samedi, ça me dit de lire Jeux de lecture:
Avec Bernard Chanteux, comédien et metteur en scène du Théâtre Artisanal transgénique.
Samedi 12 avril 2014 à 15h30
"De la cour de récré aux tripots de Macao, des perversités de Sophie à la schizophrénie de l’acteur, en passant par les visions du champions d’échecs,  les statistiques fumeuses de l’accro des hippodromes, la désuète partie de croquet ou la naïve numérologie du joueur de loto , nous tentons tous de prouver notre existence par ces défis lancés aux autres, à soi, aux dieux…  Nous jouons ! La littérature ne pouvait passer à côté de cet autre « propre de l’homme ».
 source
  
j'ai descendu dans mon jardin
illustration source: Toile
   {{{{{{{{{{{{{{{{{{
SUR LE VIF par Etienne Liébig  billet d'humeur paru dans le numéro 1138 du bimensuel"LIEN SOCIAL"
Irrationnels, ces ados!

"une information parue pourtant dans les grand journaux nationaux est passée presque inaperçue tant elle était dérangeante.

"Des jeunes filles fascinées écrivent à Marc Dutroux" (Le Point)
"Choquant: des jeunes filles écrivent des lettres enflammées à Marc Dutroux" (Sud Info)
Certes, des psys de circonstance ont trouvé des explications et des journalistes ont crié au scandale mais pour nous, éducateurs, de tels comportements doivent nous interroger sérieusement sur cette incroyable capacité à l'irrationnel des ados. Pour un bouquin (les ados sont insupportables)
j'ai descendu dans mon jardin
je m'étais amusé à collecter, à partir de dix ans de faits divers, des actes de garçons et de filles entre douze et seize ans qui étaient tout bonnement absurdes au regard des adultes et de l'environnement.
Celui-ci attend la dernière seconde pour traverser la voie, celui-là fait du vélo en fermant les yeux, celle-ci repeint le salon en noir pendant l'absence de ses parents, cette autre passe la nuit à boire alors qu'elle sait ne pas supporter l'alcool, etc.
L'adolescence est un âge fascinant précisément parce qu'une part d'irrationalité traverse les gamins et les rend indéchiffrables au monde adulte.
 Dernièrement, deux mômes de quinze ans s'embarquaient pour un jihad fantasmé et Shakespeare nous rappelle que Roméo et Juliette ont treize ans, l'âge des grands amours qui conduisent aux fugues et à la mort.
Première piste de réflexion, l'adolescence est un bien petit moment de la vie qui ne dit à mon avis pas grand-chose de l'adulte à venir. A ce titre, la suppression du droit à l'oubli sur le casier judiciaire des mineurs dans la loi Perben 2 est une énorme connerie sur laquelle les socialistes doivent revenir absolument.
Deuxième piste: tous les adolescents sont fragiles, même ceux qui se la pètent en gonflant les pectoraux et en gueulant des insultes aux adultes.
Troisièmement, mais je comprendrais que l'on ne soit pas d'accord, je pense qu'une part d'irrationnel dans la pédagogie du professionnel accompagnant, voire un partage de moments de "folie" n'est pas totalement absurde au milieu des milliers de messages de prévention et de rigorisme dont est entouré l'adolescent.
Vous ne croyez pas?"
Etienne Liébig-

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pjjp44 384 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte