Magazine Culture

L’idylle Interdite de Teresa Medeiros

Par Artemissia Gold @SongeD1NuitDete

:star: L’idylle Interdite de Teresa Medeiros

L'idylle interdite de Teresa MedeirosBroché: 280 pages
Editeur : J’ai lu
Date de sortie : 19 mars 2014
Collection : J’ai lu Aventures & Passions
Langue : Français
ISBN-10: 2290082880
ISBN-13: 978-2290082881
Prix Éditeur : 6€
Disponible sur Liseuse : NON

Son résumé :
Etre enlevée par un pirate aussi redoutable que le capitaine Doom est une expérience abominable ! Même si le pirate en question n’est pas dépourvu de séduction et qu’on réussit à le poignarder avec un coupe-papier.
Avant d’être jetée à la mer et finalement sauvée par un navire anglais… Mais depuis qu’elle est rentrée à Londres, Lucy ressasse ce souvenir avec une certaine nostalgie. En revanche, l’amiral Snow, son père, ne décolère pas. Quel camouflet ! Doom le lui paiera. En attendant, il faut veiller sur Lucy nuit et jour. C’est ainsi qu’il engage un garde du corps, Gérald Claremont, qui a pour ordre de ne pas quitter la jeune fille d’une semelle.
Bien que ses amies lui fassent remarquer que son cerbère est plutôt bel homme, avec sa haute stature et sa carrure impressionnante, Lucy le déteste instantanément. D’autant plus que, s’il ne portait pas de lunettes, Gérald présenterait une vague ressemblance avec le capitaine Doom !

Mon Avis :

Cette romance historique en est à sa troisième réédition. Je l’avais lu il y a très longtemps et je n’en n’avais pas gardé un souvenir impérissable. Bien au contraire, il me semblait avoir été des plus mitigée avec cette histoire.

Cela dit, le résumé m’a tout de même donné envie de récidiver une seconde lecture et vous savez quoi ? Je ne le regrette absolument pas :D

L’histoire est celle de Lucy Snow qui vit sous la coupe d’un père aussi froid qu’indifférent envers sa fille qu’il considère comme un de ses matelots. Effectivement, son père est Amiral dans l’armée anglaise. Lucy souffre depuis toujours de cette distance qu’il a mis entre eux et n’a qu’une peur : ressembler à sa mère que son père semble incriminer de tous les maux de la terre. Un jour elle se fera enlever par l’horrible pirate Doom et pourtant s’en tirera assez facilement.

Une fois revenue chez son père, ce dernier engagera un garde du corps pour la protéger. Il sait bien que le pirate en a après lui mais sa fille pourrait être de nouveau enlevée et il ne veut prendre aucun risque.

La garde du corps engagé par l’Amiral se nomme Gérald et bien vite la jeune fille va se sentir irrémédiablement attirée par cet homme aux airs assez mystérieux. Effectivement Gérald cache bien des choses et s’il est devenu le garde du corps de Lucy, c’est pour mieux approcher son père, l’Amiral Snow. Cependant, lui non plus ne sera pas insensible au charme de cette jeune demoiselle qui semble vivre à travers les dictats de ce père froid et sans cœur. Car Lucy en souffre même si elle ne dit rien. L’Amiral a fait de sa fille une personne sans caractère totalement dépendante de ses ordres. Ce que Gérald aura du mal à comprendre et accepter.

Pourtant au fur et à mesure que Lucy passera du temps avec lui, elle commencera à s’émanciper de ce père qui semble ne voir en elle qu’un de ses larbins. La jeune femme apprendra à vivre par elle-même et à prendre ses propres décisions jusqu’à contourner les ordres de son père. Enfin, elle laissera libre cours à sa véritable nature et non à l’image que son père veut avoir d’elle.

Au delà de l’histoire d’amour qui va se nouer entre ces deux-là, j’ai beaucoup aimé la façon dont Lucy va apprendre à se détacher petit à petit d’un homme qui ne l’a jamais vraiment aimé malgré leur lien de filiation. Gérald, va lui faire découvrir de nouveaux horizons bien que lui même ne soit pas blanc comme neige.

Franchement, je me suis bien régalée avec cette histoire légère et sans prétention. Ca se lit très facilement et on y prend beaucoup de plaisir. Les personnages principaux sont sympathiques et attachants. Les secondaires ont aussi de la répartie ce qui ne gâche rien, bien au contraire. Même si l’histoire en elle-même ne possède rien de transcendant, on se prend à suivre avec plaisir l’évolution des héros. Leur histoire est attendrissante.

En refermant ce livre, je me suis demandé pourquoi j’en avait gardé un souvenir si mitigé car j’ai passé un très bon moment avec cette relecture. Comme quoi, parfois il ne faut pas s’arrêter à une première impression. Je ne regrette pas de l’avoir repris. C’est une bonne romance historique avec tous les ingrédients qui vous feront passer d’agréable moment de lecture en compagnie des héros, Lucy et Gerald.

"(…) Il avait vite découvert que Lucy était la seule femme que Lucien Snow tolérait chez lui. Tous ses serviteurs étaient d’anciens marins qui avaient servi sous es ordres, et qui lui montraient une soumission inconditionnelle. Et sa fille avait clairement manifesté les mêmes dispositions… Quelle petite sotte ! "

Très bon

Les Anciennes couvertures de L’idylle Interdite

L'idylle Interdite - ancienneL'idylle Interdite - ancienne

Acheter ce livre sur Amazon / Acheter ce livre sur Decitre


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artemissia Gold 49062 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines