Magazine Séries

Once upon a time – Episode 3.15

Publié le 05 avril 2014 par Speedu
vlcsnap-2014-04-04-15h07m01s1

Quiet minds

Saison 3, Episode 15/22
Diffusion vo: ABC – 30 mars 2014

Alors que Neil et Belle cherchent un moyen de ramener Rumpel, toute la troupe recherche Rumpel…

Après un épisode pour découvrir qu’il y a une méchante, un épisode à se demander qui est la méchante, voici le troisième épisode qui leur révèle qui est la méchante. On ne peut donc pas dire que cela traine particulièrement et pourtant, j’en ai déjà marre de la wicked witch.

Il faut dire qu’elle n’est pas aidée par le coté très abstrait de ces objectifs. Elle agit mais on ne sait pas pourquoi et c’est problématique. Bon, il est clair qu’on se réfère aux compagnons de Dorothy là (le courage, le cerveau, il ne manque plus que le coeur) mais dans quel but ? Le sait-elle elle-même ? Bref, elle agit et c’est déjà bien parce que les autres …

Là encore, cela n’aide pas l’intrigue globale. Les autres sont trop cons et abrutis, Mary-Margaret en tête. Je reste toujours bloqué sur ce gros problème du « comment personne ne percute qu’une inconnue pourrait être une suspecte ? » Et vue leur absence de réactions crédibles quand ils le découvrent (M-M est limite: « ah ? Bon, tant pis, je vais me trouver une autre nounou alors »), cela me bloque encore plus. Je n’en peux vraiment plus de la connerie absolue des « héros » de cette série. Apparament, la wicked witch n’a pas fait disparaitre qu’un an de souvenirs, de bombreux neurones ont disparu avec.

Du coup, il faut se tourner vers Neil qui nous offre une intrigue plus intéressante avec le sacrifice fait pour retrouver son père. Enfin si on peut appeler cela un sacrifice. Est-ce un sacrifice quand on ignore ce qu’on perd si on agit ? Mes lecteurs fans de philo, exprimez-vous sur ce sujet ! Neil nous quitte donc pour de bon. Ou pas. Il ressucitera peut-être dans 4 épisodes comme son père. Je plains le shérif Graham et August qui n’ont pas eu droit à ce traitement de faveur.

Bref, c’est émouvant, touchant et très moche visuellement parlant (les morphing du clip black and white de Michael Jackson étaient plus réussis il y a 20 ans de cela). Neil a droit à une belle sortie qui fait verser des larmes (enfin pas les miennes, je suis un monstre insensible, c’est bien connu) et qui est utile à la série et à la progression de l’intrigue globale. Et je dois dire que je préfère avoir Rumpel plutôt que Neil.

vlcsnap-2014-04-04-15h16m29s49

L’autre bon point de l’épisode repose dans la relation entre Regina et Robin. J’en ai pas encore vraiment parlé depuis le retour de la série mais pour l’instant, c’est un sans faute des scénaristes au sujet de leur relation. C’est beau de les voir se tourner autour et cela promet encore plus maintenant que Regina sait que c’est son true love prédit par la power ranger Clochette. En plus, les deux acteurs sont très bons dans ces rôles, même si je n’arrive pas à voir l’acteur de Robin autrement que dans un de ses précédents rôles, celui de off center où il jouait un anglais qui draguait tout ce qui n’a pas de pénis.

En vrac :
- Purée que c’était moche les effets de morphing de Neil/Rumpel.
- On a une simili explication pour le silence envers Henry ! Emma ne veut pas qu’il oublie New York où elle trouvait la vie plus cool. C’est moche d’être égoïste à ce point Emma.
- Je croyais qu’elle allait tout dire à la fin de l’épisode.  Et puis non.
- D’un autre coté, elle lui aurait dit quoi ? « Ton père est mort en fusionnant avec ton grand-père revenu à la vie sous forme de flaque noire très moche et j’ai du les séparer avec ma magie ce qui a tué ton père. » Oui, maman, regarde les gentils messieurs en blanc vont t’emmener dans une jolie maison pleine de pillules de toutes les couleurs.- J’adore le concept de recherche des crétins des contes: marcher lentement, très lentement, en discutant d’un truc absolument sans rapport et sans regarder autour de soi.
- Comment Zelina a su qu’il fallait se faire la malle par la fenêtre des toilettes ? Je ne vois qu’une explication: elle a laché un truc si énorme qu’elle a bouché les canalisations et s’est enfuie de honte.

Bref, 6/10

Un au revoir touchant, une intrigue qui avance plutôt bien, mais l’ensemble est vraiment plombé par la connerie des personnages qui a vraiment empiré depuis la reprise.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Speedu 360 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine