Magazine Culture

2 artistes locaux nous donnent leur point de vue sur le coté bien être de leur art.

Par Lemontilien @Leblogmontilien

Que peut apporter la pratique d’un art au bien etre d’une personne ?

Telle est la question que le blog zen-coaching.fr  posé à deux artistes locaux : Philippe Coulange (pianiste) et Pierlise Vaxman (Ilustratrice)

Voici un extrait de leurs réponses ainsi que le lien pour lire l’intégralité de leurs articles sur le blog zen-coaching.fr

2 artistes locaux nous donnent leur point de vue sur le coté bien être de leur art.

Extrait de l’article de Pierlise Vaxman :

D’aussi loin qu’il m’en souvienne, la pratique de l’art m’a toujours procuré un profond sentiment de sérénité. Comme une maison intérieure que j’irai visiter sans même savoir ce que je vais y découvrir, avec la seule certitude que c’est là que je dois me trouver. Les couleurs ont un impact particulier sur moi, cet effet physiologique est connu, mais j’ai toujours eu l’impression que mon rapport à la couleur était privilégié.

Enfant, déjà, mon refuge était celui du dessin, adulte il le reste naturellement, car il m’est impossible de me concevoir dans mon entier sans la création, qui est un point d’équilibre pour moi. Il m’est difficile de dire le pourquoi de cette “nécessité intérieure”

Lorsque j’ouvre mon carnet de croquis, je ne prémédite pas une création, je laisse le premier trait m’inspirer la suite. L’odeur du papier, l’odeur du crayon, la lumière ambiante, la vitesse du trait, le son du trait ou son absence de son, tout confère à ce moment hors du temps et bénéfique.

La suite en cliquant sur le lien suivant : Impact du dessin dans le processus de développement personnel

Extrait de l’article de Philippe Coulange :

L’apprentissage précoce de la musique favoriserait donc le développement des circuits neuronaux dans la zone de représentation spatiale du cerveau.

Au cours des premières années de la vie, le cerveau « donc la façon de penser, de réagir, de se comporter » ne se construit pas seulement à partir des stimuli visuels et de l’ambiance familiale, mais aussi en fonction de l’environnement sonore.

La manière dont il est structuré peut correspondre au style de certaines musiques.

Par exemple, un cerceau « logique » et analytique se sent dans son élément avec une musique dite « intellectuelle ». C’est pourquoi beaucoup de mathématiciens adorent Bach !

Un cerveau « intuitif » ou « émotionnel » est plutôt touché par des musiques romantiques….

Initier des enfants à la musique classique ne peut donc que leur être profitable.

La suite en cliquant sur le lien suivant : Impact de la musique dans le processus de développement personnel

Et vous quel art pratiquez vous et en quoi vous fait-il du bien ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lemontilien 292 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog