Magazine Entreprise

Accueil chez l’habitant, agences virtuelles et camping haut de gamme : Des créneaux à développer

Publié le 06 avril 2014 par Ouadayazid1
Accueil chez l’habitant, agences virtuelles et camping haut de gamme : Des créneaux à développer D.R

La loi qui régit les agences de voyage et de tourisme sera prochainement amendée a déclaré Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mohamed-Amine Hadj Said, jeudi à Oran, en marge de l’ouverture du 5e Salon international sur le tourisme "SIAHA 2014".

 

Des réductions de l’impôt sur le bénéfice des sociétés (IBS) au profit des agences de tourisme qui passeront de 27 à 14 % sont aussi au programme pour inciter les agences à se tourner vers le tourisme réceptif.


Le prochain texte encadrera les agences de voyage virtuelles pour coller aux mutations technologiques a expliqué le ministre qui a annoncé la mise en place prochaine d’un site web pour promouvoir la formule "Accueil chez l’habitant" pour la saison estivale 2014.Comme sous d’autres cieux, ce site fournira aux personnes intéressées par cette formule les caractéristiques des appartements .

 

Une nouvelle offre pour booster le tourisme domestique d’autant plus que les propriétaires n’auront aucune taxe à payer .


Le ministère ne compte pas s’arrêtera à ce stade, Mohamed-Amine Hadj Said a également annoncé l’ouverture de campings haut de gamme disposant de l’ensemble des commodités et offrant toutes les garanties pour permettre aux familles de passer un séjour idéal. Les walis des 14 wilayas du littoral ont été sollicités pour concrétiser cette nouvelle offre des camps pour familles, «en réservant des espaces fonciers de qualité supérieure afin d’encourager les investissements saisonniers». Une autre annonce a concerné l’Office national du tourisme dont les statuts seront révisés pour lui donner plus de prérogatives.Ce sont là les annonces majeures faites par le ministre à Oran, une ville dont l’un des hôtels emblématiques «le Royal Hôtel», au centre d’un imbroglio administratif , retournera au patrimoine public a promis Hadj Said. Le ministre a, par ailleurs, visité des établissements hôteliers dans la commune d'Ain Turck d’ Oran et Bir El Djir. La wilaya, dira-t-il, est aussi une destination privilégiée d’un tourisme d’affaires qui a fait un bond quantitatif considérable, passant d’une offre d’à peine 1.000 lits en 2004 à plus de 14.000 en 2014… sans compter les projets hôteliers en cours de réalisation qui créeront 7000 lits supplémentaires.

 

A propos de projets et de construction, le ministre s’est déclaré opposé au béton et a plaidé pour une construction «réversible, écologique et différente».

 

Une vision qu’il compte concrétiser au niveau de la zone côtière de Madagh, avec une étude qui s’adapte aux spécificités environnementales de la région. A l’heure actuelle, le secteur recense 130 projets à l’intérieur des zones d’expansion touristiques .
 

 

M. K.

-------------------------------

 

Un site web pour promouvoir la formule

 

Afin de promouvoir le tourisme et de combler le manque de places d’accueil durant la saison estivale, le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Mohamed Amine Hadj Said a annoncé, jeudi dernier à Oran la création d'un site web pour promouvoir la formule accueil chez l'habitant pour la saison estivale 2014.Le ministère du Tourisme a entamé récemment une série de mesures destinées à renforcer la destination Algérie et le tourisme local. Parmi ces mesures, M. Hadj Said avait annoncé, qu’ «une convention de partenariat avec l’Union européenne est en cours d’élaboration, pour développer le système de formation dans le domaine touristique.» Cette initiative intervient en parallèle à d'autres actions de redynamisation des projets d’écoles de formation en hôtellerie et tourisme, à l’instar de celles de Tipasa ou en cours de réalisation à Ain Benian qui seront encadrées par des professionnels de compétence mondiale en partenariat avec l’Ecole de Lausanne. La formation constitue une priorité pour le ministère qui mise sur la mise en place d’un plan de formation en hôtellerie et tourisme avec l’implication des universités pour dispenser des formations de niveau master. M. Hadj Saïd a, en outre, appelé les banques à faciliter aux investisseurs les procédures d'obtention de crédits pour la réalisation de projets touristiques et hôteliers. Le ministre a souligné la nécessité «d'assister et d'accompagner les investisseurs durant les différentes étapes du projet pour développer le tourisme en Algérie. Les investisseurs sont appelés à effectuer une étude détaillée de leurs projets pour déterminer leurs coûts et faciliter l'obtention de crédits.»Dans ce cadre, le ministre a précisé que «son département comptait poursuivre les efforts pour aplanir les difficultés auxquelles font face les investisseurs, en assurant le foncier et en facilitant le financement tout en prenant en considération la spécificité de l'activité touristique et hôtelière et en accélérant les mesures administratives.» Pour la durée de traitement des dossiers d'octroi de crédits, M. Hadj Saïd a indiqué qu' «elle ne dépasse pas 30 jours pour les projets hôteliers et 40 jours pour le réaménagement, et ce à compter de la date de dépôt du dossier auprès des banques. Les banques peuvent octroyer un crédit à même de financer jusqu'à 70% du coût du projet avec une durée de remboursement qui oscille entre 5 et 12 ans». Par ailleurs, le ministre a souligné «la nécessité d'insuffler une nouvelle dynamique au tourisme national au titre du Schéma directeur d'aménagement touristique SDAT 2030» pour faire de l'Algérie une destination de choix. Nous ne voulons pas faire de l'Algérie une alternative à d'autres destinations mais nous voulons développer une industrie touristique authentique qui prenne en compte nos spécificités culturelles, historiques, civilisationnelles et naturelles.»


Wassila Benhamed

http://www.elmoudjahid.com/fr/actualites/57151


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ouadayazid1 3105 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines