Magazine Culture

Les collines d'eucalyptus de Duong Thu Huong

Par Sylvie

VIETMAM - FRANCE

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41eb2JNEeUL._.jpg

Editions Sabine Wespieser, 2014

Voici le dernier opus de la grande auteur vietnamienne (voir les chroniques de Terre des oublis et de Au delà des illusions Elle choisit ici de retracer le parcours d'un jeune homosexuel dans le Vietnam des années 80/90.

Le roman s'ouvre sur une prison dans les montagnes isolées du Vietnam. Trois milles prisonniers; des condamnés à mort, des prisonniers de droit commun, condamnés au travaux forcés...et le jeune Than qui se souvient comment il en est arrivé là...

Nous voici plongés dans son enfance joyeuse ; le héros est enfant unique au milieu de ses parents aimants, découvrant le travail de la terre avec son meilleur ami. Sur les collines d'eucalyptus, de pamplemoussiers et de plaqueminiers (arbre du kali), le bonheur règne. Seule ombre au tableau : une maison isolée ou habite un "poète maudit" alcoolique et sa famille déshéritée.

Quelques années plus tard, Than va tomber amoureux du fils de ce poète, Phu Vuong. Pour lui, Than va quitter son milieu intellectuel petit bourgeois pour vivre d'amour et d'eau fraiche. Refusant de dire la vérité à ses parents, il part à l'aventure. Au fur et à mesure, la différence d'éducation des deux tourtereaux se fait sentir.

Dalat, Saïgon..Au fur et à mesure des périgrinations du jeune Than, c'est la diversité des paysages du Vietnam qui nous sont données à voir. Brumes de la montagne, collines d'arbres fruitiers...l'auteur n'a pas son pareil pour décrire un paysage poétique.

Puis intervient un troisième personnage à la moitié du roman qui sera la rédemption du héros...Je ne vous en dit pas plus de peur de déflorer toute l'histoire.

Même si l'histoire est parfois un peu longue et répétitive, ce roman est une double histoire d'amour magnifique. L'alternance passé/présent de la prison fait que l'itinéraire du jeune Than reste imprévisible pour le lecteur jusqu'à la fin. Les persionnages sont très bien dessinés, en particulier les personnages féminins.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sylvie 700 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines