Magazine Voyages

Tonsaï : Climbers Paradise

Publié le 07 avril 2014 par Schuldi @schuldisworld

Tonsaï : Climbers Paradise
Après quelques jours paradisiaques à Ko Kood, nous sommes revenus sur le continent, pour entamer un deuxième périple vers le sud. Passage obligé par Bangkok, nous avons profité pour y passer une nuit et se balader dans la capitale. L'animation créé par les manifestations ne pose pas de problème de sécu ou autre pas de panique. En tout cas, on a rien vu ! 

 Il nous reste environ deux semaines en Thaïlande, sur quelle île allons nous échouer ? Choix cornélien... cherchant un peu a fuir la cohue touristique, pas facile dans ce pays, on a eu du mal ! Ko Tarutao, notre rêve mais un périple pas simple pour s'y rendre et toute une organisation. On a du laissé tomber....Finalement, on a choisi la facilité, Krabi dans le sud, pour nous rendre à Tonsai. Après un bus de nuit, première classe, sièges "king size" en mode couchette avec un repas et de l'eau, les 11 heures sont passés comme un rien. Krabi, je vous en parle plus tard.D'abord, mon coup de coeur, Tonsaï, une petite baie perdue entre jungle et mer, accessible uniquement en bateau depuis Krabi. Un paradis, celui des grimpeurs, les falaises ici sont mondialement réputées, c'est un peu la Mecque tropicale ! Les murs sont à même la plage et offre des points de vus extraordinaires. D'ailleurs, on peu même s'initier au célèbre "Deep Water". Kézako ? Grimper puis se laisser tomber dans l'eau ! Génial non ? Les sportifs les plus "dingos" échoués ici, se lancent même du haut des falaises avec des parachutes à ouverture automatique... sensations garanties pour eux comme pour nous sur la plage ! Par chance, personne n'a fini écrasé comme  une crêpe ! Ambiance à la cool et sportive, petits bars sur la plage, bungalow en retrait pour être un peu au calme, le pied !En cherche de sensations, nous nous sommes inscrits pour une demie-journée de grimpette avec un couple "thaï-autrichien". Je n'ai malheureusement plus leur contact, mais c'est une toute petite école, pas chère et vraiment sérieuse. Loin des "machines à grimper", authentisme et bonne humeur sont au rdv. En petit groupe, nous étions 6 personnes avec deux "profs", parfait combo. En route à pied pour la plage de Railay, juste à côté, pour découvrir les murs que nous allions grimper. Ils sont plus faciles de ce côté... ouf parce que c'est juste a ce moment là que tu te dis "punaise le chocolat d'hier, je vais le sentir dans les bras" ! Ça n'a pas loupé évidemment, soulever sa masse ben c'est pas simple...Au final, une belle expérience, riche en émotions, sportive et pleine de découvertes. J'y ai découvert un attrait pour un sport que je n'avais pratiqué qu'au collège en mur artificiel mais jamais outdoor. D'ailleurs depuis, j'ai réitérer l'expérience en Nouvelle-Calédonie, autre île, autre histoire, c'est pour plus tard. Par contre, le lendemain de cet exploit sportif (tous les murs ont été franchis), c'était courbatures assurées... impossible de lever les bras ! On ne s'est pas laissé abattre, direction la plage et le salon de massage avec vue sur la mer. Le pied ! Un massage huile de coco pour 400 baths (10 euros) d'une heure, détente assuré. Des pros pas comme au Laos (récit par ici). Un endroit que je vous conseille évidemment.  Ces deux jours à Tonsai ont été un plaisir, même si la culture thaï y est inexistante... pour la découverte du pays on repassera. N'hésitez pas à revenir sur mes derniers articles, cuisine khmers, écologie, les temples d'Angkor... que de belles découvertes !Bisous ! xx

Tonsaï : Climbers Paradise
Tonsaï : Climbers Paradise
Tonsaï : Climbers Paradise
Tonsaï : Climbers Paradise
Tonsaï : Climbers Paradise
Tonsaï : Climbers Paradise
Tonsaï : Climbers Paradise
Tonsaï : Climbers Paradise
FACEBOOK // HELLOCOTON // TWITTER

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Schuldi 2559 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine