Magazine Humeur

Il paraîtrait....

Publié le 07 avril 2014 par Ericguillotte
lundi 7 avril 2014

- qu’il serait intéressant de convier à déjeuner, ou à dîner, sans qu’il ou qu’elle ne fasse le rapprochement direct avec ce film où des dîners étaient organisés pour se moquer de l’invité, le ou la responsable des choix d’éléments de langage pour les membres du gouvernement. Ces derniers jours, le PS est en boucle sur le gouvernement de combat. Qui concoctent ces argumentaires distribués aux élus de la majorité pour qu’ils puissent les réciter ? Peut-on accommoder ça à sa sauce quotidienne, faire dire à sa petite famille que la journée sera bonne car c’est un jour de bonne journée ? Peut-on convaincre un voisin bruyant qu’il est une plaie en faisant défiler tout son immeuble lui reprochant d’être une vraie plaie ? Pourra-t-on convaincre son boucher de baisser ses prix en répétant inlassablement dès qu’on pénètre dans sa boutique que ce qu’on a acheté était très bon, mais que ça aurait encore meilleur si ça avait été moins cher. Je vais vous dire, pour en avoir le cœur net, essayons, et nous verrons si nous avons le cœur net, trouble, ou brouillé.

- que le déploiement de dispositifs et d’applications permettant à notre organisme d’être intégralement sous contrôle, grâce à des biocapteurs et à la transmission de signaux vers des centres de soins conçus pour être réactifs, est de plus en plus large. De surcroît, la médecine régénérative, organes artificiels grâce aux cellules-souches induites, prothèses nanométriques hypersophistiquées, implants intracérébraux, se développe à vitesse grand V. Bref, bientôt, nous serons potentiellement immortels. Et, de ce fait, il va falloir trouver à nous occuper. Donc, ne lisez pas tout ce qui sort, compilez les dvd, enregistrez des émissions, reportez le repassage, les bricolages non urgents, prévoyez d’apprendre tout ce que vous ne savez pas faire. En un mot, planifiez votre futur qui risque d'être plus long que prévu. Je vais vous dire, pour en avoir le cœur net, essayons, et nous verrons si nous avons le cœur net, trouble, ou brouillé.

- que la mode est à la mode le temps que la mode passe et qu’une autre mode apparaisse. En ce moment, mais lisez vite, demain, ce ne sera peut-être plus le cas, la mode est aux selfies, ces auto-photos prises ici ou là. Et la toute dernière mode, la plus tendance avant son obsolescence programmée, est aux after-sex-selfies, juste après l’amour donc. On s’auto-photographie à deux, ou à quinze si on a des amis joueurs, ou seul, si le ou la partenaire n’est pas photogénique ou si l’onanisme fut la solution de dernière minute. Bientôt, préparons-nous, anticipons, il y aura des selfies de lendemain-de-partie-de-jambes-en-l’air, pour comparer aux tronches-du-matin classiques, et aux têtes-dans-le-cul ou gueules-de-bois. Je vais vous dire, pour en avoir le cœur net, essayons, et nous verrons si nous avons le cœur net, trouble, ou brouillé.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ericguillotte 741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines