Magazine Beauté

Histoire de no-poo #semaine2

Publié le 07 avril 2014 par Aurore Ubdp @AuroreUBDP

Je vous ai présenté ici une des techniques du no-poo. Voila donc plus d’une semaine que je n’utilisais plus que de l’après-shampoing sans silicones, sans paraben, sans produits nocifs… pour me laver les cheveux.

P1050579
Black and white selfie (après un shampoo "Pousse plus vite")

Si les premiers effets ont été plus que bénéfiques (volume, brillance, hydratation – cf photo de l’article précédent), au bout du troisième lavage de ce type, je me suis retrouvée avec une choucroute capillaire lourde, poisseuse et c’est frénétiquement que je me suis jetée sur mon galet "Pousse plus vite" de Lush pour soulager mon cuir chevelu (même si de l’extérieur, on ne pouvait pas se douter de ce ressenti d’effroi, fort heureusement… sinon, mes phanères auraient chanté en coeur "shaaaame").

Mon aventure no-poo s’arrête donc là… et oui, pas envie de m’acharner, trop compliqué avec une vie professionnelle très présente et de nombreux déplacements. Mais je ne perds pas de vue ce qui m’a fait tester ce concept : la composition "dé-gueu-la-sse" de nos shampoings et après-shampoings !

Par la même occasion, je me renseigne sur les techniques et recettes pour faire des shampoings bio (en forme galet, idéal pour les déplacements et voyages) avec une recette pour cheveux gras,  que m’a transmettre une amoureuse/amatrice du bio et globe trotteuse dans l’âme (Marie de bubulle savonne, dont nous reparlerons très très vite).

Sur ce, je vous laisser sur cet épisode pas très glorieux mes jolies !

Capilairement vôtre tout de même !



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aurore Ubdp 2863 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog