Magazine Ebusiness

La 3D au service de l’imagerie cérébrale

Publié le 07 avril 2014 par Pnordey @latelier

MintLabs a créé une plateforme en ligne permettant de visualiser le cerveau en 3D à partir de scanners IRM, apportant une vision 360° et une manipulation intuitive de l’image aux professionnels de santé.

Les opérations chirurgicales sur le cerveau nécessitent une connaissance pointue de la configuration cérébrale et aujourd’hui, les technologies avancées permettent seulement d’avoir des scanners IRM - en 2D - pour visualiser le cerveau avant opération. Il arrive donc que des traumatismes cérébraux surviennent faute de visualiser suffisamment précisément la situation d’une tumeur. C’est pour répondre à ce problème que la startup barcelonaise, MintLabs, lauréate du concours PME eSanté au WoHIT 2014, a développé une plateforme qui permet de déposer les images IRM d’un cerveau et d’en extraire une visualisation en 3D grâce à des algorithmes.

"Google Maps pour le cerveau"

L’objectif de MintLabs est d’offrir une meilleure vision du cerveau aux professionnels pour leur faire gagner du temps et mieux analyser des informations en amont  de l’opération. "Un neurochirurgien pourra ainsi, avant même d’opérer le cerveau d’un patient, localiser la tumeur et voir ce qu’il y a autour." dit Paulo Rodrigues, PDG de l’entreprise. Sa plateforme, sous le modèle du cloud, est similaire à Dropbox. Il suffit de glisser-déposer les différents scanners IRM 2D sur le serveur, des algorithmes complexes analysent ensuite les images pour en extraire un plan 3D du cerveau. Les premiers utilisateurs de MintLabs sont donc des chercheurs en imagerie du cerveau ou des docteurs souhaitant mieux comprendre le cerveau et les maladies cérébrales.

Manier la 3D via la technologie Leap Motion

La startup espagnole a pour objectif de créer différentes applications qui répondraient aux besoins des professionnels du cerveau. La première permet une interaction intuitive avec l’image 3D grâce à la technologie Leap Motion (ndlr : périphérique proposant une interface permettant de contrôler un ordinateur avec le seul mouvement des mains et des doigts). L’appareil permet ainsi aux chirurgiens de manipuler le plan 3D à leur convenance et avoir une vision 360° du cerveau.  "Il est beaucoup plus naturel pour les médecins d’interagir avec une image en utilisant leurs mains, particulièrement pour les chirurgiens. Après avoir expliqué le procédé à plusieurs personnes, nous nous sommes rendus compte que les chirurgiens avaient saisi intuitivement la technologie et avaient beaucoup aimé." affirme P. Rodrigues. L’entreprise, créée il y a un an, cherche actuellement à lever des fonds et ouvrira officiellement sa plateforme fin avril 2014. L’imagerie cérébrale reste un sujet pointu et les projets de ce type restent encore à l’état de recherche. Une avancée notable a été réalisée à l’occasion du Projet du Cerveau Humain à l’initiative européenne qui a révélé en juin 2013 la première image 3D haute résolution d’un cerveau humain. Le projet nommé BigBrain se veut comme une référence dans la neurobiologie et propose une image du cerveau à la résolution record de 0,02 mm.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pnordey 18702 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte