Magazine Concerts & Festivals

Marseille ne sera jamais Alexandrie 08/04/14

Publié le 07 avril 2014 par Radiocampusparis @campusparis

Phare-Alexandrie

Aujourd’hui 37°2 s’enveloppe d’orientalisme, en écoutant Harriet, auvergnate arabisante à qui dix ans de voyage ont révélé un amour inconditionnel pour le monde méditerranéen.

Vous n’entendrez pas l’air salé qui charge les rues égyptiennes d’une lumière crue, ni le silence des cimetières latins. Vous n’entendrez pas le nom de toutes les villes par lesquelles elle est passée.

Elle ne s’arrêtera pas sur la liste des sacrifices faits à une vie de liberté semi-nomade, ni sur celle de ses dettes.

Vous garderez pourtant longtemps dans les oreilles un portrait mythique d’Alexandrie, à la fois tour de Babel au béton sexagénaire, relique d’un bassin cosmopolite et fantasmagorie enfantine.

Elle vous parlera de ses interrogations identitaires, de l’émotion véhiculée dans la langue, et de l’entre-croisement de ses territoires d’origines.

Un portrait réalisé par Fanny Catté

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Radiocampusparis 56703 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte