Magazine Beaux Arts

Le musée de Boulogne-sur-mer (2)

Publié le 07 avril 2014 par Detoursdesmondes
Masque-alaska500

Alphonse Pinart, que nous venons d'évoquer, après ses missions en Alaska, voyagera en Océanie et donnera 256 objets au musée d'Ethnographie du Trocadéro en 1878. Théodore Ernest Hamy interviendra pour que certains de ces objets se retrouvent au musée de Boulogne-sur-mer et c'est ainsi que le célèbre masque des îles Mortlock rejoint les collections de Boulogne en 1888.
Masque-mortlock

La collection consacrée à l'Océanie comprend de nombreuses armes mais compte également de très beaux et complexes ouvrages tel ce modèle réduit de pirogue maori, collecté par Dumont d'Urville à partir de l'Astrolabe en 1827. La figure agressive de Tumatauenga, dieu des hommes et de la guerre surgit sur la proue de la pirogue.

Pirogue-maori

On relèvera également dans les collections océaniennes de Boulogne-sur-mer des objets collectés par Maurice Maindron. Ce dernier, préparateur au laboratoire d'Entomologie du Museum de Paris embarque très jeune pour une mission d'exploration de la Nouvelle-Guinée. Suivront d'autres voyages vers les Indes, la Malaisie ou encore l'Afrique.
La collection d'objets océaniens de Maurice Maindron se trouvera en 1877 au musée d'Artillerie des Invalides, puis au musée du Trocadéro en 1917. Une autre partie sera affectée au musée de Boulogne toujours grâce à l'action du Dr Hamy, soit 66 objets entrant dans les collections en 1878. Parmi eux, on remarquera cet oiseau de la Baie de Cenderewasih ou encore cette figure Korwar.
Oiseau-maindron
Korwar

C'est encore Ernest Hamy qui donnera au musée la belle statue de tiki des îles Marquises.
Au XXème siècle, les collections ethnographiques du musée tombent dans l'oubli, on compte très peu de donateurs, et les objets rangés dans des caisses se détériorent. Heureusement, le déménagement de la collection dans les années 80, l'intérêt du MAAAO pour la préservation des collections ethnographiques et maintenant du musée du Quai Branly, et l'engouement certain du public pour les cultures extra-occidentales ont permis une exposition permanente digne d'intérêt.
Tiki-marquises

Photos de l'auteure au musée de Boulogne-sur-mer, mars 2014.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Detoursdesmondes 6805 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines