Magazine Info Locale

A Hénin-Beaumont le rouleau compresseur du FN est en marche

Publié le 08 avril 2014 par Gezale

Steve Briois, le nouveau maire de Hénin-Beaumont, est membre du Front national. Il devait bien se douter que les observateurs scruteraient à la loupe la moindre de ses décisions depuis son élection. On attend, en effet, an tournant les 12 nouveaux maires du FN dans des villes d’inégale importance, pour savoir s’ils vont mettre en application les mesures qu’ils préconisent : priorité nationale, suppression de certaines subventions aux associations par exemple. Car il y a souvent loin du programme électoral à l’action concrète. Les premières décisions des maires nouvellement élus relèvent souvent de la symbolique. Le FN n’y échappe pas. Quand Marine Le Pen affirme que dorénavant, les cantines scolaires des villes FN offriront des menus à base de porc et quand elle voit l’onde de choc causée par sa déclaration, elle se rétracte aussi rapidement pour rappeler que les cantines offriront deux menus…dont l’un avec du porc. Les populations visées par cette initiative gastronomique sont clairement les musulmans. Steve Briois, lui, n’aime pas la section d’Hénin-Beaumont de la Ligue des droits de l’homme. La LDH n’aime pas le front national et ses propositions xénophobes ou racistes même si pendant la campagne électorale des municipales, les candidats FN avaient ordre de la jouer moderato. Steve Briois a décidé de supprimer l’octroi d’une salle de réunion aux membres de la LDH prétextant que celle-ci est opposée aux idées du Front national et qu’elle l’a combattu. Je connais de nombreux maires, PS, PC, UMP, UDI, PRG qui accordent des salles de réunion à leurs adversaires politiques et à leur opposition. C’est le propre même d’une vie démocratique. Les associations sont le sel de la vie collective. Sans elles, bien des actions d’intérêt général ne seraient pas accomplies. Sans elles, bien des initiatives oublieraient d’être prises par les édiles en place. La Ligue des droits de l’Homme défend les droits de ceux qui n’en ont pas ou ne peuvent les exprimer. Elle soutient la cause des opprimés quelles que soient leur origine, leur couleur de peau, leur religion, leur nationalité. Elle est représentative de notre nation et fait plus que s’inspirer de la déclaration des droits de la Révolution française. Elle est évidemment antiraciste et c’est peut-être ce qui gêne le plus le Front national. Que Steve Briois se rassure. La LDH d’Hénin-Beaumont ne va pas stopper son action parce qu’on lui supprime la salle de réunion octroyée par les anciennes municipalités socialistes. Mais la décision du nouveau maire est une indication précieuse sur le sens de l’action des élus FN. Briois va-t-il passer la vitesse supérieure et supprimer certains journaux des espaces culturels locaux ? Certains livres des rayons des bibliothèques ? Comme au bon vieux temps de Mégret à Vitrolles ou de Lechevallier à Toulon ? (à suivre)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 6433 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine