Magazine Entreprise

La conserverie de N’gaous, "un exemple de privatisation réussie en Algérie"

Publié le 08 avril 2014 par Ouadayazid1

La conserverie de N’gaous,

BATNA - La conserverie de N’gaous (Batna), une ancienne filiale du groupe public ENAJUC, spécialisée dans la transformation des fruits, est "un exemple de privatisation réussie en Algérie", a affirmé lundi le ministre de l’Agriculture et du développement rural, Abdelouahab Nouri, au cours d’une visite dans l'entreprise .

La conserverie qui transforme quotidiennement, selon son gérant, Ahmed Mazouz, 800 tonnes d’abricots et de pommes, envisage de traiter, à la faveur de sa modernisation et de l’acquisition de nouveaux équipements, de nombreux autres fruits afin de diversifier davantage sa production.

Le ministre de l’Agriculture s’est également rendu, au second jour de sa visite de travail dans cette wilaya, à Barika où il a inspecté une unité de fabrication de couvoirs avicoles. Cette petite usine de statut privé produit annuellement 150 couvoirs, une quantité égale d’éclosoirs, de la menuiserie apicole (5.000 ruches/an) et des aliments de bétail.

Dans la commune de Bitam, M. Nouri a inspecté un périmètre agricole spécialisé dans la production d’olives au moyen de l’exploitation d’une oliveraie constituée de 32.000 arbres. Le ministre qui a distribué, sur place, seize (16) décisions d’attribution d’actes de concession à autant d’arboriculteurs de ce périmètre, a souligné la nécessité pour tous les travailleurs de la terre de s’organiser au mieux afin de tirer profit des soutiens de l’Etat à ce secteur.

A une préoccupation exprimée au sujet du "manque de pistes agricoles", le ministre a demandé au responsable local concerné de "diagnostiquer la situation de tous les périmètres agricoles de la wilaya afin de prendre les mesures idoines et régler les problèmes en suspens".

Le ministre de l’Agriculture a également visité une ferme-pilote près de la localité de Bitam, où il a engagé les responsables concernés à poursuivre leurs efforts afin de consolider le développement de l’agriculture dans la wilaya de Batna où l’industrie agroalimentaire a connu un essor certain, au même titre que les filières avicole et laitière.

Dimanche, le ministre s’était rendu dans la commune de Foum Toub où il a annoncé une "augmentation du taux de contribution de l’Etat (actuellement de 30 pc du coût d’achat) à l’acquisition de filets anti-grêle".

En réponse à une préoccupation liée à cette question, d'un agriculteur de la région, M. Nouri a précisé qu’il sera procédé, après étude, à cette augmentation "afin d’encourager et d’accompagner les agriculteurs".

Il a également indiqué, lors de la visite d’une exploitation agricole spécialisée, notamment, dans la culture et la transformation de pommes, qu’une enveloppe d’un milliards de dinars a été allouée pour "l’achèvement des travaux dans les périmètres agricoles" de la wilaya de Batna.

M. Nouri avait auparavant inspecté plusieurs unités et exploitations relevant de son département, notamment la pépinière Zerrad, à Seriana, le complexe laitier, public "Aurès", à Batna, l’Entreprise régionale de génie rural (ex-Safa-Aurès) et inauguré une laiterie de statut privé à El Madher.

APS


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ouadayazid1 3105 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines