Magazine Basketball

Final Eight : Le Spartak Moscou a dû se battre jusqu'au bout

Publié le 08 avril 2014 par Laurent Jeannas

Logo-F8-Ekat-2014.jpg

Nika-BARIC--S.-Moscou-R.--vs.-Kayseri_fibaeurope.jpg

Nika BARIC et les Moscovites se relancent © fibaeurope

Kayseri S. Moscou R.
48
55

La tension était palpable entre ces 2 équipes qui avaient absolument besoin d'une première victoire. C'est le Spartak Moscou qui a sorti son épingle du jeu en début de match même Kayseri restait sur ses gardes (2-6, 4'). Les Turques étaient à la peine sur le plan défensif et Ksenia TIKHONENKO (15 points, 8 rebonds) et les siennes en profitaient pour creuser l'écart (2-10, 5'). Pour autant, Tanisha WRIGHT (4 points, 5 rebonds et 5 passes décisives) et ses partenaires savaient que la partie seraient encore longue et tentaient de revenir au score (6-12, 8') mais les Moscovites enfonçaient un peu plus le clou et menaient 6-15 au terme du premier quart-temps.

Nuria MARTINEZ (9 points, 4 passes décisives) et les siennes entamaient le deuxième quart avec plus d'envie (11-15, 11') mais encore une fois, l'armada russe ne baissait pas les bras, à l'image de Sonja PETROVIC (13 points, 11 rebonds) notamment (15-20, 14'). Quelques instants plus tard, Latoya SANDERS (14 points, 11 rebonds) entretenait l'espoir pour Kayseri mais Nika BARIC (16 points, 4 passes décisives) lui répondait (17-22, 15'). Le Spartak maîtrisait son sujet avant la pause malgré les tentatives de Camille LITTLE (3 points, 6 rebonds) ou encore Emanuela SALOPEK (2 points, 2 rebonds). A la mi-temps, le score était de 22 à 30 en faveur du Spartak Moscou Region.

Au début de la seconde période, c'est Kayseri qui se montrait beaucoup plus incisif, sous la houlette de l'ex-Tarbaise Mirna MAZIC (10 points, 9 rebonds) notamment (26-30, 21'). En face, le duo TIKHONENKO-BARIC ne l'entendait pas de cette oreille et relançait la machine pour passer au-dessus de la barre des 10 points d'avance (26-37, 23'). Grâce à ses joueuses de grande taille, le Spartak contrôlait le rebond et semblait intouchable au regard du score (30-43, 26'). Ayhan AVCI prenait un temps mort pour tenter de recadrer ses joueuses mais Kayseri ne trouvait pas la faille (32-45, 27'). Après 30 minutes de jeu, le Spartak comptait 11 points d'avance (34-45).

Même si elle savait que ça allait être compliqué, Camille LITTLE et ses coéquipières ne baissaient pas pavillon mais encore une fois, Sonja PETROVIC calmait leurs ardeurs derrière la ligne des 3 points (38-48, 32'). Dans le money-time, Kayseri jetait ses dernières forces dans la bataille (44-48, 35'), obligeant Alexander VASIN à rappeler ses filles sur le banc pour prodiguer quelques consignes mais celles-ci ne se sont pas avérées payantes puisque Latoya SANDERS prenait les choses en mains pour revenir à égalité alors qu'il restait un peu plus de 2 minutes à jouer (48-48). En bonne meneuse qu'elle est, Nika BARIC remettait la main sur le ballon et contribuait à ce que le Spartak passe un 7-0 pour l'emporter.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laurent Jeannas 217856 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines