Magazine

Actus de Monaco

Publié le 08 avril 2014 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Jeudi 3 avril, le ministre d’État, Michel Roger a reçu la presse locale pour la conférence de presse mensuelle du Gouvernement. Il était accompagné des conseillers de Gouvernement, respectivement pour l'Intérieur, Paul Masseron, pour les Affaires sociales et la santé, Stéphane Valeri, pour les Relations extérieures et la coopération, José Badia, pour l’Équipement, l'environnement et l'urbanisme, Marie-Pierre Gramaglia et pour les Finances et l'économie, Jean Castellini. Différents points ont été abordés, tels les plans sociaux, malgré une activité économique et une politique d’aide à l’emploi soutenues en Principauté. Stéphane Valeri a en effet rappelé la politique d’accompagnement mise en place par le Gouvernement en faveur des salariés touchés par des plans de licenciement. Il a aussi évoqué le bilan très positif des régimes sociaux monégasques. José Badia a ensuite pris la parole au sujet de la Conférence internationale sur la prévention des génocides à laquelle il a assisté à Bruxelles le 31 mars dernier et 1er avril. Importante conférence qui a réuni plus de 500 participants de 125 États, et a conclu à la nécessité de protéger, promouvoir et prévenir les génocides. Marie-Pierre Gramaglia a, quant à elle, soulevé plusieurs sujets, les subventions photovoltaïques mises en place dans le cadre de la réalisation du Plan énergie climat de la Principauté; l’enquête déplacements coordonnée par la Direction de la prospective, de l’urbanisme et de la mobilité, DPUM, dans le but d'optimiser les déplacements des actifs, résidents et scolaires en Principauté; le renflouage du remorqueur le Toulonnais et les récifs artificiels. Enfin, Jean Castellini s’est montré confiant à propos des recettes de l’État. Il a indiqué que le budget 2013 s’était soldé par un excédent de recettes de 5% par rapport à 2012, soit 12,1 millions d’euros.

Prévention des génocides

Le 31 mars dernier et le 1er avril, José Badia, conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures et la coopération, a pris part à Bruxelles à une Conférence internationale sur la prévention des génocides. Organisée à l’initiative de Didier Reynders, vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de Belgique, en coopération avec l'Union africaine, l'Union européenne et les Nations unies, cette conférence a réuni les acteurs et experts nationaux et internationaux. Son objectif était de mieux comprendre l'information systématique et précoce des situations à risque et de développer des outils de prévention concrets. La réunion s’est déroulée en présence de trente ministres européens, et la participation de plus de plus de cent états et organisations internationales. La clôture des travaux le 1er avril, a donné lieu à une session politique de haut niveau, à laquelle ont notamment participé le secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki-moon, et le secrétaire général du Conseil de l’Europe, Thorbjorn Jagland. Dans son intervention, José Badia n'a pas manqué de souligner l’engagement de la Principauté de Monaco dans la promotion et la défense des Droits de l’homme.

Vers une éradication du paludisme

La direction de la Coopération internationale de la Principauté poursuit sa lutte contre cette maladie. Lutte engagée il y a une dizaine d’années à Madagascar. Désormais, elle collabore avec l’OMS. On sait que la maladie tue un enfant toutes les 45 secondes, surtout en Afrique. Les Nations Unies ont fait de cette lutte l'un des objectifs du millénaire, avec le combat contre le virus du sida. Tout a commencé avec un programme de lutte contre le paludisme lancé sur l'île Sainte-Marie à Madagascar il y a dix ans. Il a été renforcé par la création d'un centre national de référence pour le paludisme à Antananarivo au sein duquel a travaillé Chloé Masetti, une volontaire internationale de Monaco spécialisée en micro-biologie. Bénédicte Schutz, directeur de la coopération internationale, précise "En 4 ans, nous avons obtenu des résultats incroyables. En partant de cette expérience, nous avons décidé d'étendre ce projet à huit pays en collaboration avec l'OMS, Organisation mondiale de la santé".
Ce programme qui a commencé en 2010, concerne l'Afrique australe et orientale, Afrique du Sud, Botswana, Comores, Madagascar, Namibie, Swaziland, Zanzibar et Zimbabwe, et vise la pré-élimination de la maladie, autrement dit la quasi-éradication. Et Bénédicte Schutz d'insister "Il était important de travailler avec des États qui étaient déjà avancés en matière de lutte contre le paludisme. Mettre en place des initiatives transfrontalières semble évident mais ce n'est pas si facile. Nous avons donc apporté une assistance technique en ressources humaines aux côtés de l'OMS autant au niveau international que national".
La seconde phase de ce projet, 2013-2015, a vocation à poursuivre les avancées obtenues dans le domaine. En effet, sur les huit pays concernés, quatre sont proches de la certification de pré-éradication, Madagascar, Namibie, Swaziland, Botswana. Un immense progrès a donc été réalisé en relativement peu de temps. Mais il y a un inconvénient, les bailleurs de fonds ont tendance à accorder moins de dons à ces États et juste au moment où ils ont besoin de financement pour éviter de rechuter.
Les scientifiques et les acteurs qui œuvrent sur ce programme de l'OMS et de la Coopération internationale de Monaco travaillent désormais en synergie depuis Harare au Zimbabwe. Si le projet se conclut par la pré-élimination du paludisme, il pourrait à terme servir d'exemple et être appliqué à d'autres régions, notamment au Sahel où la maladie sévit cruellement. Vendredi 5 avril, au stade Louis-II, 119 élèves des classes de 7e de Monaco se sont adonnés à l’athlétisme. Peace and Sport les invitait à se sensibiliser aux valeurs du sport. Départ à 15h en présence de Lamine Diack, président de l'Association internationale des fédérations d'athlétisme, IAAF. Ainsi était célébrée avec deux jours d'avance la journée internationale du sport pour le développement et la paix. Les jeunes ont abordé différentes disciplines de l'athlétisme avec pour coach Paula Radcliffe (détentrice depuis 2003, du record du monde féminin du marathon, 2h 15mn 25s), Britannique, aujourd'hui résidente monégasque et ambassadrice de Peace and Sport depuis 2009. Elle précise "J'ai commencé à 9 ans l'athlétisme et c'est un sport qui me passionne toujours. Pour un enfant, je crois qu'il est important qu'on l'oriente vers plusieurs disciplines pour qu'il trouve le sport qui l'aime". Selon la championne, "même si les jeux vidéos par exemple concurrencent beaucoup la pratique physique, le sport est essentiel à mes yeux. Il peut changer des vies". Cette célébration de la première Journée Internationale pour le développement et la paix le dimanche 6 avril, a donné lieu à plus de 220 initiatives organisées à travers le monde dans plus de 50 pays.
Sous l'impulsion des Nations Unies et du Comité international olympique, cette journée se veut dans la droite ligne des valeurs de Peace and Sport, en permettant une contribution du sport et de l'activité physique à l'éducation, au développement et à la paix durable.
Le même jour et dans le même cadre, se déroulait le Rallye Princesse Charlène de Monaco, organisé par la Direction de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports, en étroit partenariat avec la Fondation Princesse Charlène et Peace and Sport. 400 élèves des classes de 3e de la Principauté, rassemblés par groupes de 5 à 6 élèves, ont pris le départ du rallye à la hauteur du petit gymnase de l’Annonciade et se sont dirigés vers la plage du Larvotto et affrontés dans deux épreuves sportives et une autre intellectuelle.
La première épreuve dite de "l’atelier ergomètre", consistait en un relais sur une distance de 1.200 m, suivi d’un "atelier porté", épreuve collective où chaque groupe se déplace, le plus rapidement possible. Ensuite, les élèves ont participé à la troisième épreuve qui consistait à répondre à un QCM de dix questions sur les objectifs de la Fondation Princesse Charlène et de Peace and Sport.
Encouragés par cinq champions de la Paix de l’Organisation Peace and Sport, Paula Radcliffe, athlétisme, Pierre Frolla, plongée en apnée, Pernilla Wiberg, ski, Thomas Johannson, tennis, et Kaveh Mehrabi, badminton, ainsi que par l’Association des parents d’élèves de Monaco, les participants ont donné le meilleur d'eux-mêmes. Et les trois meilleures équipes des trois établissements scolaires ont reçu des médailles d’or, d’argent et de bronze. Puis l’ensemble des jeunes sportifs a assisté à une conférence sur les actions menées par l’organisation Peace and Sport, ainsi qu’à un atelier dessin-photo. Quelques précisions de RFF

A l'occasion d'une visite de chantier à Monaco avec le prince Albert II, Jacques Rapoport, président de RFF, Réseau ferré de France, a dévoilé le calendrier des investissements qui vont être réalisés localement sur un réseau qu'il qualifie lui-même de "vieillissant". La région toujours considérée comme moins stratégique que d'autres, n'a pas connu le même développement ferroviaire. En PACA, s'il y a plusieurs lignes, la principale reste l'axe Lyon/Marseille/Nice, ceci dans une région de près de quatre millions d'habitants avec un trafic est de plus en plus dense. Et si l'on s'en tient à la ligne Nice/Monaco c'est une des plus fréquentées en ce qui concerne le nombre de trajets domicile/travail. Ce sont en moyenne 50.000 voyageurs quotidiens qui entrent ou sortent des Alpes-Maritimes. La ligne Marseille/Vintimille est vieillissante comme à peu près toutes celles de France et cela demande d'énormes travaux de rénovation. Cependant, la sécurité est garantie. Depuis 2005, les investissements ont été multipliés par deux et demi et rien que dans les Alpes-Maritimes les dépenses s'élèvent à 85 millions d'euros, 10.000€ par heure… Et 77 millions annuels dans le Var. Personne n'ignore que les Alpes-Maritimes et dans une moindre mesure le Var, ont un relief très accidenté. Entre Fréjus et Vintimille, les ouvrages d'art se succèdent. Il y a 247 tunnels en PACA et 11% des ouvrages d'art de France se trouvent dans cette région, la plupart d'entre eux datent de la construction de la ligne dans les années 1860.

Dans le tunnel

Rappelons qu'au cœur de Monaco, un tunnel ferroviaire qui accueille l'une des lignes TER les plus fréquentées, fait l'objet d'une reconstruction quasi complète. Ces travaux, qui coûtent 34 millions d'euros à RFF, Réseau ferré de France, visent à rétablir une vitesse de 90km/h dans le tunnel, contre 40km/h actuellement. Une première phase de travaux vient de s'achever. Actuellement, 110 trains passent quotidiennement dans les deux sens dans ce tunnel de trois km construit au cours des années 60. Presque exclusivement des TER pleins à craquer aux heures de pointe avec des travailleurs locaux et à tout moment de la journée avec les touristes. La base du tunnel doit être renforcée avec du béton armé et de l'acier sur quelque 200m, ceci dans un environnement géologique compliqué ainsi que l'explique Christine Rochwerger, directrice d'opération sur les ouvrages d'art de RFF "Des terres argileuses, gonflées par de l'eau s'écoulant par une faille dans la montagne, parvenaient par une poussée latérale à soulever le plancher, radier de la voie ferrée". Ces travaux de génie civil ont été réalisés par Eiffage Travaux publics. Un premier tronçon de 110m est presque achevé après six mois de travaux, à raison "d'un mètre par jour". Un deuxième tronçon de même longueur sera attaqué en octobre pour six mois, d'après RFF. Ces travaux, qui coûtent 34 millions d'euros à RFF, permettent de rétablir une vitesse de 90km/h dans le tunnel, contre 40km/h actuellement, comme le souligne Jacques Frossard, directeur régional de RFF. Une absence de travaux aurait aggravé la situation et la vitesse aurait pu être réduite à 10km/h, ou même provoquer une fermeture. A l'hôtel Colombus

On se souvient qu'en février dernier, la direction de l'hôtel Columbus présentait aux représentants du personnel un plan de restructuration de 41 personnes, 11 d'entre elles pouvaient être reclassées en interne. Plan qui prévoyait aussi la fermeture du bar et du restaurant de cet hôtel propriété du groupe London and Regional. Cette direction a donc décidé de fermer le restaurant et le bar du Colombus et 30 salariés sont licenciés. Toutes les négociations ont échoué. Le personnel qui ne comprend toujours pas comment cet hôtel peut se passer d'un service de restauration et d'un bar, demande de meilleures conditions financières pour son départ. La direction s'en tient en effet, au minimum légal, soit l'équivalent de 2 mois de salaire par année d'ancienneté. Ce qui n'est pas du tout du goût des 30 salariés concernés. Ils ne sont pas d'accord avec la somme proposée et contestent ce plan de restructuration et décident de poursuivre le combat. Les salariés sont venus défendre leurs revendications auprès du Gouvernement monégasque. Ce dernier regrette l'échec des négociations et souhaite réussir la même opération qu'avec le dossier Borgwarner.

Plan social pour l'usine Borgwarner

Le plan social qui voit le départ de 153 salariés devrait être signé ces jours-ci. C'est ce qui a été annoncé lors de la conférence de presse du Gouvernement princier. Après maintes négociations avec les délégués du personnel et des discussions entre l’État monégasque et la direction de l'équipementier américain Borgwarner qui avait décidé de fermer son site monégasque en février dernier, un plan définitif aurait été enfin été trouvé. Pour Stéphane Valeri, conseiller de Gouvernement pour les Affaires sociales et la santé c'est "Un plan favorable aux salariés, tant en matière d'indemnités de licenciement que de mesures concrètes en faveur de la réinsertion professionnelle des salariés". Quant à l'Union des syndicats de Monaco, elle est "satisfaite pour les salariés mais dénonce l'oubli des cinquante personnes employées en CDD ou en intérim. C'est une partie des créateurs de richesse que l'on passe à la trappe". Cette situation avait d'ailleurs amené une des intérimaires en poste depuis 3 ans à entamer une grève de la faim.
Présent en Principauté depuis 2006, avec le rachat des lignes de production de l'équipementier américain Eaton, BorgWarner, 7,18 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2012, emploie plus de 19.000 personnes à travers le monde, si l'on en croit son site internet. L'usine produit des systèmes de transmission, électro-vannes, essentiellement pour le marché de l'industrie automobile. S'exprimant à propos de la fermeture du site de Monaco, un porte-parole de BorgWarner Monaco a indiqué à l'AFP que l'entreprise connaissait sur ces marchés "des difficultés structurelles qui s'avèrent insurmontables…, ceci dans un contexte de crise économique qui rend le marché automobile, notamment européen, très atone, avec peu de projets de développement lancés par les constructeurs". "1 naissance = 1 arbre"

Mercredi 2 avril en fin de matinée, le maire Georges Marsan, entouré de deux membres du Conseil communal, Marjorie Crovetto-Harroch et Jacques Pastor, retrouvait le maire de La Turbie, Jean-Jacques Raphaele, Marc Traphagen, adjoint au maire de Cap d'Ail, délégué aux espaces verts, et Alain Prado de l'Office national des forêts, ONF. Ceci afin de procéder à une plantation symbolique. Les familles d’employés municipaux ayant accueilli un nouvel enfant en 2013 avaient également été conviées. Tous se sont réunis dans la commune de Cap d’Ail, à la hauteur de l'amphithéâtre naturel qui surplombe la Méditerranée. Cette année, 992 arbres représentant les 992 naissances enregistrées à Monaco en 2013 ont ainsi été plantés. Cette septième plantation confirme l'engagement de la Mairie de Monaco en faveur du programme mondial de reboisement des Nations Unies, "Plantons pour la Planète", avec près de 7.000 arbres plantés au total depuis son adhésion en 2008 et le lancement de cette opération à l'initiative de Nicolas Croesi, adjoint au maire.

Nouvelle crèche

L’inauguration officielle de la crèche nommée "L’Ile aux bambins" a eu lieu aujourd'hui, en présence du couple princier et le maire. Cet établissement se situe sur l'Ilot Canton, promenade Honoré II et peut accueillir soixante enfants âgés de 3 mois à 3 ans.

Remise de Smileys

Jean-Pierre Campana, président de l’AMADE Monaco, a remis au lieutenant-colonel Toni Varo, chef du corps des sapeurs-pompiers de Monaco, des Smileys destinés aux enfants transportés vers les établissements médicaux de la Principauté par les pompiers. Ces figurines leur permettent de rassurer les enfants qui peuvent exprimer où ils ont mal. Réalisés en matière hypoallergénique, et répondant aux dernières normes hospitalières, ces Smileys existent en plusieurs couleurs. Rappelons que l’AMADE Monaco est depuis plusieurs années, en partenariat avec le Service des urgences pédiatriques du CHPG, où les Smileys sont déjà remis aux jeunes patients. Les Smileys viennent en complément de la mascotte des sapeurs-pompiers de Monaco, le petit ourson Tamalou.

"CyberDodo and the dangers of Internet"

Ce jeu vient d'être lancé officiellement en présence de S.E. Jacques Boisson, secrétaire d’État, représentant S.A.S. Albert II, et d'Isabelle Bonnal, directeur de l’Éducation nationale de la jeunesse et des sports. Dans le cadre des activités de prévention sur les dangers d’Internet proposées par la Direction de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports, et en partenariat avec Monaco Telecom, Action Innocence et CyberDodo, les classes de quatrième de Découverte professionnelle et de maîtrise des outils numériques, soit 104 élèves encadrés par leurs professeurs de technologie, ont participé, durant l’année scolaire 2012/2013, à la création de ce jeu vidéo. Le projet s’est articulé autour de 3 axes, prévention avec Action Innocence; fonctionnement d’un réseau Internet avec Monaco Telecom; création d’un jeu vidéo avec CyberDodo. Ce jeu a été finalisé en novembre 2013 et sera disponible en 4 langues.

Fondation Francis Bacon à Monaco

Majid Boustany, administrateur de société, est un grand collectionneur des œuvres de Francis Bacon depuis plus de 20 ans. Ce Suisse a décidé d’ouvrir et de consacrer une fondation à cet artiste britannique souvent controversé. Elle sera régie par les dispositions de la législation monégasque et ouvrira à l’automne prochain. L'objet de la Francis Bacon MB Art Foundation, dont le siège est fixé 1, avenue des Citronniers, à Monte-Carlo, est d’organiser des expositions de l’œuvre de Francis Bacon ; de financer des programmes de recherche et de publications pour approfondir la connaissance de l’artiste ; d’offrir des bourses d’études aux étudiants des plus prestigieuses écoles d’art. La succession Francis Bacon se réjouit de cette création et prendra part à ses programmes de recherches et d’études. L’historien d’art Martin Harrison, auteur du catalogue raisonné de Francis Bacon, fait partie du conseil d’administration de l'institution. Majid Boustany qui réside en Principauté depuis plus de trente ans, précise que l’artiste a vécu à Monaco de juillet 1946 jusqu’au début des années 1950 et qu’il est régulièrement retourné en Principauté de Monaco tout au long de sa vie.

Travaux boulevard du Jardin Exotique

Dans le cadre des travaux de la SMEG, Société monégasque de l'électricité et du gaz, concernant la tête amont du tunnel descendant, une circulation alternée a été mise en place sur le boulevard du Jardin exotique depuis le samedi 5 avril jusqu'au vendredi 11 avril à l’exception du dimanche 6 avril, entre 10 et 16h, afin de permettre les ouvertures sous la chaussée et le tirage des câbles. 1er avril 1922, création à l'Opéra de Monte-Carlo de l'opéra en trois actes de Jules Massenet "Amadis". Sur un livret de Jules Claretie, inspiré du roman de chevalerie espagnol "Amadis de Gaule" de Garci Rodríguez de Montalvo. Création posthume puisque le compositeur était mort le 13 août 1912. Pour cette première, la mise en scène était de Raoul Gunsbourg, les décors d'Antoine-Alphonse Visconti, sous la direction de Léon Jehin.
1er avril 1969, fin des fonctions de Paul Demange comme ministre d’État, elles avaient commencé le 28 décembre1966. Il était né le 14 juin 1906 à Sélestat et est mort le 18 avril 1970 à Paris. Ce même 1er avril lui succède François-Didier Gregh, il restera à ce poste jusqu'au 24 mai 1972.

2 avril 1863, par l'Ordonnance souveraine du prince Charles III de ce jour, François Blanc obtient pour 50 ans la concession des jeux pour une somme de 1,7 million de francs, et une somme annuelle de 50.000 francs plus 10% des bénéfices nets.
2 avril 1928, naissance à Monaco du ténor français Alain Vanzo qui avait été solo à la maîtrise de l'église Saint-Charles de Monaco. Ce grand ténor n'hésita pas à se lancer dans la composition. D'abord la comédie musicale "Pêcheurs d’Étoiles" créé en 1972 au théâtre Sébastopol de Lille. Dix ans plus tard, ce sera l'opéra en 2 actes "Les Chouans" sur un livret de Francis Didelot d'après Honoré de Balzac. L’œuvre est créée le 19 février 1982 au Théatre d'Avignon. Alain Vanzo participait à ces créations. Il est mort le 27 janvier 2002 Gournay-sur-Marne dans la région parisienne.

3 avril 1963, Ordonnance 2977 rendant exécutoire à Monaco l'arrangement de Madrid du 14 avril 1891 concernant la répression des indications fausses ou fallacieuses.

6 avril 1890, première représentation à l'Opéra de Monte-Carlo de "Joli Gilles," opéra-comique en deux actes de Ferdinand Poise, sur un livret de Charles-Pierre Monselet. Sous la direction de Léon Jehin.
6 avril 1978, décès à New York du compositeur et musicologue Nicolas Nabokov qui était devenu citoyen américain en 1939. Cousin du romancier Vladimir Nabokov, il était né le 17 avril 1903 à Lubcza, près de Minsk, en Biélorussie. Une de ses premières œuvres fut en 1928, le ballet-oratorio Ode, interprété par les Ballets russes de Serge Diaghilev de Monte Carlo.
6 avril 2005, décès de S.A.S. Rainier III qui régnait depuis le 9 mai 1949. Né Rainier Louis Henri Maxence Bertrand Grimaldi le 31 mai 1923, il était le fils de la princesse Charlotte et du Prince Pierre de Polignac. Ce 6 avril 2005 lui succédait son fils Albert Alexandre Louis Pierre qui devient S.A.S. Albert II.
6 avril 2005, renouvellement des fonctions de Patrick Leclercq comme ministre d’État, elles avaient commencé le 5 janvier 2000 et se poursuivront jusqu'au 1er juin 2005. Ce diplomate est né le 2 août 1938 à Lille.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :