Magazine Marketing & Publicité

Axelle Lemaire rend visite à Creads

Publié le 27 mai 2014 par Creads @creads

Axelle Lemaire rend visite à Creads

Visite exceptionnelle hier dans les bureaux parisiens de Creads. Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du Numérique, auprès du ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique, est venue en guest star dans les locaux de l’agence, à la rencontre des entreprises numériques les plus innovantes de la FrenchTech.

Cette rencontre renforce la position de Creads en tant qu’acteur majeur du paysage numérique français. En effet, Creads apparaît régulièrement dans les classements des entreprises les plus dynamiques de France. Le mois dernier, Creads faisait partie du TOP 5 des startups qui font l’avenir de la France par le média américain The Next Web. Creads a également été classé dans le TOP 10 des startups montantes lors du Sommet GP BULLHOUND, groupe international d’investissement dans l’univers du numérique, qui s’est tenu le 15 mai dernier au Palais de Tokyo.

Les fondateurs de Creads ont pu sensibiliser Axelle Lemaire sur l’importance de soutenir les entreprises du numérique en France dont les business modèles innovants, notamment au sein de l’économie collaborative, favorisent la création de valeurs sur le territoire français. Axelle Lemaire est notamment convaincue qu’il faut retenir les meilleurs créatifs dans notre pays et soutenir la créativité française.

Axelle Lemaire rend visite à Creads

Axelle Lemaire : “Les politiques ont besoin d’être davantage à l’écoute des startups. Il est plus que nécessaire de lutter contre la morosité ambiante. Creads a un rôle d’exemplarité à jouer. Vous êtes la France qui gagne. Il faut le faire savoir !

Lors de cet échange Ronan Pelloux a pu lui remettre en mains propres le compte rendu du G20 des Entrepreneurs auquel il avait été sélectionné, en juin dernier, pour représenter la France lors du sommet à Moscou.

Cette visite a également été marquée par de multiples échanges entre Axelle Lemaire et les 35 collaborateurs de Creads. Lors d’un parcours organisé au sein des différents pôles (commercial, international, projets, communication, création et développement), l’équipe a échangé en direct avec Axelle Lemaire et a présenté les dernières innovations de la société.

Axelle Lemaire rend visite à Creads

Julien Mechin : “Il était important pour nous que l’ensemble de l’équipe puisse participer à ces échanges. Le participatif fait partie intégrante de nos valeurs et nous souhaitons impliquer chacun de nos collaborateurs. Nous comptons sur Axelle Lemaire pour soutenir chaque acteur de l’économie et faire de la France un pays pionnier de l’économie collaborative !

Au terme de sa visite, Axelle Lemaire a déclaré avec enthousiasme : “Je suis très sensible à l’univers de Creads. Il y a une excellente énergie positive ici. Je comprends que 50 000 créatifs vous aient rejoint ! »


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par Jrlarcelet
posté le 16 juin à 23:00
Signaler un abus

Creads = Gangrène ! Ces gens là tue un métier et on leur fais de la pub officielle ! Merci.

Par Hilaire Honorin
posté le 20 janvier à 03:24

C'est la preuve qu'avant de visiter cette boîte, elle ne s'est pas renseignée. Si elle avait visité la Maison des Artistes quelques jours auparavant, elle aurait compris que c'est au Diable qu'elle rendait visite. Le crowdsourcing est le malheur de l'infographie. Ce truc ne vaut que quand vous débuter. Cela vous permet de pousser vos créations et de disposer rapidement d'un book avec quelques "vraies-fausses" références. Sinon pour le reste, il s'agit d'une arnaque et rien de plus ! L'un copie sur l'autre et recopie même à la demande du client. Parfois ce dernier reçoit tellement de propositions qu'il n'est même pas foutu de repérer la perle du siècle dans le sac à malices... N'hésitez pas à expliquer à vos députés de quoi il s'agit. Peut-être qu'ils se pencheront sur la question. Dans quelques années, cela ne servira plus à rien en France, d'aller chercher des diplômes en infographie. Certaines agences de communication utilisent massivement ces plateformes.

Par Taz Ounet
posté le 17 juin à 15:40

Axelle Lemaire a déclaré avec enthousiasme : “Je suis très sensible à l’univers de Creads. Il y a une excellente énergie positive ici. Je comprends que 50 000 créatifs vous aient rejoint ! »

Mme Axelle Lemaire puis-je vous soumettre de n'être payé qu'en vu de résultat ?

Par Xavier Gueit
posté le 13 juin à 08:49

qu'elle honte de promouvoir une tel entreprise, des mafieux qui ce cache derrière le statu de startup.... encore plus honteux qu'un politic ne prennent pas le temps de ce renseigner avant de ce lié et de ce montrer avec de tels bandits ....

Par Sébastien Verdevoye
posté le 28 mai à 15:57

CREADS est black-listé auprès de l'AFD et ce n'est pas pour rien !!!! http://www.alliance-francaise-des-designers.org/

Par Sébastien Verdevoye
posté le 28 mai à 15:53

Cread est une entreprise qui utilise le crowdsourcing... qui est un véritable cancer dans le monde des créatifs... tous les professionnels dans le domaine du design vous le diront !!! Article hallucinant de cynisme !! Si c'est ca l'avenir...profiter de x créatifs crédules pour ne payer que celui qui a plu et faire bosser tous les autres gratuitement....

Par Fabrice Blanchard
posté le 28 mai à 15:23

Honteux !!! On est bien représentés, BRAVO !!!

Par Alexandre Cesarini
posté le 28 mai à 14:44

Bande d'enflu... Creads c'est le poison de notre métier. Je n'vous salut pas et m'autorise un petit pipi sur votre front.

Creads met en compétition des dizaines de milliers de designers professionnels qui se retrouvent à bosser GRATUITEMENT (un seul vainqueur) pour nourrir les 20 pecnos qui représentent ladite start-up.

Pour info, creads est blacklisté chez l'alliance française des designer. Start-up la plus innovante de l'année... On croit rêver...

Par Adrien le Piou
posté le 28 mai à 14:05

C'est bien ça ! Il faut continuer à récompenser l'entreprise qui chie sur les graphistes français et détruit ce qu'il reste du métier. Bravo madame Lemaire de vous intéresser au côté économiquement viable de 30 employés contre 50 000 créatifs qui perdent chaque jours des sous en bossant gratuitement.

A propos de l’auteur


Creads 8495 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte