Magazine Culture

Par le feu de Jane Casey

Par Karine Simon @karine59630

Le 5 septembre 2014

Synopsis :

Le Crémateur. C’est ainsi que les média surnomment le tueur en série qui terrorise Londres. Sa particularité? Rouer de coups des femmes avant de les brûler vives aux abords des parcs de la ville. Il compte déjà quatre victimes à son actif. Alors que la police croit avoir mis la main sur le coupable, un cinquième cadavre est découvert. Le meurtrier court-il toujours ? Pour le lieutenant Maeve Kerrigan, jeune recrue de la police londonienne chargée d’enquêter sur Rebecca Haworth, la dernière victime, la tâche s’annonce des plus ardues : pas de témoin, des indices partis en fumée, une équipe misogyne qui ne la soutient pas… Tandis qu’une véritable psychose s’empare de la ville, elle décide de fouiller dans le passé de la défunte dans l’espoir de trouver des pistes susceptibles de la mener jusqu’au coupable. Rapidement, elle comprend que Rebecca n’était pas du tout la femme que l’on croyait… En jouant sur l’alternance des points de vue et les faux-semblants, Jane Casey s’amuse à duper le lecteur qu’elle parvient à tenir en haleine jusqu’à la dernière page.

couv61015299

Les premières lignes :

Elle aurait dû rentrer avec les autres.

Kelly Staples fixait son reflet dans le miroir fêlé et moucheté, en essayant de comprendre ce qu’elle y voyait. Ce visage en face d’elle, les yeux plissés, n’était sûrement pas le sien…

Mon avis :

Par le feu est le second Roman de Jane Casey publié aux Editions Presses de la Cité.

Le crémateur est un tueur en série qui sévit à Londres. Il a pour particularité de repérer des jeunes femmes seules. Il les neutralise alors à l’aide d’un teaser, ensuite il les rouent de coups à l’aide de ce qui semble être un marteau, et pour finir ils les fait brûler. Il y a déjà fait quatre victimes. Mais tout s’accélère, quand une cinquième femme est retrouvée brûlée.

Quand j’ai lu le synopsis, je m’attendais à un thriller sanglant, et en fait ce n’est pas du tout le cas. Même s’il y a bien une enquête sur un serial killer, à Londres, elle sert plus de toile de fond et de prétexte, nous allons plutôt suivre une enquête parallèle.

En fait, ce roman est plus un polar qu’un thriller, mais ça ne m’a pas du tout dérangé. En effet, l’équipe du Lieutenant Maeve Kerrigan va vite se rendre compte que le cinquième meurtre ne colle pas parfaitement au protocole du Crémateur. Il y a des différences… et elles portent sur des éléments de l’enquête qui n’ont jamais été révélés aux médias.

Maeve est une jeune femme au caractère bien trempé, elle n’a d’ailleurs pas le choix, car elle est la seule femme de l’équipe d’enquêteurs de la section criminelle. Nous allons suivre la jeune femme dans son enquête mais également dans sa vie quotidienne, nous la rendant ainsi attachante. Le roman s’articule presque tout du long entre la voix de Maeve et celle de Louise, la meilleure amie de la dernière victime.

L’écriture de Jane Casey est très agréable et minutieuse. Elle nous embarque dans une enquête ou les rebondissements sont nombreux. Nous allons remonter le passé et éplucher la vie de Rebecca Haworth dans les moindres détails. J’avoue que même si j’ai hésité plusieurs fois, j’avais tout de même trouver le coupable dès le départ (mais ça ne m’a pas dérangée plus que ça, car j’ai douté également plusieurs fois).

En bref, j’ai beaucoup aimé ce roman à la construction ambiguë (thriller vs polar), mais plus encore j’ai apprécié le personnage de Maeve, que j’ai hâte de retrouver dans le troisième roman de Jane Casey : Dernier Jugement, vous aurez très vite mon avis.

Je remercie Les Editions Presses de la Cité pour leur confiance.

Ce roman est disponible en grand format aux Presses de la Cité depuis 2013 et au format poche aux Editions 10-18 depuis le 4 septembre 2014.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Jane Eyrotica – Karena Rose

    Jane Eyrotica Karena Rose

    Présentation de l’éditeur :Jane Eyre a mené une dure vie de recluse : orpheline dès son plus jeune âge et méprisée par le reste de sa famille, elle a été envoyé... Lire la suite

    Par  Noann
    CULTURE, LIVRES
  • Jane Eyrotica – Charlotte BRONTE & Karena ROSE

    Jane Eyrotica Charlotte BRONTE Karena ROSE

    Nous ne sommes pas le premier mardi du mois qui attire tant de monde chez Stéphie mais comme j'ai raté les deux ans de cette aventure rigolote, je me rattrappe... Lire la suite

    Par  Liliba
    CULTURE, LIVRES
  • Orgueil et préjugés de Jane Austen (traduction de Michel Laporte)

    Orgueil préjugés Jane Austen (traduction Michel Laporte)

    Date de parution: 03/07/2013 Éditeur: Hachette Collection: Black Moon EAN: 9782012035434 Nb de pages: 256 Prix: 11.90€ Note: 5/5 VIVE LES CLASSIQUES!!! Lire la suite

    Par  Leslectures2thalie
    CULTURE, LIVRES
  • Le problème avec Jane - Catherine CUSSET

    problème avec Jane Catherine CUSSET

    Folio, 10 janvier 2013, 464 pagesRésumé de l'éditeur :Jane ne recevait jamais de paquet chez elle. Elle le prit. Solide, rectangulaire et plutôt lourd : sans... Lire la suite

    Par  Wakinasimba
    CULTURE, LIVRES
  • Jane Eyre de Charlotte Brontë

    Jane Eyre Charlotte Brontë

    Broché : 736 pages Éditeur : Pocket (13 octobre 2009) Collection : Classiques Langue : Français Disponible sur liseuse : OUI. ISBN-10 : 226607363X ISBN-13... Lire la suite

    Par  Artemissia Gold
    CULTURE, LIVRES
  • Jane Smith

    Jane Smith

    de Patricia WentworthFauchée, Jane Smith accepte de prendre la place de sa cousine Renata, à laquelle elle ressemble comme deux gouttes d'eau. Lire la suite

    Par  Krri
    CULTURE, LIVRES
  • Cycle Jane Austen sur Arte

    Cycle Jane Austen Arte

    Comme l’année passée, Arte nous propose cet été de continuer à découvrir (ou redécouvrir) l’oeuvre de la romancière Jane Austen. Lire la suite

    Par  Artemissia Gold
    CINÉMA, CULTURE, LIVRES, TÉLÉVISION

A propos de l’auteur


Karine Simon 2995 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines