Magazine Cinéma

Lou ! Journal infime - Critique

Par Nopopcorn @TeamNoPopCorn

Lou-Journal-Infime-Banner-1280px

Bref, on ne peut pas plaire à tout le monde !

Réalisé par l'auteur lui-même, Lou ! Journal infime est l'adaptation cinématographique de la bande dessinée "Lou !", avec au casting Ludivine Sagnier, Kyan Khojandi, Lola Lasseron, Nathalie Baye et Julie Ferrier.
Lou-Journal-infime-Photo-Lola-Lasseron-Ludivine-Sagnier-01
Le(s) plus

Adapté de la bandé dessine du même nom, Lou ! Journal infime nous plonge dans le quotidien d'une maman célibataire et de sa fille rêveuse.
La mère (Ludivine Sagnier) passant ses journées en peignoir à jouer à des jeux vidéos rétro, sa fille Lou (Lola Lasseron) décide de lui trouver une occupation et la révélation se fait après être passé par l'étape chat, lorsqu'elle va rencontrer leur charmant nouveau voisin, Richard (Kyan Khojandi).
De son coté Lou (Lola Lasseron), va connaitre son premier amour alors que d'un autre elle va se facher avec sa meilleure amie.

Lou ! Journal infime est un film très ciblé, qui parlera certainement plus au public féminin. Que ce soit pour les jeunes filles avec le personnage de Lou ou aux jeunes mamans avec la mère. Mais on ne peut nier que la réalisation de Julien Neel est plutôt sympathique, surtout pour un premier film, que la photographie est assez colorée, et qu'il y a tout de même quelques gags qui sont drôles et qui parlent au plus grand nombre.
A noter les passages délirants de Sidéra, qui sortent de l'imagination débordante de la mère jouée par Ludivine Sagnier.

Côté casting, on sent vraiment une retenue dans le film Lou ! Journal infime, mais on relève tout de même que le jeu de Ludivine Sagnier et Kyan Khojandi est très bon ainsi que le passage de Nathalie Baye, mais il manque vraiment un petit quelque chose, d'autant plus que Lola Lasseron qui interprète Lou n'est pas mauvaise, mais elle n'apporte pas grand chose à son personnage. A noter également Lily Taïeb qui interprète la gothique Marie-Emilie, dont les interventions sont très drôles.

Lou-Journal-infime-Photo-Lola-Lasseron-01Le(s) moins

Mais voilà, en plus d'être un film qui donne l'impression d'avoir un public très ciblé, Lou ! Journal infime est tout en retenue. On a l'impression que l'humour ne fait que s'échauffer et n'arrive jamais à la représentation finale.

De plus, on attendait un peu plus de la prestation de Kyan Khojandi qui a du se contenir car son pouvoir comique n'est pas exploité dans Lou ! Journal infime et au final ses interventions sont bien moins percutantes qu'un épisodes de Bref, sa série qui passait sur Canal+.
Dommage! Autant dès fois il faut que des acteurs suivent un script à la lettre, autant pour certaines exceptions il faudrait laisser champ libre à ceux qui savent improviser et c'est ce qui manque ici. Seule la scène finale prouve le talent comique de Kyan Khojandi, et encore c'est juste sur un passage très très court.

Lou-Journal-infime-Photo-Lola-Lasseron-Ludivine-Sagnier-02
Conclusion

Lou ! Journal infime est une comédie sympathique malheureusement marquée par un ciblage de public très féminin et de préférence jeune.
Difficile donc que le plus large public adhère malgré le casting de qualité et la présence de quelques gags drôles.

Ma note: 5/10


Lou ! Journal infime

Lou-Journal-infime-Affiche

Synopsis : "Lou est une jeune fille créative et rêveuse d'une douzaine d'années. Elle vit seule avec sa mère, Emma, qui a mis de côté sa vie de femme ces dernières années pour se consacrer à l'épanouissement de sa fille. Leur cocon confortable cache malgré tout quelques failles : Emma stagne et glisse doucement vers la mélancolie alors que Lou est obnubilée par Tristan son petit voisin, délaissant sa bande de copains... Leur bulle éclate alors qu'Emma entame une renaissance amoureuse et qu'un premier baiser fait rentrer Lou dans les années enivrantes de l'adolescence."
Réalisé par: Julien Neel / Avec: Ludivine Sagnier, Kyan Khojandi, Lola Lasseron, Nathalie Baye et Julie Ferrier / Genre: Comédie / Nationalité: Français / Distributeur: StudioCanal
Durée: 1h44min / Date de sortie: 8 octobre 2014

Plus d'informations !

  • Les Anecdotes !

    Lou ! Journal infime est l'adaptation de la bande dessinée de Julien Neel, qu'il a décidé d'adapter lui-même au cinéma. Il a eu l'idée de cette histoire en constatant un manque de présence féminine chez les héros de BD. La naissance de sa fille l'a incité à en créer une. L'auteur pensait d'abord adapter le Tome 4, très cinématographique, mais après des essais d'écriture, il décida de revenir aux sources du récit, à savoir la relation de Lou avec sa mère. Ainsi, il n'adapta pas un tome précis, mais s'inspira de l'univers de Lou pour écrire le scénario.

    Julien Neel, inspiré par les nombreuses histoires que lui lisait sa mère, commença très jeune à inventer les siennes. A l'âge de 10 ans, il réalisa une bande dessiné du film Duel, de Steven Spielberg, uniquement à partir de ce que lui avait raconté un de ses amis. Cette petite œuvre de 30 pages fit briller les yeux de son institutrice, qui appuya son passage en 6ème, en dépit de son manque de travail. Cette pratique du dessin constitue l'héritage de son père et de son grand-père, qui étaient illustrateurs : "Quand je les regardais dessiner, je pouvais mesurer les efforts et le temps que l'on passait à construire une illusion, trait après trait", raconte-t-il.

    "Adolescente blonde d'environ 12 ans, grosse personnalité, créative, un peu timide, naturelle, attachante et une manière gracieuse de se déplacer". Pas moins de 5 000 jeunes filles se sentirent concernées, 3 000 furent approchées au casting sauvage puis, après un tri photos et mails, 500 candidates se présentèrent au casting. L'heureuse championne de cette course au premier rôle fut Lola Lasseron.

    Actrice reconnue du cinéma français, habituée des plateaux de films d'auteurs comme ceux de Chabrol, Corneau ou Honoré, Ludivine Sagnier ne pensait pas tourner dans Lou ! Journal infime, jusqu'à ce qu'elle demande à sa nièce son avis sur la bande dessinée. Après avoir lu les bd, l'actrice fut conquise par l'univers et insista beaucoup auprès de Julien Neel pour qu'il lui donne le rôle : "Je suis touchée par sa détermination à être heureuse impérativement, même si elle est toute seule pour élever sa fille. C'est un combat dans lequel je me reconnais", explique l'actrice.

    Après une petite apparition dans Casse-tête chinois de Cédric Klapisch, c'est le premier grand rôle de Kyan Khojandi, auteur et interprète de Bref. Dans Lou ! Journal infime, il interprète Richard, le voisin de Lou et sa mère.

    C'est la seconde fois que Nathalie Baye interprète la mère de Ludivine Sagnier, dans un tout autre genre que la première fois dans La Californie de Jacques Fieschi, en 2005.

    Le monde de Lou ! Journal infime est fortement inspiré de différent univers culturels, comme celui de la culture pop et l'art contemporain, le courant architectural du Bahaus, des dessins animés japonais de Amer Béton, des films Blade Runner, The Party et ceux de Jacques Tati. Des références qui donnent une réalité temporelle particulière au film, à la fois rétro et futuriste. Ce sentiment est amplifié par le fait qu'aucun logo et aucune marque n'est identifiable à l'écran.

    Le directeur de la photographie Pierre Milon s'est inspiré de classiques hollywoodiens tournés entièrement en studio, comme La Corde ou Pas de Printemps pour Marnie d'Alfred Hitchcock, ainsi que des grandes comédies musicales en Technicolor. Il a également pris pour référence les films de Quentin Dupieux, qui excelle dans la maîtrise du cadre et de la mise au point. Une esthétique artificielle assumée qui cherche à éloigner le film du réel.

Et vous qu'avez-vous pensé du film Lou ! Journal infime ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Blackout Total - Critique

    Blackout Total Critique

    Very Bad Bitch !La nouvelle comédie d'Elizabeth Banks, c'est l'incroyable journée d'une journaliste qui rêve d'être présentatrice pour une chaîne nationale... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Grace de Monaco - Critique

    Grace Monaco Critique

    Pas de grâce pour Grace de Monaco !Biopic qui a fait l'ouverture du festival de Cannes le 14 mai dernier, inspiré d'événements survenus lors de l'année 1962,... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • The Raid 2 - Critique

    Raid Critique

    Welcome To Jakarta !Trois ans après le choc visuel du premier « The Raid », le réalisateur gallois exilé en Indonésie Gareth Evans reforme sa team de combat ave... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Transformers : l'âge de l'extinction - Critique

    Transformers l'âge l'extinction Critique

    Jurassic Transformers !Toujours réalisé par "Mister explosion" Michael Bay, quatre ans après Transformers : La Face cachée de la Lune, les humains sont en guerr... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Boyhood - Critique

    Boyhood Critique

    Une histoire un peu classique, mais un concept original !Chaque année, durant 12 ans, le réalisateur Richard Linklater a réuni les mêmes comédiens pour un film... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Nos pires voisins - Critique

    pires voisins Critique

    La guerre est déclarée !Après « Sans Sarah rien ne va » et « American Trip », le réalisateur Nicholas Stoller signe ici un concept commercial porté par un duo... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES
  • Lucy - Critique

    Lucy Critique

    Rien ne se perd, rien ne se crée, Lucy transforme !"Cet été, face aux blockbusters qui envahissent nos écrans, la riposte écrite et réalisée par Luc Besson se... Lire la suite

    Par  Nopopcorn
    CINÉMA, CULTURE, DVD, SÉRIES

A propos de l’auteur


Nopopcorn 12250 partages Voir son profil
Voir son blog