Magazine Entreprise

Des projets dans divers secteurs d’activités - Les hommes d’affaires autrichiens de plus en plus intéressés par le marché Algérien

Publié le 29 octobre 2014 par Ouadayazid1
Des projets dans divers secteurs d’activités - Les hommes d’affaires autrichiens de plus en plus intéressés par le marché Algérien

 

Le volume des échanges commerciaux bilatéraux en 2013 s’est élevé à un niveau record d’environ 500 millions d’euros. Les importations en provenance d’Autriche se sont chiffrées à environ 300 millions d’euros (soit une augmentation de 3,4%), les exportations algériennes vers l’Autriche ont atteint pour la même période une valeur de 193 millions d’euros. Les principaux produits importés d’Autriche par l’Algérie sont le bois, les véhicules, les équipements et machines pour l’industrie, les produits pharmaceutiques, les bovins et le papier. Les sept premiers mois de l’année en cours, le volume d’échanges commerciaux bilatéraux s’est élevé à 383 millions d’euros, soit +55% par rapport à la même période en 2013

Par Badiâa Amarni

L’Algérie est un marché convoité par de nombreuses entreprises étrangères au regard des projets tous azimuts lancés à travers tout le pays. Des opérateurs économiques de tout bord s’intéressent à ce marché où il y a encore beaucoup à faire et dans tous les secteurs d’activités. Venant des USA, d’Europe, du Moyen-Orient, d’Afrique et autres un défilé d’hommes d’affaires est constaté à la faveur des programmes économiques lancés ces dernières années et où tout le monde veut avoir sa part de gâteau.


L’Autriche, dont les liens d’amitié qui la lient à l’Algérie sont de longue date, fait partie de ces pays qui veulent investir en Algérie, d’autant qu’entre les deux pays les relations bilatérales sont bien établies.


L’Autriche est considérée comme un partenaire économique fiable de l’Algérie. Cette dernière occupe actuellement la première place dans la région du Maghreb et la deuxième place dans la liste des partenaires africains de l’Autriche. Le volume des échanges commerciaux bilatéraux en 2013 s’est élevé à un niveau record d’environ 500 millions d’euros.

 

Les importations en provenance d’Autriche se sont chiffrées à environ 300 millions d’euros (soit une augmentation de 3,4%), les exportations algériennes vers l’Autriche ont atteint pour la même période une valeur de 193 millions d’euros, essentiellement les hydrocarbures, dont le pétrole algérien très prisé par les firmes autrichiennes. Les principaux produits importés d’Autriche par l’Algérie sont le bois, les véhicules, les équipements et machines pour l’industrie, les produits pharmaceutiques, les bovins et le papier. Les sept premiers mois de l’année en cours, le volume des échanges commerciaux bilatéraux s’est élevé à 383 millions d’euros, soit +55 % par rapport à la même période en 2013. L’Algérie importe le bois autrichien connu pour sa qualité supérieure. Son savoir-faire et ses centres de compétences en la matière permettent à l’Autriche de fournir de manière durable du bois pour la construction et autres industries. L’innovation est la clé de la réussite de ses entreprises qui alimentent avec succès les marchés mondiaux. Les entreprises autrichiennes affichent aujourd’hui beaucoup d’intérêt pour le marché algérien, notamment de la construction où le bois prend une place prépondérante.


Il en va de même pour le secteur industriel où les entreprises autrichiennes exportent également leur savoir-faire et veulent trouver des partenaires en Algérie.


L’Autriche compte parmi les leaders mondiaux dans la construction de machines et d’équipements industriels. Ce savoir-faire favorise la modernisation de secteurs entiers à travers le monde.

Le tourisme algérien un créneau de partenariat à développer


Dans la construction de machines et équipements industriels les entreprises autrichiennes sont parmi les meilleures au monde. Plus de 23,8% du volume total des exportations autrichiennes sont générés par ce secteur stratégique. Des entreprises autrichiennes dans ce domaine sont à la recherche d’opportunités d’affaires en Algérie qui est en train de développer et de moderniser son secteur industriel. L’Autriche dispose d´une haute technologie, de solutions et de produits innovants qui découlent d’une large base industrielle diversifiée. Une délégation d’hommes et femmes d’affaires autrichiens s’est rendue à Alger du 18 au 20 octobre dernier. Composée de responsables d’entreprises relevant de plusieurs secteurs économiques, elle a pu établir des rencontres d’affaires grâce au concours d’Advantage Austria Algérie - la section commerciale de l’ambassade d’Autriche en Algérie. Cette délégation, constituée d’une vingtaine d’entreprises autrichiennes de secteurs divers, notamment le bois, la plasturgie, l’électronique, les véhicules, la bijouterie, les loisirs, l’ingénierie, les outils de travail, les matériaux de construction, a pu rentrer en contact avec des hommes d’affaires algériens afin d’identifier les possibilités de coopération et de renforcer des liens déjà établis avec les entreprises algériennes.


Pour Markus Haas, le conseiller commercial de l’ambassade d’Autriche, «cette mission économique est un garant de succès. Chaque année des contrats sont signés sur place, de nouveaux partenariats s’élaborent et des amitiés se renforcent davantage».


Pour lui, Advantage Austria Algérie organise de façon régulière des manifestations et des rencontres en Algérie, telles que des missions


économiques et des participations aux salons, entre autres le Salon de l’agriculture (Sipsa), auquel les Autrichiens participent régulièrement depuis 2005, le Salon du plastique et caoutchouc (Plastalger), le Salon de l’eau et de l’environnement (Pollutec), le Salon de l’agroalimentaire (Djazagro), le Salon international de l’énergie à Hassi Messaoud ainsi que le Salon du bâtiment (Batimatec).


Un autre créneau d’activité intéresse les Autrichiens, plus particulièrement son excellence l’ambassadrice d’Autriche à Alger, Mme Franziska Honsowitz, le
tourisme.


L’Autriche est dotée de sites naturels et d’un paysage à couper le souffle en plus d’une grande et délicieuse variété culinaire, veut avoir un partenariat gagnant-gagnant en matière touristique avec l’Algérie, qui dispose d’excellentes potentialités dans ce domaine.


Mme Honsowitz compte en faire un de ses dossiers prioritaires, d’autant que les Algériens voyagent de plus en plus et la diplomate veut capter ces flux touristiques dans son pays. Il en va de même pour les touristes autrichiens qui pourront découvrir les richesses de l’Algérie aussi bien à travers son tourisme balnéaire et saharien.


Récemment installée, en remplacement de Mme Eloisia Worgetter, la nouvelle ambassadrice Mme Franziska Honsowitz s’attèlera à booster davantage les relations algéro-autrichiennes dans tous les domaines.
B. A.

http://www.latribune-dz.com/news/article.php?id_article=9552&pub=27.10.2014


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ouadayazid1 3105 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines