Magazine Info Locale

L’Auvergne, une région innovante

Publié le 29 octobre 2014 par Philauvergne @Philauvergne

L’INSEE Auvergne, en partenariat avec la Préfecture de région et le conseil régional, a réalisé une étude sur l’innovation dans la région. En Auvergne, comme dans les autres régions (hors Île-de-France), 56 % des sociétés sont innovantes.


Entre 2010 et 2012, 56 % des sociétés auvergnates de 10 à 249 salariés ont innové. Cette proportion est similaire à la moyenne des régions françaises hors Île-de-France, malgré une structure économique plutôt défavorable. Cet effet structurel négatif est en effet compensé par une part relativement élevée de sociétés innovantes dans certains pans de l’économie régionale.

Les sociétés qui innovent le plus, en Auvergne, sont dans le domaines de l’industrie : « Bois, papier, imprimerie » ; « Textile, habillement, cuir, chaussure » ; « Coutellerie » ; « Aéronautique » et « Energie ». Il y a également une forte innovation dans les sociétés de services de 20 à 49 salariés,  notamment, dans le secteur de l’« Architecture-ingénierie ».

Les sociétés auvergnates ont moins recours à la recherche et développement (R&D) interne, qui est la première activité d’innovation technologique. Comme en province, un tiers des sociétés coopèrent pour innover, principalement avec des partenaires privés (fournisseurs, clients). Toutefois, la coopération internationale est moins fréquente en Auvergne. Le recours au financement public est proche de la moyenne nationale et ce, malgré une moindre mobilisation du Crédit d’Impôt Recherche.

>>> Découvrir l’étude complète « L’Auvergne aussi innovante que la province » sur le site de l’INSEE

Pour information, les aides à l’innovation sont multiples :

  • subventions, prêts, avances remboursables, garanties de prêt. Plus d’infos sur le site de la BPI
  • Crédit d’Impôt Recherche (CIR) est une aide publique en faveur du développement de la recherche et de l’innovation des entreprises. Il vise à améliorer l’attractivité de la France pour les activités de R&D et la compétitivité des entreprises françaises. Il comporte trois volets, par ordre d’importance :
    • financement de l’effort de R&D de toutes les entreprises : recherche fondamentale, recherche appliquée, développement expérimental. Le CIR est l’instrument principal de financement de la R&D des entreprises : 5,05 Mds € au titre de l’année 2010 ;
    • financement de l’innovation des P.M.E. : à compter de 2013, les PME bénéficient d’un crédit d’impôt innovation (CII) pour certaines dépenses d’innovation réalisées en aval de la R&D ;
    • financement des dépenses de nouvelles collections des entreprises industrielles du secteur textile-habillement-cuir (crédit d’impôt nouvelles collections).

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Philauvergne 7189 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine