Magazine Journal intime

Maudit cancer

Par Isabelledelyon

Je vais devenir superstitieuse et souhaiter que toutes les années soient impaires. Les paires m'apportent trop de mauvaises nouvelles.
2014 a commencé par le décès de mon grand-père, le dernier grand-parent qu'il me restait. En août, ma mère a fait un AVC, heureusement, elle s'en est sortie sans séquelles, un miracle, et depuis hier, douche froide : ma soeur a un kyste dans le sein qui est passé en classification ACR4; biopsie cet après-midi mais sa gynéco est quasi persuadée que c'est cancéreux. Il y a un mois, il n'y avait rien, elle n'avait rien senti en le palpant et là elle le sent bien, il a surgi un peu trop rapidement. Ma petite soeur a fêté ses 40 ans cette année.
J'espérais être un cas isolé dans la famille, être la seule à avoir reçu des gênes mal-en-point mais le cancer hypothétique de ma soeur me désole à un point que vous n'imaginez pas. La peur d'avoir refilé à mes filles des mauvais gênes reprend toute sa place. Mon père, ma soeur, moi et toute une série d'aïeules décédées avant 50 ans d'un cancer me fait redouter le pire pour mes deux princesses. Et pourtant, aucun gêne recensé à ce jour comme pouvant être la cause de cancer du sein n'a muté chez moi. Je dois vraiment en avoir un que la recherche n'a pas encore mis à jour et que nous nous passons de génération en génération.
C'est pour moi le summum de l'horreur, que l'une de mes filles ait un jour un cancer. J'ai peur pour elles. Je n'ai plus qu'à redoubler mes efforts de prévention auprès d'elles, je ne peux rien faire de plus.
Avoir un cancer est une source de souffrance. Il ne peut pas en être autrement, notre vie change, du tri s'opère dans notre entourage, nos projets se modifient. J'en suis ressortie plus forte, je relativise beaucoup plus, mes priorités ne sont plus les mêmes. Je savoure chaque instant, j'essaye de mettre du bonheur dans chacune de mes journées, de leur donner du sens. Le plus dur, c'est tous les renoncements imposés par le cancer, tout ces deuils faits à cause de lui, pour rester en vie.
J'ai eu ma perfusion d'herceptine aujourd'hui, la dernière de 2014. Ca fait 8 ans et demie que je baigne dedans. Ces traitements ne me permettront jamais un retour à une vie sans cancer. La plupart des gens vivent la période des traitements comme une étape pour pouvoir être guéri un jour. Ce n'est pas mon cas. Le maximum que je puisse espérer est de rester en vie. Mon herceptine, c'est 3 semaines supplémentaires de vie normale, rien de plus et à condition que mon organisme tienne toujours le coup.
La guérison est hors d'atteinte pour moi depuis l'âge de 34 ans, j'ai dû faire le deuil d'une vie normale sans bilan, sans médecins, sans matériel médical dans mon appartement, sans peur d'une rechute, sans patch Emla en stock, sans ordonnance de bétadine, sans visite à la pharmacie toutes les trois semaines, sans toute cette énergie déployée pour rester en vie.
Mais pour rien au monde, je ne raterai une perfusion d'herceptine. Je ne vie peut-être pas une vie à 100% de ce qu'elle pourrait m'apporter à cause de la fatigue, du temps gaspillé, de l'énergie perdue mais même encore amoindrie, je continuerai à me battre, à supporter vaillamment toutes les misères imposées par le cancer. J'aime trop la vie pour ne pas serrer les dents et les poings dans les moments difficiles et continuer à vivre, à sourire à mes filles et à mon mari.
Pour ma soeur, j'attends les résultats de cette biopsie et si cancer il y a, je vais me reposer sur le Dr G., celle qui m'a sauvé la vie, en qui j'ai une confiance et une gratitude illimitée. Je vais lui confier ma soeur et sa santé pour qu'elle lui permette de retrouver une vie normale, la guérison qui m'est refusée, qu'elle ne connaisse pas elle aussi ces traitements à vie et qu'elle s'en sorte pour revenir le plus vite possible à sa vie trépidante. Pour que 2015 soit sous le signe de la joie de vivre, de l'espérance et de l'amour.

papanous2
Mon père, ma soeur et moi : tous cancéreux ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Isabelledelyon 3698 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog